Insidious 2 (2013)

Insidious: Chapter 2

Films Horreur 30
Date de sortie : 02 octobre 2013
VN:RO [1.9.7_1111]
Impression globale
Histoire/scénario
Acteurs
Total 8.9 /10 (6 votes)
Synopsis :

Après les événements du premier film, la famille Lambert tente de reprendre une vie normale, mais le monde des esprits semble en avoir décidé autrement. Aidés de Lorraine, Josh et Renai vont tenter de découvrir le secret qui les relie au monde dangereux des esprits.

Casting :

(Josh Lambert), (Renai Lambert), (Dalton Lambert), (Lorraine Lambert)

Réalisateur : James Wan
Durée : 105 min

Réactions Facebook

30 critiques pour Insidious 2

  1. Olvers974 dit :
    Impression globale
    Histoire/scénario
    Acteurs

    Que dire de ce film, mis à part qu’il est tout simplement maîtrisé de A à Z ! James Wan est un maître du détail, et ne laisse rien au hasard. On aurait pu penser que la suite de ce film était purement commercial, mais pas du tout. Le flm reprend directement là où on a laissé les Lamberts … La transition horreur avec la toute petite pointe d’humour de J.Wan est tout simplement dantesque !!! Ce qui nous fait retomber la pression lors des scènes ultras choquantes, voir glauques ! Ce n’est pas un film gore, et il arrive à nous amener dans une épouvante la plus totale ! Patrick Wilson y’est sublime ! Les cadrages sont également bien réaliser, bref, n’hésiter pas à aller le voir ! ;) Une fin qui mérite en plus le coup. J’ai hâte de voir ce que va donner F&F7 avec lui ^^

  2. Nova dit :

    Dans la semaine c’est sur

  3. Dalila dit :
    Impression globale
    Histoire/scénario
    Acteurs

    Très bon film, tout a été très bien dit par Olvers974.

  4. GreG05 dit :

    Bien les 15 premières minutes, soûlant les 15 premières, salle immature, donc séance désagréable sorti donc, j’y demain en esperant un public moins con … c’est assez frustrant

  5. Nova dit :

    Ouia c’est le probleme, quand j’ai été voir The conjuring il y avait des nanas derrière moi elles étaient terrifié elles hurlaient c’etait horrible, j’me suis retourné après elles ont baissé le ton, plein de gens parlait fort comme pour camoufler le fait qu’ils avaient les chocottes… c’est lourd

    Je viens de me faire insidious le premier histoire de me remémorer, j’avais oublier plein de scene, le 2 demain si tout va bien,

    Avec 1,5 millions de budget le premier à rapporter 95 millions
    Le 2 a un budget de 5 millions et à déja rapporter 85 millions en quelques jours
    James Wan est une machine à faire de l’argent, c’est les producteur qui doivent être content, d’ailleur je comprend pas pourquoi il est pas dans la production sur le 2

  6. Statham17 dit :

    Est ce qu’elle démon du 1 est présent dans cet opus ?r

  7. GreG05 dit :
    Impression globale
    Histoire/scénario
    Acteurs

    “Je vois des gens qui sont mort” (Sixième Sens)

    Il aura fallu à peine seulement 2 Mois pour revoir un film de James Wan désormais célèbre conteur d’épouvante, après son effrayant Conjuring, il revient bien armé avec une suite, pour la première fois de sa carrière, à son excellent Insidious premier du nom.
    La force d’Insidious n’était pas de nous offrir de l’horreur classique, celle de la peur et de l’hémoglobine, mais quelques chose qui se rapproche plus d’une atmosphère fraîchement malsaine et frissonnante. Comme à son habitude ce n’est pas sur sa qualité de réalisateur qu’il faut une nouvelle fois mettre l’accent sur son incroyable talent, mais sur son travail d’écriture soigné. Car Insidious Chapitre 2 aurait presque le mérite de surpasser son prédécesseur s’il n’avait pas été déjà proche d’une certaine perfection, autant dire que la tâche était difficile, et que se lancer dans cette suite n’allait pas être une mince affaire. Et pourtant le pari est réussi, si donc la réalisation ne gagne pas en point puise que déjà parfaite pour le premier, l’histoire est, elle, léchée, il cherche à se renouveler et ça se sent. Si l’on reprend là où on nous avait laissé, personne ne peut être laisser sur le bord de la route grâce à l’intelligence du scénario et de son générique. Les grandes lignes se laissant entrevoir. Malin. Le film commence, il ne faut pas attendre longtemps pour commencer à frissonner, et que dire de cette envoi de titre, on se croirait dans de vieux film d’horreur, aux sonorités stridentes qui donnent la chair de poule. On est dedans. Car oui il faut aussi souligner cette bande son toujours avec cet instrumental qui donne toute satisfaction pour nous surprendre et nous donner encore et encore des poils qui se hérissent sur la peau. Mieux vaut ne pas laisser un piano entre toute les mains. Que dire des acteurs que l’on retrouvent, eux aussi jouent le jeu pour nous rendre copie parfaite. L’histoire qui ira cherché l’entrelacement avec le premier j’adore c’est encore une fois la preuve du génie de ce type, et j’ai beaucoup aimé le mythe de la marié en noire digne d’un épisode d’esprit criminel …

    Envie de frayeur : Insidious Jr, est le digne héritier de son paternel, tout en continuant son histoire il apporte quand même sa touche de fraîcheur. Les acteurs se font peur, nous font peur, et ça marche, on en redemande. Les maquillages sont toujours aussi flippant, tout en restant dans cet esprit malsain. Un vrai bon moment à vivre dans une salle silencieuse agréablement préférable. On attend plus que le troisième qui clôtura sans aucun doute l’ensemble, en espérant un retour de Wan à la caméra lui qui veut passer à autre chose, un chapitre 3 qui reviendra sans doute au source au vu de la fin. A voir pour ceux qui veulent revenir (des revenants). (* La note est l’espression de mon ressenti extrème certes mais je verrais pas une étoile de moins où que ce soit) …

  8. Eywa dit :

    Rho ça donne envie tout ça! Mais il ne sort QUE dans 3 semaines en Belgique :cwy:

  9. Selena Queen dit :

    @Eywa… il est disponble sur Net!

  10. Statham17 dit :

    A Selene le problème c est que je sais plus ^^

  11. Statham17 dit :
    Impression globale
    Histoire/scénario
    Acteurs

    Spoiler!!!!

    Film génial mieux que le 1 même si on ne voit pas le démon au visage brûlé du 1.( même a la fin ).
    Le faite de switcher entre le monde du 1 et du 2 c est vraiment cool très bonne idée . De bons effets spéciaux,plus de suspens et de sursauts. Notamment avec la folle qui veux que son fils soit une fille. De très bon acteurs. Franchement c est pour le moment le meilleur film d’horreur de l’année attendons Carrie.

    20/20 même si a la fin j aurais voulu voir le démon au visages crame derrière Allison

    • GreG05 dit :

      ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
      ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
      SPOILER : Je pense qu’il reviendra pour le 3 comme toi je suis sur que c’est lui qu’elle voit à la fin et pareil j’ai bien aimé la connexion du 1er avec le 2 …

  12. Statham17 dit :

    Spoiler !!!

    C’est sur que c’est lui on reconnaît le bruit du craquement de ses doigt comme dans le 1 quand il montre Dalton dans son lit.

    Mais c’est dommage de pas l’avoir vu.

    Sinon le 3 est confirme ?

    Car on se doute qu’il y est un autre mais est ce que cela a été confirmé ?

    • GreG05 dit :

      Il me semble que oui à peine le 2 sorti …
      Oui c’est dommage mais c’est aussi ça le vrai frisson de pas le voir mais savoir ça c’est du vrai twist …

  13. Statham17 dit :

    Spoiler !!!!!

    Sa aurait été mieux de le voir petit a petit derrière la tête en mode énerve et il bondit sur nous.

  14. matt240490 dit :
    Impression globale
    Histoire/scénario
    Acteurs

    James Wan est à l’épouvante ce que Spielberg est au divertissement, une machine bien huilée distribuant frissons à tout-va. On l’a découvert avec Saw, constaté avec Insidious et compris avec Conjuring : Les Dossiers Warren. Et, pour réaliser la passe de quatre, le réalisateur poursuit la franchise Insidious avec un Chapitre 2, reprenant les faits là où on les avait laissés. Mêmes acteurs, même maison, mêmes problèmes, mais d’une toute autre ampleur. Bien (trop) souvent, avec les franchises horrifiques, redonner un second souffle à un métrage peut s’avérer risqué, tant les probabilités d’échec sont nombreuses et difficile de combler un public surconsommateur il s’avère. Mais, dans une optique marketing, un succès engendre rapidement un petit frère. Alors, Insidious échappera-t-il à la règle ou confirmera-t-il que seul le premier ne vaille le coup ?
    Ce qui est facilement reprochable à un film d’épouvante, en général, c’est sa mise en scène, jugée trop classique ou adoptant des codes conventionnels vus et revus des centaines de fois (pigeons et autres matous censés provoquer la frayeur, personnages rassurés qui périssent finalement les premiers, twists finaux annonciateurs de cliffhanger plus ou moins bien amené). Mais, avec James Wan, la peur, la vraie, est toujours au coin de chaque porte, longeant chaque mur, blottie dans chaque placard. Insidious 2 ne déroge pas à la règle : dans un environnement des plus angoissants, où la BO mélange violon diabolique et piano effréné ; le spectateur se retrouve embarqué dans un train fantôme sombre et glauque dans lequel la musique joue d’elle-même et les démons appa/dispa-raissent comme l’éclair, revenant avec brutalité sans crier gare. Acteur d’une tension palpable irréprochable, James Wan catapulte ses effets bus avec brio et répond au passage à quelques interrogations du premier Chapitre. Un travail de fond louable, qui contribue à la satisfaction générale et dont la finalité se retrouve d’autant plus dans sa finesse narrative.
    Inversement, ce qui handicape le film, c’est le goût de réchauffé qu’il transmet quasi-immédiatement. Certes, les ingrédients restent les mêmes, mais quitte à proposer une recette semblable, autant éviter l’opportunisme de conserver le même fil conducteur. En effet, les similarités d’avec le premier sont nombreuses, à quelques détails près. L’intrigue secondaire, d’ailleurs, aborde un côté jusque-là inexploré, mais ralentit le récit et lui confère un sentiment d’inégalité. Enfin, comme dans le premier, décrédibilisant le reste, l’humour relativement niais des deux experts tend à tirer le film vers le bas. Ainsi, ce qui est regrettable avec cette séquelle, c’est la présence d’éléments perturbateurs dans une chronique pourtant sérieuse (le mariage humour/horreur ne fonctionne pas, les dialogues longs et répétés entraînent léthargie).
    Toujours prenant dans la forme, mais victime dans le fond d’une vieille image de recyclé, Insidious : Chapitre 2 est donc le fantôme de trop sur le polaroid. A défaut d’obtenir le même niveau qu’avec le premier, consolons-nous d’avoir ressenti la même terreur. Est-ce un signe que James Wan change de direction, prenne de la vitesse, et soit prochainement derrière la caméra de Fast and Furious 7 ? Réponses l’an prochain.

    Lecinephiledusamedi.over-blog.com

  15. Nova dit :

    Il l’a dit lui même qu’il changeait de direction, ce n’est plus un secret

  16. Nova dit :

    tin deg il passe plus au ciné… ça m’apprendra

  17. Eywa dit :
    Impression globale
    Histoire/scénario
    Acteurs

    Que dire d’un bijou pareil ?
    Tout aussi réussi et flippant que le premier opus. James Wan prouve que les suites peuvent avoir encore un réel intérêt.
    On est vraiment dans la continuité du premier, avec des très léger flashback, on adhère directement, et on est vite pris par ce film très malsain.
    Des maquillages toujours aussi bluffant et effrayant. Des acteurs toujours aussi presque parfait.
    Des frayeurs au rendez-vous, avec de grosses scènes de tensions qui te mettent le cul par terre.
    On ne peut qu’adhérer l’histoire qui complète la première. Malgré un petit défaut de compréhension, je dois dire ne pas avoir très bien compris une chose :

    ATTENTION SPOILER SPOILER SPOILER

    Un moment on voit un enregistreur de Josh petit, et on apprends que dans le coin gauche dans le noir, on voit le josh adulte ?? comment ça se fait ? Je n’ai pas compris comment ça se fait qu’il y avait le Josh enfant et adulte sur la même image ? puis plus tard quand Josh adulte recherche la maison de la mère tueuse, il revis la scène de la cassette, et il se voit lui petit… et en faite ça nous apprends que le petit Josh parlait à son lui adulte ?? Je suis perdu en faite. Si quelqu’un sait m’expliquer ?

    FIN SPOILER SPOILER FIN SPOILER FIN !!

    Bref, foncez le voir! Ce film, comme dans la lignée du premier, nous montre que le genre n’est pas prêt de mourir!!

Poster une critique