Forums

Le Labyrinthe 2 La Terre Brûlée

Maze Runner: The Scorch Trials

Action Science-fiction 13
Date de sortie : · Liste : Film 2015
Impression globale
6.8
Histoire/scénario
6.6
Acteurs
6.8
Total 6.8 /10 · 5 avis · 5 note(s) · Poster mon avis ?

Synopsis : Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi : rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

Réalisateurs : · Casting : , , , , , , , , ,

13 avis sur Le Labyrinthe 2 La Terre Brûlée

  1. SebastienR dit :
    Impression globale
    10
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    10

    genial, allez le voir les yeux fermés

    • ykinho dit :

      Oui tu as raison, mieux vaut avoir les yeux fermés qu'ouverts devant ce film... pour éviter de s'infliger une autre purge^^
      Désolé c'était plus fort que moi cette petite blague :tongue:

    • Moonsorrow dit :

      @ykinho tu l'as vu le 1? Il vaut quoi?

    • ykinho dit :

      Eh bien... exactement comme je le dis au-dessus^^
      ... des personnages clichés à morts, profondeur zéro, un film "pour les jeunes garçons de 14 ans" pour rappeler un récent article qui fait actuellement quelques bashing sur Actucine^^
      Mais ce n'est que mon avis!!!
      Le deuxième est peut-être mieux... qui sait.

    • Gemmel dit :

      Le 1er se laisse voir @moonsorrow un peu comme divergente mais j'ai la crainte que le soufflet retombe comme cet autre saga ado pour le second opus.

    • ykinho dit :

      @mohykan Oui c'est exactement ça, le "laisser" voir... aux autres. :tongue:

  2. tayjul dit :

    :sick:

  3. chris2k94 dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    6

    Le film commence bien mais plus les minutes passent moins c'est interessant. Un bon petit divertissement, que je n'avais pas prevu d'aller voir, le premier etait pas mal mais bon comme dit plus haut c'est un film pour ado donc pas de quoi se rejouir plus que ça

  4. Djack dit :
    Impression globale
    5
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    5

    Après avoir géré comme un chef l’épreuve du labyrinthe de la mort qui tue, Thomas (ou Tom-Tom pour les intimes) emmène ses amis vers un nouveau destin inconnu. En atterrissant dans un immense complexe protégé par l’organisation Wicked, ils découvrent d’autres gamins, survivants eux-aussi d’épreuves similaires. Ça pourrait être bien, si un détail ne venait pas tout foutre en l’air : Tom-Tom ne retrouve pas sa Nana. Ou du moins, la seul fille qui était dans le labyrinthe avec tous ces mecs (dans la réalité, elle ne serait plus de ce monde, ndlr). Et en la cherchant, il va découvrir des choses traumatisantes, comme s’il apprenait que Harry Potter n’était en fait pas gay (parce que pour pas se jeter une seule fois sur Emma Watson en sept années de cursus scolaire, faut être gay, désolé !).

    Scandalisé (et nous donc !), Tom-Tom va déclencher une rébellion désespérée avec une minorité d’amis (dont un chinois qui met des coups de genoux à la Ong-Bak du pauvre) contre une armée entière. Et bien lui en a pris car ces ados se trouvent être finalement plus malins et plus forts que les gardes armés, qui en plus sont censés connaître les lieux comme leur poche. Trop balèze ! Du coup, les voilà dehors en deux-deux, Nana compris, avec trois bouteilles d’eau, un flingue et des slips de rechange, pour se diriger là où le vent les portera. Seulement, dans un désert aride et inhospitalier, infesté de zombies sanguinaires, poursuivi par une méchante organisation et sans Google Maps, ça risque d’être tendu non ? Amateur ! Tom-Tom, il fait aussi office de GPS, alors c’est fastoche ! En plus, en bon leader qu’il est, il connaît déjà son objectif : retrouver qu’on appelle le Bras Droit – toujours plus utile qu’une jambe gauche -, un être doué d’intelligence à l’esprit contestataire. Un rebelle quoi. Et apparemment, il s’est planqué dans les montagnes, parce que la montagne, ça vous gagne.

    Bref, à partir de là, les ados vont découvrir ce qu’est devenu leur monde – ravagé par le succès de The Last of Us (des références plus appuyés que ça, tu meurs !) -, et rencontrer une société du pauvre qui se la joue Mad Max : au-delà du Dôme du tonnerre (Tina Turner est juste remplacé par Giancarlo Esposito, le Gus de Breaking Bad, mais jouent aussi bien l’un l’autre) dans une course effrénée pour sauver leur peau. Enfin, effrénée, c’est vite dit… Parce qu’entre deux câlins mal filmé avec les zombies décimés par un virus et des éclairs destructeurs à la Mad Max : Fury Road en version Leader Price, les ados discutent. Beaucoup. Une fois c’est bon. Deux fois aussi. Dix-neuf fois ça commence à faire long. Surtout quand c’est pour dire de la merde. 1) ça ne fait pas avancer l’histoire – le film est road-movie allant d’un point A à un point B sans aucune consistance -, et 2) les personnages sont toujours aussi creux, voir même plus que dans Le labyrinthe. Un scandale !

    Les anciens du groupe sont relayés au rôle de simples suiveurs (Minho mérite une meilleure place bordel !), et les nouveaux n’ont aucun charisme. L’un d’eux va d’ailleurs mourir dans une scène qui se la joue dramatique, intense et dur, sauf que… ben ouais ok mais c’est qui lui ? Il a un prénom ? Il a dû dire trois phrases depuis qu’il est là, et on essaye de nous faire croire que « putin c’est méga-triste quoâ, vien on pleur ! » ? Même dans Expendables 2 c’était mieux fait…

    Et c’est rageant tout ça, parce que la tension et le mystère du Labyrinthe premier du nom fonctionnait parfaitement ! Voir que tout vole en éclat pour fournir du cliché à gogo (virus, remède, expériences, zombies, amourette, trahison…), de la tête à claque énervante (mais ferme ta bouche Theresa, ferme ta bouche !) et des incohérences de taré (« Ne les tuez pas, ils sont trop importants… mais balançez moi une ogive dans le campement là, ça les réveillera ! »), ça donne presque envie de dire qu’Hunger Games ou Divergente sont mieux… Non, pardon, pas Divergente en fait. Faut pas pousser.

    POUR LES FLEMMARDS : Personnages encore plus creux qu’avant, univers référencé à outrance, cette suite gâche les bonnes bases posées par le premier pour retomber dans le young adult typique, aux messages et au but complètement vain. Grosse déception.

    >> http://wp.me/p4pTtj-24T

    • Michima dit :

      Un grand merci a toi @djack , ...you made my day! :lol: :lol:

  5. ZeusDu77 dit :
    Impression globale
    6
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    8

    Fait un peu moins bien que le premier (déçu !)
    En attente d'un excellent 3 film.

  6. Gemmel dit :
    Impression globale
    6
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    5

    Une suite qui s'en sort honorablement, grâce à une Terre Brûlée aux dangers constants et une réalisation nous permettant de faire le plein d'émotions, mais comme le Labyrinthe n'est plus là, tombe dans les travers d'une histoire devenue banale portée par un casting beaucoup trop étoffé, lâchant un peu les spectateurs au passage.
    La critique avec des gros morceaux de spoilers c'est par ici

    Spoiler (voir/cacher)

    HISTOIRE/SCENARIO
    Les +
    Une Terre Brûlée crédible et complexe. On voit enfin ce qu'est la Terre Brûlée avec ces paysages de ville dévastée, ces camps de fortune, ces traquenards pour les immunes. Le film réussit à bien donner corps à ces terres désolées.
    Une bonne réalisation pour le plein d'émotions. Le réal s'en sort bien très souvent en alternant séquence d'émotions et moments de tensions/d'actions, aidé par un environnement crédible.
    Les -
    Une histoire devenue banale. Le soucis, c'est qu'on est très loin de l'originalité du labyrinthe. C'est loin de la catastrophe du second opus de Divergente mais on en est proche du fait du retournement de camp de Teresa qu'on voit venir 20 min avant qu'il se produise ce qui fait qu'on se demande pourquoi ce personnage a été crée dans le bouquin vu comment c'est montré, du fameux bras droit qu'on nous a vanté dès le début et qu'on est parti pour ne pas voir du tout sachant que thomas "veut aller tuer ava price", de la mort du doc joué par lili taylor pour nous montrer que jansen est vraiment un gros méchant, du petit nouveau qui va montrer à thomas que leur centre cache des choses pas nettes et que lorsqu'ils arrivent à rentrer dans la salle secrète forcément ils voient ava price en grande discussion avec son homme de main dans la minute qui suit. Et personne ne veut savoir s'ils savent quel virus ou cochonneries de ce genre a causé cette apocalypse.
    Des cgi mal intégrés. Les infectés, et le rat avant lui, poursuivant thomas et brenda du tréfonds des égoûts jusqu'au sommet des immeubles sont vraiment mal faits et ne font pas crédibles / la séquence de destruction du repaire de jorge et sa tribu est sur la fin vraiment mal faite
    ACTEURS
    Dylan O'Brian/Thomas. Bonne prestation de cet acteur vraiment mis en valeur dans le film.
    Kaya Scodelario/Teresa. Cette actrice c'est un peu ma jai courtney au féminin, je ne peux pas, elle a le charisme d'une huître et son personnage, on a plus envie de la secouer qu'autre chose.
    Ki Hong Lee/Minho. Personnage un peu trop en retrait, dommage.
    Thomas Sangter/Newt. Personnage un peu trop en retrait, dommage.
    Giancarlo Esposito-Rosa Salazar/Jorge-Brenda. Un bon duo de nouveau allié et un futur triangle amoureux amorcé entre brenda et thomas. Je les reverrais avec plaisir dans le troisième opus.
    Aidan Gillen-Patricia Clarkson/Les méchants de WICKED. La composition de notre petyr baelish national est pas si mal mais le personnage d'ava paige, grande méchante à la tête de ce qu'on pourrait comparer à Umbrella Corporation, est vraiment trop effacé pour vraiment marqué.
    Lili Taylor-Barry Pepper/Les gentils résistants. Les personnages sont un peu caricaturaux et pas assez développés concernant le destin funeste du doc joué par lili taylor mais le vétéran joué par barry pepper reviendra surement dans le troisième opus. Les prestations sont honorables.
    Les petits nouveaux du centre. Personnages pas assez développés et servant un peu de chair à canon.

  7. Lantch dit :

    Je vais peut-être choquer les puristes qui ont
    probablement détesté le film, mais même en
    ayant lu et relu les livres au moins deux ou
    trois, j'ai quand même réussi à apprécier cette
    adaptation. Je reconnais certes, qu'elle n'a rien
    de fidèle à l'œuvre de James Dashner et qu'elle
    s'éloigne sur certains points du résultat final,
    mais qui a-t-il de mal à ça ? L'auteur de
    l'Epreuve était là durant l'écriture du scénario
    et il a complètement approuvé les
    changements fait par Wes Ball, ce qui est déjà
    en soi, une belle chose (on se rappelle tous
    que J.K Rowling n'a pas été très enchanté de
    certains changements fait sur son œuvre pour
    l'adaptation d'Harry Potter.) De plus, les
    acteurs jouent parfaitement bien leur
    personnage, ils ont un grand talent et ça, il
    faut le reconnaître un minimum, que l'on aime
    ou pas. Dylan O'Brien est toujours aussi
    flamboyant et énigmatique dans son rôle de
    l'impulsif Thomas, Ki Hong Lee continue sa
    merveilleuse interprétation de Minho,
    l'asiatique aux gros bras qui aime foncer tête
    baissée dans la baston, Thomas Brodie
    Sangster qui m'impression toujours autant
    dans le rôle du Newt protecteur et attentif aux
    besoin de ses compagnons, Kaya Scodelario qui
    ne cesse de me surprendre dans sa façon de
    mettre en scène les différentes émotions par
    lesquelles va passer Teresa, et même les autres
    acteurs parviennent à porter le film sur leurs
    épaules malgré le petit rôle qu'ils y jouent. Je
    continuerai de défendre ce film quoi qu'il
    arrive. Il est plutôt bien construit, on a pas
    réellement le temps de s'ennuyer puisque
    l'action est au rendez-vous (je ne prendrai pas
    Expendables comme exemple de film bourré
    d'action et qui n'est pas ennuyeux, car il l'était
    ... mais c'était plus de la violence gratuite dans
    celui-là), les musiques restent à jamais graver
    dans ma tête tant elles sont splendides et je le
    redis, les acteurs nous portent dans l'histoire
    comme le souhaiterait n'importe quel
    réalisateur. De plus, si l'on ajoute les supers
    effets spéciaux et la trame scénaristique qui se
    tient malgré les différents changements
    opérés, le film peut se hisser à un haut niveau
    si on lui laisse sa chance. Il faut se rappeler
    qu'il s'agit tout de même du premier travail de
    Wes Ball et pour un jeune réalisateur comme
    lui, qui débute à peine dans ce monde, c'est
    un exploit de pouvoir arriver à ce résultat.
    Beaucoup de réalisateurs avant lui ont dû
    passer par des échecs et des refus pour en
    arriver là où ils sont aujourd'hui, alors soyez
    indulgent avec ce jeune prodige. En tout cas, si
    j'avais quelque chose à dire, c'est qu'il faut
    arrêter de comparer l'œuvre originale et le
    produit qui en résulte. Les films sont là pour
    permettre à ceux qui n'aiment pas réellement
    lire de s'immiscer dans un monde imaginaire
    peuplé de créatures qu'ils ne verront jamais en
    vrai, ou d'aventures qu'ils ne pourront jamais
    vivre. Que le livre ait été modifié, ce n'est pas
    un problème. Si l'œuvre est complètement
    recopiée, il ne nous sert à rien d'aller la voir
    au cinéma, car tout au plus on aura vu à
    l'écran ce que l'on aura lu des dizaines de fois,
    au pire ... ce sera très mal adapté. C'est pour
    ça que ces modifications sont pour une bonne
    chose, puisqu'elles apportent un nouveau
    souffle à une histoire et lui donne une
    deuxième facette, une seconde façon de se
    dérouler. J'espère que vous irez le voir sans à
    priori. Il ne faut pas se laisser influencer par
    les critiques lorsque l'on regarde un film, c'est
    vos propres idées qui comptent et si vous avez
    apprécié ce film, tant mieux, sinon ... tant pis.

Donner mon avis