Forums

Les Huit Salopards

The Hateful Eight

Action Thriller 41
Date de sortie : · Durée : 182 min · Liste : Film 2016
Impression globale
8.0
Histoire/scénario
7.5
Acteurs
8.4
Total 8.0 /10 · 21 avis · 21 note(s) · Poster mon avis ?

Synopsis : Après la Guerre de Sécession, huit voyageurs se retrouvent coincés dans un refuge au milieu des montagnes. Alors que la tempête s'abat au-dessus du massif, ils réalisent qu'ils n'arriveront peut-être pas à rallier Red Rock comme prévu...

Réalisateurs : · Casting : Samuel L. Jackson, , , , , Zoë Bell, , , Demián Bichir,

41 avis sur Les Huit Salopards

  1. rafik-toulouse dit :
    Impression globale
    10
    Histoire/scénario
    10
    Acteurs
    10

    La on a affaire à du très lourd encore, avec "The Revenant"(voir ma critique dessus) l'année commence plus que bien. C' est du pur Tarantino comme on aime des dialogues très long, voir même trop pour les in-habitués de ses films.(Pour info j'ai vu la version 2h45 apparemment une version de 3h existe lol) La tension est pesante du début à la fin par contre ne vous attendez pas à un film bourré d'action. Tarantino nous montre tous son génie quand à écrire des dialogues qui nous tienne en haleine. Le choix des acteurs ???!!! J'en parle même pas tellement ils sont tous bon... Un conseil il faut le voir en VO et apparemment certains cinéma le diffuse en 70mm(à l'ancienne de ce que j'ai compris). J'en dit pas plus sinon faut spoiler donc bon visionnage.

    • Ad BABAD dit :

      totalement d'accord avec toi ! :)

  2. BLADE dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    9

    Tout simplement jouissif...
    Je pense que c est réducteur de limité tanrantino au statut de grand "dialoguiste" ... il est bien plus que ça

    cet espèce de huit clos malsain inextricable..
    ces confrontations où personne ne peut gagner
    ces p*tains de punchlines
    cette tension
    ce suspense
    ces issus improbables et imprévisible

    et mention spéciale a L Jackson qui n est jamais aussi habité par ses rôles que quand il est dirigé par Tarantino

    Dans mon top 3 tarantinesque :wub:

  3. warior117 dit :
    Impression globale
    6
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    8

    En Grand fan de Tarantino j'en attendais surement trop de ce nouveau film...Je pense que c'est son plus mauvais !

    (vu en VOSTFR) (attention peut etre quelques spoils au passages mais très légers...)

    Bien sur tout ceci n'est que mon avis. :happy:

    Commençons par le positif:
    Les paysages sont Sublimes c'est indéniables.
    Grosse mention Spéciale à S.L Jackson et Kurt Russell qui sont juste exceptionnels dans leurs rôles !

    Le reste du casting est bon mais sans plus, Michael Madsen qui n'est plus que l'ombre de lui même voir catastrophique.
    Tim Roth est d'une pâleur sans égale et pas du tout crédible et Jennifer Jason Leigh m'a fait ni chaud ni froid.

    Spoiler (voir/cacher)

    Channing Tatum

    est un putain d'ovni dans l'univers Tarantino (et qu'on vienne pas me dire que c'est la force de Tarantino de prendre un acteur comme lui) il est mauvais tout au long de son apparition et n'y est pas pour rien dans le fait que le film soit mauvais !

    Le film commence très fort et on ne peut que saluer la mise en scène du réal à cet instant, MAIS des les premiers longs dialogues on se rend vite compte que ce Tarantino n'est pas comme les autres (ce n'est pas un compliment).
    Pour la première fois de ma vie, je m'ennuie devant un de ses films, les dialogues sont chiants sans intérêt et donc trop long, je ne me suis pas amusé, sentiment que je ressens devant tous ses films. les dialogues qui faisaient sa force dans TOUS ses films sont ici sont point faible.

    Ce huit clos devient sans intérêt ou l'on devine la fin (plus ou moins) dès la moitié du film. Très peut de suspens finalement. Quel manque de saveur et de Profondeur... Aucun rebondissement dans l'histoire.

    La mise en scène manque de saveur on retrouve quelques plans très "stylés" comme tarantino en à le secret mais trop peut, trop inégale, comparés à un DJANGO ou KILL BILL par ex.

    Les 30 dernières minutes du films

    Spoiler (voir/cacher)

    Fusillade finale

    sauvent un peut les meubles.

    La Bande son est inexistante (enfin trop classique), Il nous à habitués à des BO tellement énormes que là on ne peut être que déçu.

    Tarantino nous bassine (même si il à raison) avec son 70 mm et le fait que se soit son 8ème film (beaucoup de technique donc) et au final il nous livre un films sans âme aux dialogues trop classique voir ennuyeux, je pense qu'il à oublié ce qui faisait sa force:

    à savoir la B.O originale et forte, les dialogues dingues, un casting PARFAIT, tout ça est beaucoup trop brouillon ici pour donner un grand film, j'ai l'impression d'avoir vu une ébauche de son film.

    • BLADE dit :

      rooohhh

    • djazair dit :

      ennio morricone a composé la musique de ce film,et toi tu dis que la bande musicale est inexistante. toi tu connais rien au cinéma.

  4. BLADE dit :

    rooohhh

    "Michael Madsen qui n'est plus que l'ombre de lui même"

    c est pas un role de compo qu on lui a filé ...c est celui qui parle le moins .. moi je l ai trouvé juste .. un mec un peu étrange voir flippant..

    pour "tat**" je vois pas ce que tu lui reproche .. il s en sort bien et n est pas central à l histoire

    les dialogues chiants ?? putain mais c est hyper intéressant.. le contexte de la guerre de sécession.. la travail d ambiance ... le monologue de L Jackson avec le vieux vétéran sudiste . etc ....je vivais l’Amérique sous Lincoln

    on devine la fin dès la moitié du film? genre tu savais qui allait entuber qui,quand et comment????????

    et Django est bien plus prévisible et convenu dans son dénouement que Hateful Eight... :smile:

    • warior117 dit :

      ^^J'ai bien dit on devine la fin (plus ou moins) ^^

      Spoiler (voir/cacher)

      et bien on devine assez rapidement que les personnages présent dans la grande dès le début étaient plus ou moins liés, ça se voi à 3km je trouve, bon excepté le vieux je pensais qu'il était de mèche

      Pour Maadsen je maintient et pour "Tat**" encore plus :lol:

      Ba après chacun pense ce qu'il veut, je te suis sur la guerre de sécession, mais qu'à moitié... Car ce n'est qu'une toile de font et ce n'est pas omniprésent, juste à Travers Jackson et Russel en gros.

      Et justement le monologue de Jackson avec le vieux sudiste oui c'est super à ce moment là, mais tout le monde reprend ce moment comme argument pour souvenir le talent de Tarantino pour écrire les dialogues de CE film. Mais à par ce moment et un bout du début dans la cariolle je les ai pas trouvé pertinent.

      Et puis le Schémat narratif qui est re-pompé sur "reservoir dogs" c'est pas très originale à savoir: deux huits clos dans un même film, seulement deux lieux pour l'action.

      Bref je veux pas partir dans un bras de fer, ça veut pas dire que je déteste tarantino ça veut juste dire pour moi qu'il a pas sortir un GRAND film, ça peut arriver. :kissing:

    • Ad BABAD dit :

      "Bref je veux pas partir dans un bras de fer"
      Pourquoi donner son avis publiquement alors si c'est pour ne pas le défendre ?

      Personnellement l'un des meilleurs Tarantino voir le meilleur ! Faut le faire pour faire un huis clos aussi passionnant.

      Structure calqué sur "Reservoir Dogs" ? Hum...Y a des similtudes certes mais on est très loin de la structure de "Reservoir Dogs"

    • BLADE dit :

      en tout cas la presse est mitigé ... et j essai de comprendre ceux qui n'ont pas aimé.. mais j'avoue que je ne comprends pas leurs arguments ... autant il y a beaucoup de films que j ai aimé qui ne m empêche pas de comprendre les critiques péjoratives a leur encontre ..

      mais sans viser particulièrement warior117 mais plutôt la presse en général : Certains parle de film trop bavard, trop répétitif des codes répétés par tarantino, trop ennuyeux, trop lonnnnng ... et pour le coup je ne comprend vraiment pas ce genre de critiques ... pourquoi d un coup ce qui fait la force de tarantino en deviendrait aujourd hui des défauts? et on compare a reservoir Dog mais Hateful Eight a pour moi plus de fond ... les thématique sont riche notamment sur le racisme ou tarantino ne s est pas arréter au traditionnel black vs white .. mais aussi black vs latino mexicains .. on est tous le raciste de quelqu un ... ya la thématique de l'héritage (doit on être la redite de nos pères aussi bien de le parcours que dans les idées?) ... la thématique de la vengeance (ou commence et ou s arrête le droit de tuer ... légitime défense? rendre justice a sa communauté? tuer en tant de guerre? tuer sous serran? tuer quelqu un d armée de non armée? la thématique des code d honneurs et de conduites souvent paradoxaux dans les faits.. et je ne parle que de ce que j ai discerner moi au 1er visionnage .. donc j imagine pas en le revoyant plusieurs fois.
      et puis la guerre de sécession c est l une des période les plus chaotique des etats unis il y avait plein de chose a en dire...

      bref pour moi c est au dessus de réservoir dog ..

      Pour le coup j ai pas compris l accueil mitiger de ce film .. qu on encense les autres film de Tarantino mais pas celui la? j essaie de comprendre parce que pour moi il est au top de son talent...et il est la ou on l'attend (et c est déjà plus que bien .. yen a qui sont même pas capable d être a la hauteur de leur passif prestigieux)

      je le met juste derrière Pulp Fiction et Inglorious

      et tu vois le truc que j adore chez tarantino c est ça manière de nous délecter de certains moments jouissifs

      deux juifs mitraillant hitler
      un black butant un sudiste victime de massacre de sa communauté
      un groupe de fille massacrant un taré psychopathe et misogyne
      un ancien esclave défouraillant des esclavagiste
      une victime de viol castrant son bourreau a coup de fusil a pompe

      putain mais c est jouissif surtout quand pendant 2h Tarantino nous apprends a detester certains personnages qui mérites de crever la bouche ouverte

      et le mieux dans tout ça c est que ça ne ressort pas comme convenue ou ultra mainstream puisque personne ne s en sort vraiment, et personne n est vraiment gentil ou méchant .. pas de manichéisme

      réservoir dog est l objet d un attachement sentimental de la part de beaucoup de personne.. il est culte il a ouvert la voie etc etc ... mais tarantino a fait mieux par la suite .. je trouve que les gens sont trop conservateurs pour reconnaitre que NON ce n est pas forcément "c'était mieux avant"

    • Ad BABAD dit :

      je ne peux qu'être d'accord avec l'entièreté de ton argumentaire @blade :)
      Sauf pour le classement :)
      Perso
      Je mettrais
      Pulp Fiction en 1er en hésitant avec "Kill Bill"
      Puis derrière "Hateful Eights"

    • BLADE dit :

      kill bill j ai du mal .. mais mon dernier visionnage date. Il faudrait que je les revoit :angel:

  5. warior117 dit :

    @blade j'suis pas trop dans un délir "c'était mieux avant", j'aime pas non plus ce genre de comparaison/réaction, j'ai juste constaté que pour moi c'était vraiment pas son meilleur.
    Et du coup j'arrive pas à expliquer pourquoi comme tu dis ce qui faisait sa force fait un peut sa faiblesse aujourd'hui sur ce film, mais c'est vraiment le ressentiment que j'ai eu, et pourtant j'avais lu aucune critique avant d'aller le voir.

    Et pour moi le problème ne viens pas des problématique qu'il aborde comme tu peux le développer ci-dessus, mais plus du traitement des dialogues et leur interprétation, car de toute façon je te rejoint là dessus comme dans tout Tarantino les problématique abordées sont très bonnes, mais c'est le traitement ici que me gène un peut plus.

    Mais j'essaye pas de me l'expliquer, je me suis juste un peut ennuyé et pas assez amusé comme ça peut l'etre le reste du temps devant ses films. (peut etre qu'une seconde vision du film me permettra de mieux l'apprécier)

    @adbabad quand je parle de bras de fer je veux juste dire que ce genre de débat évidemment ça n'en finit pas, donc je donne juste mon avis mais j'essayerais pas de convaincre les gens, tout ceci est beaucoup trop subjectif...les gouts et les couleurs... Et du coup je suis complètement en désaccord avec je l'ai pas du tout trouvé "passionnant" comme film.

    Je pense que justement il faut etre extrêmement exigent avec des réalisateurs comme Tarantino, ils sont beaucoup trop bons ces gens là donc je ne veut pas laisser passer le moindre détail.
    En comparaison j'attendais aussi énormément de "The Revenant", et là j'ai pris ma claque et j'ai pas été déçu donc je pense qu'il faut etre exigent avec TOUS les réalisateurs et ne pas aller voir un Tarantino en se disant ce mec est un génie, faut avoir un peut d'objectivité...

    • Ad BABAD dit :

      ah tout a fait d'accord avec toi.
      Mais là pour le coup, je trouves qu'il nous a offert un grand moment de cinéma le monsieur :)

  6. warior117 dit :

    @adbabad ;) j'ai quand même bien envie de le revoir à force d'en parler. :tongue:

    • Ad BABAD dit :

      :)

  7. MaelL dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    10
    Acteurs
    10

    Encore un trés grand Tarantino, un huit clos, du dialogue, des acteurs sur le déclin a qui il redonne vie. Seul point noire la musique qui peut manqué à certain moment

  8. Awoth dit :
    Impression globale
    5
    Histoire/scénario
    2
    Acteurs
    3

    Le pire des Tarantino. Voilà.
    D'une chiantitude absolue, Tarantino essaie de "créer un scénario dans son scénario" comme si tout cela était improvisé. Les acteurs parlent, ils parlent tout le temps...Alors que 90% du temps, le spectateur n'en a rien à foutre. C'était juste l'intention, pour Tarantino, de rajouter du temps inutilement. Les paysages sont beaux, mais étant donné que c'est un huis clos ou l'un de ces films qui ne se déroulent que dans une seule pièce (j'ai oublié le terme), bah on en voit pas beaucoup.
    La musique d'Ennio Morricone ? Très mal placé, ça m'a saoulé à certains moments, et surtout, ça n'était pas du tout cohérent avec une musique de western, du moins c'est mon avis. J'ai préféré Morricone sur "En Mai, fais ce qu'il te plait" (je parle pour l'année 2015).
    Les acteurs ? Pas top, mais alors vraiment pas top du tout. Le seul que j'ai apprécié c'est Walton Goggins, et Kurt Russell un peu aussi, le reste était malheureusement trop fade pour être crédible.

    Conclusion : A force de proposer toujours le même style de film, Tarantino pourrait s'auto-porter plainte pour plagiat. Plus sérieusement, c'est le spectateur qu'il est en train de laisser tomber s'il ne parvient pas à se renouveler car, l'ultra-gore, c'est bien. Mais dans quasi tous ces films, c'est lassant et c'est nul.

    • BLADE dit :

      je préfère un réalisateur qui reste dans un genre ultra précis et codifié mais qu il maîtrise avec maestra qu un réalisateur qui bouffe a tout les râtelier mais avec des films juste passables.

      "Les acteurs parlent, ils parlent tout le temps...Alors que 90% du temps, le spectateur n'en a rien à foutre"

      l histoire, le file rouge principal n est qu un prétexte ... toute la substance des films de tarantino sont justement dans les dialogue aprioris anodins. Si tu n es pas sensible a ça c est pas forcément le cas des 90% de spectateur dont tu parles...

      Ce qui me dérange fortement dans certaines critiques c est pas qu elles soit contraires a la mienne mais qu elles imagines que leurs avis reflète une vérité générale, une chose avérée alors que ce n est qu une histoire de sensibilité perso...

  9. MorpheusChx dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    9

    Que dire, du pure Tarantino comme je les aime, tout simplement. Bon d'accord, c'est pas le meilleur mais franchement il vaut le détour, ça m'a fait plaisir de retrouver un film en plusieurs chapitres comme c'était le cas avec Pulp Fiction et Kill Bill, les deux premiers sont un peu chiants oui malgré de l'humour bien dosé, mais il sert d'introduction à ce fameux huit clos à l'auberge où la, c'est l'ascenseur émotionnel, ça part dans tout les sens et c'est jouissif à souhait, ça en devient presque un thriller où on se demande qui est le tueur et la révélation pour certains je m'y attendais, d'autres non, le genre western spaghetti est vraiment le genre que Tarantino manie d'une main de maître.
    Concernant les personnages, c'est comme pour le scénario avec les deux premiers chapitres, ils sont fades mais après bon dieu, au fil des minutes, on découvre les différentes facettes de leurs personnalités et on les adore ou on les déteste pour ce qu'ils sont, mention spéciales pour Samuel L Jackson et Kurt Russel pour leur interprétation, leur personnages représentent vraiment les pures salopards qu'on apprécie et qu'on déteste. Enfin cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un film avec une bande son bien trouvé et complètement adéquate avec les scènes.
    En bref, les + les personnages, la seconde partie, la musique, les décors et le suspense, l'action
    le - la première partie
    Pour conclure, quel film, l'année commence super bien, Tarantino a vraiment fait un scénario rendant vraiment hommage à l'après guerre de sécession et au huit clos comme il l'avait fait pour Inglorious Basterd avec la seconde guerre mondiale et Django avec l'esclavagisme, merci à Tarantino pour ce bon moment de cinéma comme toujours

  10. SebastienR dit :
    Impression globale
    10
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    10

    EXELLENT !!!!!!!!!!!!!!!! Ca c est du Tarantino
    Avant de commencer je tiens a dire a ceux qui dise oui les scènes de dialogue sont trop longue mais bande d ignorant pourquoi etes vous aller voir le film puisque c est l âme du film et des film de tarantino de jouer sur la longueur des scenes.
    BREF moi j ai adorer du debut a la fin putain samuel jackson je t aime il est trop fort ce type il joue comme un dieu avec kurt russel qui font le film a eu deux facil.
    l histoire est tres bonne on attend le denouement jusqu a la fin sans savoir qui est le coupable enfin si mais on ce trompe toujours ahah.... j sui pas la pour diagnostiquer toutes les scenes.
    Mais PUTAIN SI VOUS AIMEZ TARANTINO ALLEZ Y LES GRAND OUVERTS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. LeKent dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    8

    Perso, je comprends pas les critiques du genre "y'a trop de blabla". Quand on va voir un Tarantino, on se prépare mentalement à passer des heures à suivre des joutes verbales ! C'est un peu comme un match de tennis mais avec du texte et des punchlines. Donc pour ceux qui ont oubliés, faut se replonger dans Pulp Fiction, ça fera pas de mal. Après, je dis pas que tout est parfait et certains échanges sont assez médiocres et frôle la série B ringarde maaaais, ça fait partie du charme de Tarantino.
    S.L. Jackson est tout bonnement parfait et on tient peut-être là son meilleur film depuis 1994 ! La grande classe, chaque intervention envoie du lourd.
    Pour le reste, moi je suis sorti enchanté, ce qui ne m'était pas arrivé après un Tarantino depuis un bout de temps...
    PS : la vf fait mal, mais pas dans le bon sens du terme :sad:

  12. JoK3R60 dit :
    Impression globale
    3
    Histoire/scénario
    4
    Acteurs
    5

    Bon autant dire que comme pour tout FILM il s'agit des gout et des couleurs. Quoi que lorsqu'on parle d'un Tarantino les critiques sont pour ma part pas toutes objectives. Vous avez aimé ou non je respecte certains on leurs arguments construit ou non. Pour ma part je me suis ennuyé 2H45 de vide. Alors oui c'est du Tarantino, plan Long (mais construit et plutôt bien construit) Dialogue long ( pas toujours intéressant dans ce long métrage pour ma part) et de bonne punchline même si moins nombreuses que d'habitude, cependant dans un Tarantino Habituellement y a une B.O la elle est complètement absente je trouve.

    Les bon point tout d'abord il s'agit d'un western est j'adore ça, un Huit clos sur papier intéressant avec un petit rappel a Réservoir dog (qui pour moi est son meilleur film) un casting de folie. Tarantino opte aussi pour un western enneigé même si ils ont étaient nombreux a une époque aujourd'hui lorsqu'on parle de western on pense plutôt au désert et chaleur, la Tarantino nous dépayse un peu et ça ça fait plaisir.
    Cependant, malgré un casting très bon, je ne trouve pas qu'il soit utilisé a sa juste valeur, seul S.L Jackson et le shérif (j'ai oublier son nom) sortent réellement du lot.
    2H45 de vide pour moi, pourquoi ? tout simplement parce que je n'ai pas trouver les dialogues bien intéressant, j'ai vraiment l'impression qu'on a mit 8 mec dans une pièce et qu'ils ont fait un peu ce qu'il voulaient et les "j'ai fourré ma grosse B*** de noir dans ça bouche" était placé pour être placé. Bien sur certains dialogue nous permettent d'avancer dans l'histoire mais Tarantino nous montre en amont par l'image ce qui va se dire après 3/4h de dialogues. Contrairement a un Réservoir dog ou un pulp fiction on voit tout arrivé même les morts des personnages. De Plus le système de chapitre utilisé une nouvelle fois par le réal n'était pour le coup pas justifier et mal placé je trouve par exemple ( je grossi les choses bien sur ) " Chapitre 1 mike arrive a la porte = a l'image on voit mike arrivé a la porte. Chapitre 2 mike ouvre la porte = a l'image on voit Mike ouvrir la porte et rentré" Whouaaa dingue le système marche surtout pour les deux dernier chapitre et encore.

    Bref Seul les 45 dernière minute mon réveiller mais sans me scotcher alors peut être que comme beaucoup j'en attendais trop je ne dis pas le contraire, mais voila Tarantino devient pour moi un réalisateur ,avec certes beaucoup de talent, sur-classé ! 8 films et pour moi seul les 4 premiers sont intéressant depuis j'y trouve moins d'intérêt mais ça c'est une question de gout.

    Les 8 salopard est un bon film oui, réaliser au millimètre près ( peut être trop du coup) avec un petit défis de taille l'utra panavision (d'ailleurs les premier plan montre que Tarantino et son chef op savent ce qu'ils font) mais je n'ai pas pris mon pied ça arrive, je l'ai vu une fois c'est suffisant. Est-ce que je le conseil ? vous etes fan de WESTERN HUIS CLOS et de Tarantino faites vous votre avis ! vous en avez rien a Foutre bas ........

  13. storm dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    9

    Excellent Film . j'ai adoré !

  14. Kormyr dit :

    Salut Storm : Moi je l'ai pas encore vu. Pourrais-juste tu me dire, si on peut le considérer "Gore" ou pas ?

    Merci mon ami.

    • storm dit :

      je spoilerai si je disais ca .... le film et surprenant tout simplement. c'est du tarantino pur et dur. Tarantino a clairement exploité le theme gore à l'extreme avec le KILL BILL 1 attent toi donc à voir des rebondissements au moment ou tu t'y attein le moins. les acteurs sont tarantinosé du début à la fin. que ce que j'ai kiffé les dialogues pfouaaaa . pour info j'ai déjà vu deux fois.

  15. Kormyr dit :

    Cher Storm,

    Je te remercie, j'ai donc envie de le voir. Oui pas de Spoiler. Merci à toi !

  16. Dalila dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    10

    Plutôt bon, j'ai eu grand plaisir à revoir Kurt Russell, toujours aussi efficace ,Samuel L Jackson y excelle également,même si l'histoire parait longue, elle n'est pas ennuyeuse pour autant , les paysages sont magnifique , l'histoire est solide avec une pointe d'humour et, je dois le reconnaître beaucoup de sang sur le final, à ne pas mettre sous tout les yeux cependant, à mon humble avis.

  17. Guy Williams dit :
    Impression globale
    10
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    9

    J'ai adoré ce huitième film de Tarantino, c'est pas le meilleur selon moi mais il demeure très bon.
    Le scénario est peut-être le point faible du film, certes je n'avais pas deviné comment ça allé finir exactement mais je sentais bien le bain de sang arriver.
    J'ai trouvé les dialogues bons avec quelques répliques mémorables tout de même.
    La bande-son n'est pas aussi bien que dans Django mais elle colle bien à l'ambiance du film.
    Les acteurs sont très très bons, même Channing Tatum que je n'aime pas trop. La palme revient à Samuel Lee Jackson et Kurt Russell (je ne comprends vraiment pas les personnes qui s'occupent des nominations aux Oscars...).
    Enfin la réalisation, toujours aussi soignée et maitrisée, du pur Tarantino.

    J'ai donc beaucoup aimé ce film et je le recommande vivement, la seule petite fausse note c'est les dents de Samuel Lee Jackson, impeccable alors que tous les autres ont les dents pourries de l'époque de l'histoire.

  18. ZeusDu77 dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    10

    Bon film dans l'ensemble.
    Quelques longueurs évitable (comme la scène avec le gars nu dans la neige qui est longue et glauque).
    L'humour est très présent dans le film ce qui le relance par moment, quand il ne se passe pas grand chose (à part du dialogue :) ).
    La BO n'est pas super, voir oubliable.
    Tous les acteurs sont excellent (Pour moi les meilleurs acteurs sont Kurt & Samuel, et les plus drôles : Le Shérif et Obi).
    Les scènes finale sont super et presque inattendue.
    Le scénario pèche par moment mais reste bon (je c'est qu'il a du le réécrire suite à la fuite de son 1er scénario).
    Voilà, c'est tout pour ce film que j'ai bien apprécier pour ma part.

  19. matt240490 dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    9

    Vu le succès indéniable rencontré avec son Django Unchained, il était évident que le public allait recroiser la route de Quentin Tarantino tôt ou tard. Il aura finalement fallu attendre près de trois ans pour que sorte Les Huit Salopards, dont la trame n'est pas si différente puisque ses protagonistes se baladent à cheval, argumentent avec leur revolver et châtient leurs opposants à coups de balles. Le film, pourtant d'une durée exceptionnellement longue puisqu'il touche les trois heures du bout des doigts, reste constant tout du long, entre l'introduction magistrale d'Ennio Morricone et la segmentation par chapitre, propre au réalisateur. La mise en scène remarquable, en partie due aux jolis plans de caméra et à la BO envoûtante, amène un huis-clos de tous les dangers, hôte de violence et de complots, véritable marque de fabrique tarantinesque. Là où l'on regrettera la prévisibilité finale qui méritait davantage de cran, encore que, il s'avère que le film continue de nous hanter jour après jour, prouvant que le véritable salopard n'est pas tantôt devant la caméra, mais tantôt derrière.

  20. Gemmel dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    7

    Hateful Eight retrace le rassemblement, fortuit ou non, de toutes les gueules connues du Far West d'une amérique encore marquée par les affres de la guerre civile, contée par des dialogues ciselées, dans un huit clos ou Tarantino a réussit à amener un casting très bien interprété et construit pour la majorité d'entre eux pour une histoire bien construite, même si le montage et la violence, parfois un peu trop crue, laissent à désirer.

    Pour la critique avec des gros morceaux de spoilers, c'est par ici

    Spoiler (voir/cacher)

    HISTOIRE/SCENARIO
    Les +
    Des dialogues au service de la reconstitution du Far West post guerre civile. En tant qu'amateurs d'Histoire, j'ai été pris par ces dialogues vraiment bien travaillés, marque de fabrique de Tarantino, qui permettent de s'immerger parfaitement dans ce far west post guerre civile en montrant bien qu'elle avait beau être finit, les antagonismes continuaient à perdurer. Ca fait plaisir de voir une histoire traitant de thèmes aussi universels que la justice, le racisme dans un contexte qu'on a que peu vu et prendre un beau relief.
    Très bonne réalisation et direction d'acteurs. Pas facile de faire vivre un huit clos et de diriger un tel casting et Tarantino s'en sort vraiment bien prouvant à quel point il maîtrise bien ce genre.
    Les -
    Un montage de l'histoire et sonore qui laisse à désirer. Disons que j'ai pas accroché à ce système de chapitres, autant cela se justifier pour Kill Bill vu le nombre de flash back etc pour nous perdre, autant pour ce récit linéaire, cela fait superflu je trouve. De même l'ajout d'une voix off vraiment pas nécessaire mais j'ai loupé les toutes premières minutes, alors que peut être elle était présente dès la scène d'ouverture. Le montage sonore par moment laisse à désirer au moment des ralentis de l'action lorsque certains acteurs crient, je me demandais ce que ca faisait là.
    Une violence parfois trop crue et vraiment pas nécessaire. La fin de la scène ou le Major Marquis Warren explique au général sudiste comment il a tué son fils, autant visuellement que verbalement, était vraiment pas nécessaire, ca fait too much. De même les explosions des têtes de senor Bob et du frangin Domergue étaient dans le même cas. Les empoisonnements d'O.B et John Ruth font limité cartoons à cracher 4 litres de sang à chaque expiration.

    ACTEURS
    Samuel L Jackson / Major Marquis Warren. L'acteur se taille la part du lion dans ce huit clos qui le met en valeur en salaud sadique et retors.
    Kurt Russel / John Ruth. Retour aux premiers plans pour cet acteur qui s'était fait trop rare dans un rôle de composition taillé sur mesure pour son talent, bourru et bourrin à souhait tout en montrant une touchante faiblesse concernant Lincoln.
    Jennifer Jason Leigh / Daisy Domergue. Beau rôle de soeur psychopathe et très bonne interprétation avec une petite touche d'humour noir.
    Tim Roth/ Le Bourreau. Toujours aimé cet acteur qui se fait trop rare et qui a une belle interprétation de ce rôle de bourreau ou de gangster.
    Michael Madsen / Le cowboy. Ce fidèle de Tarantino fait le minimum syndical et n'est pas crédible dans son rôle d'emprunt ni même dans celui de membre du gang domergue.
    Demian Bachir / Senor Bob. Pas beaucoup de dialogues et de présence, dommage que ce personnage n'a pas été mis plus en valeur.
    Walter Googins / Chris Mannix. L'acteur arrive à donner corps à cette petite frappe de sudiste qui semble vouloir se racheter une conduite en devenant futur shérif. On le prend pour un débile mais il réserve bien des surprises.
    Bruce Dern / Général Smithers. Ce vénérable acteur s'en sort bien en vieux général sudiste, une légende arrivé dans cette région pour enterrer son fils. Les échanges avec le personnage de Mannix et du Marquis sont bien tournés.
    Channing Tatum / Jody Domergue. Il fait pas crédible en chef de gang et on arrive pas à croire que c'est lui qui a organisé tout ca.
    [/spoilers]

  21. moviesfan dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    10

    du grand tarantino

  22. cuttyflam dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    10

    Tarantino nous offre du lourd encore une fois.
    Acteurs excellents, mention + à Walton Goggins que j'ai trouvé génial.
    A voir en Vo.

  23. Pulsions dit :

    J'ai pas vu le film mais ma crainte principale: trop de bavardage. En partie justifiée ? Pas du tout justifiée cette fois ? Aucune crainte à avoir ?

    • Gemmel dit :

      Ben ca permet d'installer l'ambiance, l'action et la psychologie de chacun dans tout huis clos, donc perso les reproches que j'ai à faire sur ce film se portent vraiment pas sur ca.

  24. Keyroh234 dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    9

    Le cinéma de Tarantino est très marqué c'est indéniable aussi, objectivement, j'ai du mal à comprendre certaines critiques qui manquent de cohérence. Tarantino fait du Tarantino et indépendamment du Boulevard de la Mort (qui est une vraie purge pour moi) ce 8ème film est très bon et plaisant à suivre.

    C'est simple, j'ai tellement été absorbé que je suis surpris à me dire "déjà?" à la fin.

    L'histoire, le contexte, les personnages hauts en couleur, c'est quasi un sans faute.

    Mon seul regret, c'est la bande-son qui manque de ce petit quelque chose mais c'est pour pinailler.

    Bref, un film que je vous recommande d'aller, ne serait-ce que pour aller vous faire votre propre opinion, généralement les films qui divisent sont ceux qui ont le plus de potentiel pour nous marquer tant dans un sens que dans l'autre ;)

    • ykinho dit :

      @keyroh234
      Pour moi c'est : Boulevard de la Mort ou comment transformer un film de série B en chef d’œuvre, une compile de tous les crédos du cinéma de QT réunis dans un seul film... Dialogues, répliques cultes, musiques enivrantes, regard foudroyant, zoom grinçant, note stridente, bad guy chevronné, filles en force, héroïnes +++, voitures classes, course poursuite, dingueries, action trash et sans modération, mise en scène impec! Au top le Quentin même si il ne veut pas l'avouer...
      I F***ING LOVE THIS F***ING MOVIE! SO MUCH!
      :happy:

  25. Djack dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    9

    Plonger dans l'univers de Tonton Tarantino, c'est la promesse de joutes verbales bandantes, de plans qui t'éclatent la rétine, et de gerbes de sang bien souvent dégueulasses et gratuites. Les Huit Salopards ne dérogent pas à ces règles, bien au contraire ! Transporté par les premières notes ensorcelantes d'un Ennio Morricone qui s'amuse à créer une ambiance flippante - du genre on t'a menti mec, c'est pas un western que tu mates, c'est un thriller -, le spectateur pénètre tranquillement dans un monde glacial immaculé (la photographie est juste somptueuse), qu'un blizzard s'apprête à rendre désastreux. Une introduction parfaite, qui résume en soi les presque trois heures de films qui vont suivre.

    Là où Inglourious Basterds emmerdait royalement dans pas mal de séquences pour une durée plus courte, à aucun moment ces Huit Enfoirés ne nous les brisent. D'emblée, les premiers échanges entre Samuel L. Jackson et Kurt Russell - couplés avec deux trois baignes bien senties dans la tronche de Jennifer Jason Leigh - subjuguent, et l'arrivée hilarante de Walton Goggins n'arrange rien. Le film a peut-être commencé depuis plus d'une demi-heure, et l'histoire n'a pas décollé d'un iota (mais alors pas du tout !), et pourtant, on en redemande !

    Tant mieux, car la suite est carrément de la même trempe, et ne fait que conforter l'impression première et le bien fondé qu'on avait du huitième film de Tonton Flingueur. A contre-pied de son spectaculaire (et grandiose) Django Unchained, Tarantino évince le sensationnel pour s'occuper de la tension palpable de chaque instant (un décor post-Guerre de Sécession, où sudistes et nordistes doivent cohabiter) ; pour affiner encore plus des dialogues toujours aussi jubilatoire ("Là, je vous traite de menteur" vaut plus qu'une explosion !) ; et surtout, pour laisser le temps à ses acteurs de vivre.

    Et ces derniers s'en donnent d'ailleurs à cœur joie. Outre le fait que Kurt Russell est brillant, que Tim Roth est délicieux, ou que Jennifer Jason Leigh nous fait bien marrer (mais n'a malheureusement pas vraiment son heure de gloire comme il se doit), il est à noter que dans ce casting de fou, deux comédiens tirent leur épingle du jeu : Samuel L. Jackson et Walton Goggins. Le premier, toujours aussi classe, n'est jamais aussi bon que chez Tonton et possède ni plus ni moins que les meilleurs répliques du film, tandis que le second, bien qu'on soit fan du bonhomme depuis quelques années déjà, tient tête sans sourciller aux pointures qui se trouvent face à lui, et s'émancipe enfin des seconds rôles pour faire éclater tout son talent au premier plan.

    Tout ça s'articule bien évidemment autour d'une histoire complètement conne et géniale à la fois, construite en plusieurs chapitres, où différents niveaux de lectures peuvent être apprécier. Et nul doute que plusieurs visionnages seront nécessaires pour comprendre toute l'ampleur de la vision totalement barrée du réalisateur. D'un simple point de départ qui consiste à ce qu'un personnage ramène une prisonnière se faire pendre dans la ville la plus proche, la tournure de l'escale obligée chez Minnie dérape dans un jeu de faux-semblants, de méfiance, de parano, et bien sûr comme à chaque fois chez Tarantino, de massacre.

    Ça part d'ailleurs tellement en sucette qu'à mi-parcours, une voix-off s'incruste pour expliquer le titre d'un chapitre (c'est assez déroutant, mais compréhensible quand on sait qu'un entracte a lieu à ce moment dans certains cinéma), que des ralentis étranges s'immiscent alors que les acteurs continuent de parler (ça prête franchement à rire), qu'on aborde une histoire de grosse bite bien chaude (une tirade hallucinante) ou encore qu'un mystère du genre Agatha Christie s'installe naturellement dans le décor, promettant une résolution macabre, et par-dessus tout... burné !

    Serions-nous face au meilleur film de Tarantino ? Non, car Pulp Fiction reste indétrônable. Mais on s'y rapproche dangereusement en effet...

    POUR LES FLEMMARDS : Aidé par un casting dantesque - dominé par un Samuel L. Jackson et un Walton Goggins dans une forme olympique -, Quentin Tarantino nous offre une sanglante balade post-sécession aux dialogues affûtés, dans un jeu de dupe magistral.

  26. patel dit :
    Impression globale
    4
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    3

    Bof, je suis fan de Quentin mais je trouve que l'histoire prend beaucoup trop de temps avant de prendre. Je n'ai pas aimé les personnages surtout Samuel, person je trouve qu'il en a perdu.

  27. ykinho dit :
    Impression globale
    10
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    10

    La tension s'installe, chaque regard, chaque réplique, rien à jeter par la fenêtre, du très très grand Tarantino. Quel pied!
    Je me souviens, premier visionnage : très bien mais quelque chose me titillait, il fallait que je le revois rapidement pour être sûr... deuxième visionnage : le kiff absolu, de la bombe! Au point de me dire que c'était surement son meilleur.

Donner mon avis