Forums

Star Wars : Episode 8, Les Derniers Jedi

Star Wars: The Last Jedi

Aventures Science-fiction 159
Date de sortie : · Liste : Film 2017
Impression globale
4.6
Histoire/scénario
4.1
Acteurs
6.5
Total 4.9 /10 · 26 avis · 26 note(s) · Poster mon avis ?

Synopsis : Après avoir fait ses premiers pas dans Star Wars : Le Réveil de la Force, Rey poursuivra son voyage épique et intergalactique en compagnie de Finn, Poe et Luke Skywalker...

Réalisateurs : · Casting : , , , , , , , , , , , Peter Mayhew, Anthony Daniels, Laura Dern, Billie Lourd, Jimmy Vee, Adrian Edmondson, Tim Rose, Togo Igawa, Kelly Marie Tran, Mike Quinn, Akshay Kumar, Dante Briggins, Tyrone Love, Stephen Rollins

159 avis sur Star Wars : Episode 8, Les Derniers Jedi

  1. EddieFelson dit :

    @simondenervaud : je n’ai pas apprécié le film non plus MAIS de là à qualifier de « simples d’esprit » ceux qui ont pu y prendre du plaisir et/ou lui trouver des qualités, il y a une limite que la politesse, la bienséance et le savoir vivre devraient t’empêcher de franchir! Question de respect, ni plus ni moins :wink: ! À bon entendeur....

    • simon dit :

      Ah non non ce n'est pas une insulte, je persiste. Le 7 et 8 sont clairement fait pour épater les enfants. Qu'un adulte connaisseur des autres films le classe mieux que n'importe quel opus de la prélogie et pire, qui arguent que c'est le meilleur depuis ESB voire le meilleur tout court, et bien ces gens-là sont (pour moi) des simples d'esprit!

  2. kevin fantastique dit :
    Impression globale
    5
    Histoire/scénario
    4
    Acteurs
    8

    Que dire de Star Wars 8… On peut reprocher ce que l’on veut à Star Wars 7, il avait la chance d’être lui la suite du 6. Le 8 d’être malheureusement la suite du 7. La où le 7 ne pouvais avoir de meilleur base, le 8 est bloqué par ce 7ème film…

    Qu’espérer de la Postlogie avec 2 film sur 3 de sortie ? Plus grand chose… Cette nouvelle trilogie ne va pas miraculeusement ce réveiller avec son troisième film.
    Certain diront que c’était déjà le cas de la Prélogie avec ce qui est sûrement le meilleur Star Wars : Star Wars : Épisode III. Sauf que non. Ce que la prélogie avait mis en place avec les épisodes I et II était énorme et ne laissait aucune autre fin possible au 3.

    Cette Épisode 8 déçois sur tout les plans de ce qui pouvait faire une bonne suite du 7 : Leia, Luke, Phasma, de la politique et surtout Snoke… Non mais sérieusement ? Ce film a tendance a vouloir en montrer trop peu en vendant quelque chose de plus gros… Et franchement, en quoi ce film nous avance plus que Star Wars 7 ? Nous en somme au même point…

    A la fin j’avoue je voyais gros comme une maison que Luke aller nous faire une Obi-Wan comme dans l’épisode IV. Mais non, Luke n’a pas le droit à un dernier combat digne de ce nom ( Obi-Wan/Dark Maul, Obi-Wan/Anakin, Yoda/Doku, Yoda/Palpatine et j’en passe… En réalité il n’y a AUCUN combat. Un Star Wars sans combat de sabre laser. C'est comme voir un porno sans cul. )

    Parlons maintenant de ce caméo totalement inattendu... et surtout visuellement dérangeant ! Enfin je veux dire, sérieusement ?! Faire une version CGI du Yoda de la trilogie originel ?! Qu'elle grosse idée de merde, cette scène n'aurait pas été pensé à la dernière minute ? Il n'avait pas le budget de faire une authentique marionnette ? Ni vu que nous y sommes, un CGI de qualité ? Non car honnêtement je n'abuse pas : On dirait un filtre snapchat.

    Et-puis encore une fois le scenario va trop loin : Yoda interagit avec le monde réel. Cette chose improbable. Autant reconstruire un temple Jedi avec l'ensemble des Jedi mort par l’ordre 66.

    Et encore... Je ne parle pas de la dernière prestation de Luke ! Conclusion de la prise d'otage de navire la plus WTF qui soit, se basant sur une technologie déjà évoqué dans Rogue One mais inutilisé dans les épisodes IV, V et VI ! Comme si l'Empire voulait perdre !
    Luke, donc, arrive à nous faire une prestation que même Yoda le Jedi le plus puissant de tout les temps seraient incapable ( Bien que maintenant il arrive à interagir avec le monde même mort, trop fort ! Alors que de base lui même ne savait pas comment revenir en fantôme et a été l’élève de Qui-Gon Jinn suite à sa mort dans l’épisode I )

    Je ne vais pas m'attarder il y a tant de chose à dire, une dernière chose : le-noir-du-film qui se met en couple avec la-chinoise-du-film ? Disney sérieusement ? Pas assez couillu pour faire le couple Poe/Finn ? Et-puis Finn franchement... Non seulement il ne sert à rien tout au long du film ( Non mais sérieusement, il sert réellement à rien. Si on enlève toute ces scènes le résultat serait le même ) mais surtout aucun charisme. AUCUN. N'est pas Samuel L. Jackson qui veut...

    Enfin bon, bon ou mauvais cela reste un Star Wars, c’est énorme, c’est beau ! ( Bien que la déception ne fait que grandir… Même l’humour est dangereuse, car notre cerveau ne peut oublié que Disney est derrière )

  3. ddancing24 dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    7

    Bien meilleur que le no. 7..mais encore une fois, trop de références

    Spoiler (voir/cacher)

    Pensons à l’épisode de la prison, ou le bar avec extra terrestres a simplement été remplacé par un casino (!), ainsi que la dérive des rebelles qui doivent fuir leur encerclement identiques ou presque à Star wars 2

    :cwy:

    • EddieFelson dit :

      Star wars 2 = épisode 5 :ninja:

  4. Cidjay dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    4
    Acteurs
    6

    un film Popcorn moyen COMME TOUS LES STAR WARS !

    à ceux qui critiquent, je leur dis :
    les nouveaux star wars ne sont pas mauvais.
    ils sont comme les anciens, c'est juste vous qui êtes devenus plus critiques.
    sachez faire preuve d'autant de critique envers les vieux star Wars plutôt que de les mettre sur un piédestal.

  5. Black2zefuture dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    10

    Bon, je suis allé voir le film. Et très sincèrement il m'est impossible de dire que c'est mauvais. Pourquoi? Tout simplement parce que je pense que les choses doivent évoluer. Star Wars opère une mue qui dérange... mais je ne trouve pas ça incohérent. Faire de la resucée, juste pour faire du fan service, on a vu ce que ça a donné avec le 7 : tout, sauf une bonne idée.

    Alors oui, l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard. Mais il faut admettre qu'il y a bien des évènements qu'on ne voit pas venir. Ce qui est aussi très bien. Et puis les jeux d'acteurs sont très bon. Ils sont tous aussi crédibles les uns que les autres. Il est donc, pour moi, totalement infondé de vouloir tout jeter à la poubelle.

    Et j'explique pourquoi ci-après...

    ATTENTION : NE PAS LIRE CE QUI SUIT SI VOUS N'AVEZ PAS ENCORE VU LE FILM !!!

    Spoiler (voir/cacher)

    Je me pose surtout une question : qu'est-ce qui peut amener les gens à être rebutés par ce film?

    - Les moments humoristiques ? Mais les amis, regardez de nouveau les 6 premiers films. Vous verrez que Lucas en a collé de partout ! Surtout dans les 1 (Jar-jar), 4 (les vendeurs de robots, dont j'ai oublié le nom...), 5 (l'apparition de Yoda) et 6 (les Ewoks). Alors le coup du jet de sabre laser que détenait Anakin par Luke, ou du BBQ de Chewy, ce n'est pas si grave.

    - Le coup du casino ? Les concerts WTF, les danseuses qui se trémoussent devant Jaba le Hut... on en parle ?

    - Le fait que la quasi totalité de l'action se passe dans l'espace ? Moi, je trouve que c'est justement ce qui fait la différence. J'ai trouvé intéressant que cela soit fait ainsi. Voir les rebelles être poursuivis par le 1er ordre, qui joue avec eux comme un chat jouerait avec une souris, et tenter de lui échapper désespérément, alors qu'il n'ont pas les moyens matériels de le faire, j'ai trouvé ça génial. Ça ramène de la tension. Et c'est très bien vu.

    - Le fait que Kylo et Rey se servent de la force pour entrer en contact, malgré la distance qui les sépare ? Yoda et Obi-Wan contactent bien Luke, alors qu'ils sont morts. Pourquoi cela ne serait-il pas possible pour les deux nouveaux protagonistes de l'histoire d'en faire autant, d'une manière différente ? Et puis, Yoda dit bien qu'en réalité, les Jedis ne connaissaient rien au potentiel réel que renfermait la force. Et que ces deux là sont à un niveau de compréhension qui dépasse celui de leurs prédécesseurs.

    - L'apparence de Yoda ? Je vous rappelle que cette trilogie fait suite aux épisodes 4 à 6. Et dans ces épisodes là, Yoda n'avait pas été crée par images de synthèses. C'était une marionnette ! Cette même marionnette qui a été utilisée dans cet épisode 8... N'y voyez-vous pas là un clin d'oeil aux "fans" de la première heure ? N'est-ce pas cohérent d'avoir choisi cette option ? Pensez-vous toujours que Rian Johnson n'a rien compris à l'univers de Star Wars ?

    - Le fait que les parents de Rey soient des pochetrons qui ont fini dans une fosse commune ? Anakin Skywalker était-il connu des Jedis avant que Qi-Gon ne le trouve ? Sa famille était-elle connue comme une lignée noble et détentrice de la Force ? NON !!! En quoi les origines de Rey seraient-elle plus choquantes alors ?

    - Le fait que Leïa ait pu survivre quelques secondes dans l'Espace avant de retourner dans le vaisseau ? N'oublions pas une chose : Leïa est la soeur jumelle de Luke. Et il l'a forcément formée à la maîtrise de la Force... d'une part. D'autre part, les Jedis peuvent survivre à des conditions extrêmes en utilisant la Force. Survivre dans l'Espace, c'est une condition extrême. C'est surprenant, parce qu'on n'avait jamais eu affaire à une telle situation. Mais ça reste possible. Et donc, par extension, crédible !

    Moi, la seule chose qui me semble WTF, c'est Snoke. Ce dernier se vante d'avoir mis Rey et Kylo en contact via la Force, de pouvoir lire dans les pensées de chacun d'eux... mais il ne voit pas venir le fait que Kylo est sur le point de le découper avec le sabre laser de Rey, qu'il avait soigneusement posé lui même à 20 cm de lui ? Alors ça, oui, c'est du grand foutage de gueule. Du moins, à première vue... en seconde lecture, il faut peut-être tout simplement comprendre que Snoke n'avait pas décelé le véritable pouvoir de son "apprenti". Il en devient alors logique de penser que l'élève avait dépassé le maître. Et se servait de ce dernier pour approcher Rey. Vador n'en avait-il pas fait autant ?

    Je ne vous dirai donc qu'une chose : ne restez pas bloqués sur les faits qui se sont déroulés lors de la première trilogie (qui est devenue la seconde quand la prélogie est sortie). Prenez en compte que, comme c'est le cas pour nous, 40 années se sont passées entre celle-ci et celle qu'on nous raconte aujourd'hui. Et tout comme nous avons évolué, l'Univers des Jedis a lui aussi évolué. Et ce qui pouvait être impensable il y a 40 ans dans nos mondes, est parfaitement possible aujourd'hui !!!

  6. EddieFelson dit :

    Oui « L’empire ... » fait partie de mon Panthéon perso pour ses qualité intrinsèques cinématographiques (noirceur du scénario, jeu des acteurs, développement de l’univers SW, montage, musique, répliques/scènes cultes...etc...)... et il semblerait que ce piédestal soit partagé par près d’1M de personnes ce qui n’arrivera pas a ce P...... d’épisode 8 :sick: !!!

    http://www.imdb.com/chart/top

    • EddieFelson dit :

      Au passage, n• 13 dans le classement « All of time » de la plus grande base de données mondiales relative au ciné... »un nouvel espoir » n• 20... mettre les derniers épisodes au niveau qualitatif de ces deux là est une hérésie absolue... mais tout les goûts sont dans la nature... en tout cas ce point de vue est minoritaire :

      https://img15.hostingpics.net/pics/5998225F3C2E9A80414251AEFA0BF3F13F1A00.png

  7. game_master dit :
    Impression globale
    2
    Histoire/scénario
    1
    Acteurs
    6

    Voilà bien des années que je n'avais pas posté de message et il aura fallu le retour de Star Wars pour me sortir de ma torpeur. Un peu de Spoil, mais vu que le film est au cinéma depuis 1000 ans...

    Avant toute chose, ce que je vais dire n'implique que moi, ma vision subjective et mes envies ainsi. Ne prennez pas tout au premier degré, je suis assis en tailleur sur mon canapé, en train de manger une tartine d'un erzats de [email protected] (c'est dire !) avec mon chat qui roupille à côté de moi. Donc pas la peine de se vexer si je ne vais pas dans votre sens.

    Pour la majorité des core-spectateurs, je pense que Star Wars n'est pas un film, mais une saga. Pour simplifier, un mauvais film dans une succession de film "à la Marvel" n'éclabousse pas les prédécesseurs ou les successeurs. En effet, si plusieurs films vont dans une direction globale (toujours en référence au MCU), chaque pièce est indépendante...
    Dans le cas de SW, nous avons/avions une saga. Comme le dit pas pas mal de monde Lucas savait ou il allait et, qu'on aime ou non les midichloriens, l'univers, la cosmologie de Star Wars avait une certaine cohérence. Malheureusement avec les 7 et 8, nous perdons cette cohérence pour une raison très simple, les films sont écrits à la volée, sans Show Runner (Parce qu'à un moment, si DareDevil saison 1 dépote, c'est bien parce qu'elle a un bon show runner à sa tête).
    Bref, la nouvelle trilogie est construite comme un mauvais repas. On demande à des gens de rapporter une entrée, un plat et un dessert sans donner la sélection de vins...

    Bref, les SW étaient fondamentalement ancrés dans les réalités religieuses et spirituelles empruntées ça et là par Lucas. Ces films avaient un tas de références historiques, politiques et religieuses héritées de l'Histoire de l'humanité.
    Pour les 7 et 8, nous somme dans l'instantané. Ecrit sur le pouce, montrant une "belle équipe multiraciale et muti-genre", je suis presque surpris que le film ne fut pas été remonté au dernier moment pour ajouter des scènes condamnant le harcèlement sexuel. Désolé je m'égare, mais ça me mets un peu en rogne de voir que les concepts de "Divin", de "Sacré" et même les références directes au "Mal" aient été relayées au second plan pour faire des films pop-corn (Je suis amateur de Fast and Furious, mais je vais les voir pour le spectacle, pas pour la profondeur...).

    Je ne parlerai donc pas du 7 qui fût une énorme déception. J'avais bon espoir de voir "une introduction" mais je n'ai vu qu'un film déconnecté de tout arc narratif trilogique.
    La déception passée, et apprenant que JJA laissait sa place, j'ai pensé qu'un bon script et un bon réalisateur pouvait redonner un coup en avant à cette trilogie. Mais au final, le script fût bâclé et le réalisateur a préférer inclure des scènes "comiques" plutôt que des scènes narratives. J'ai personnellement trouvé ça lourd et la seule m'ayant fait sourire et celle de la brouette...

    • game_master dit :

      Après cette intro, je commence ma critique.
      Luke, Ben et Snoke sont, pour le coup bien interprétés. Chapeau bas aux acteurs et plus particulièrement à Mark Hamill qui reprend un rôle emblématique (et qui lui a plombé sa carrière), sans fausse notes (en dehors de la direction artistique...). Mais voilà, Non ! Non, on ne jette pas un Sabre Laser comme une breloque. Symbole d'un ordre religieux mystique (tant du côté obscur que de la lumière), symbole de la tentation/échec de Luke vis à vis de Ben... Bref, c'est pas une pelle à tarte rouillée, c'est la représentation physique, corporelle, de la réalité des Jedi. Et si Luke se coupe de la Force (de l'Obscurité sous-jacente à l'idée de Lumière en fait), il reste profondément attaché à sa religion, c'est pour moi un non-sens de jeter avec désinvolture le sabre que lui rapporte Rey.
      Ben, le gars qui est en gros tout en haut de l'échelle sociale, mais qui a oublié de s'acheter des parties génitales. Si je résume, le nombre de personne capable de manipuler Force se compte sur les doigts de la main d'une personne qui n'a pas tous ses doigts et il n'a pas confiance en lui, n'a pas une haute d'estime de lui même ? En gros, jusqu'à la fin de film, il reste un gros nul (Le jeu d'acteur est sacrément bon) et même en tuant Snoke il et fait en mode "petit dard". Si seulement il avait tué Snoke avec un sale coup dans le dos alors que ce dernier allait briser un Rey en mauvaise posture et en mauvais état. Ca aurait au moins fait de lui un homme, mais là, c'est un lâche, incapable de s'affirmer
      Snoke, le "Fucking gros bad boy-mega mind" est un maxi blaireau... Il est "malheuseument" bien joué pas maître Serkis, mais son laïus avant de mourir est affligeant : "Je suis super fort, j'ai le pouvoir de vous mettre en contact, je suis super powerfull-même-si-personne-ne-sait-et-ne-saura-jamais-ni-comment-ni-pourquoi (ça en fait des points au scrabble ce mot) et tu vas tuer TON VERITABLE ENNEMI !" C'est risible, ridicule et ça tue le SEUL ET UNIQUE intérêt du 7 : SNOKE.

      De toute façon, le huit aime ne pas répondre intelligemment aux maigres question du 7. Nous allons donc parler de Rey. Elle est belle comme un cœur, possède une dentition impeccable, et est maquillée dès son réveil. Du coup, on apprend qu'elle s'appelle Remy et qu'elle est sans famille... Au final Lucas nous pond une lignée quasi biblique, puis nous propose un explication midichlorienne (scientifique et non plus « divine »), revient dessus et maintenant on se retrouve avec du "quand on veut (et qu'on est gentil), on peut". Rey n'est personne et est au final plus connecté à la Force que n'importe qui (c'est beau, ça donne de l'espoir à tous les enfants maltraités à travers le monde, mais c'est nul d'un point de vue scénaristique...). Pour le jeu d'acteur, je peux pas dire, l'écriture du personnage et le montage sont tellement plats que je ne peux pas dire ce que je pense de l'actrice dans ce volet.

      Finn et sa nouvelle copine... Pourquoi ? Comment ? A quoi ça sert ? Ça introduit le gros nul hacker... Parce que oui, un hacker est soit un gros geek, soit une fille particulièrement bien faite, soit un blaireau (au moins Justin Lin dans Die Hard 4 était un geek presque Lambda). Bref, cet arc est incompréhensible (sans même parler de son utilité). Alors oui, ça nous fait voir des décors sympa, un ambiance un peu moins "vaisseau", mais on croirait les aventures de Scrat dans l'Âge de glace, l'humour en moins. Jeu d'acteur... Bah, comment dire, ils font leur taf, mais le taf est nul et hors propos...

    • game_master dit :

      Leia, Hux, Brienne/Phasma et la générale-porte-manteau... C'est d'une tristesse... Leia sera-t-elle celle qui ramènera l'équilibre dans la galaxie et accomplira la prophétie ? Parce que là, c'est tiré par les cheveux et pourtant je suis chauve... Le décès de l'actrice aurait pu faire écho à celui du personnage et puis sa mort aurait eu un sens (tousse, contrairement à celle de Han très mal mise en scène, tousse tousse). Bref, de l'émotion, du sang, des morts et une profonde défaite ça n'existe pas chez des résisbelles (résistantes/rebelles (au féminin, pour l'affaire Weinsten toussa toussa..)).
      Hux, Phasma et Porte-manteau, ben c'est pas grandiose non plus, avoir des personnages secondaires aussi plats et non intéressants... Un moment, faut que les gars qui écrivent se mettent en tête que si un personnage intervient, il doit être utile (Même critique pour Bright).
      Chewbacca -> Ouaf ?

      Et si je parle rapidement de l'histoire principale (hors Finn et sa copine), ben ça va quand même pas loin. Hux sait qu'il peut traquer dans en Vitesse Lumière, mais le Grand Patron SNOKE lui met quand même des baffes... Parce que le gars qui manigance des trucs de malade, ne sait pas que cette technologie est en place... ET pourtant, ce doit être enfantin à développer puisque Finn et sa copine le comprennent et l'analyse en près de 7,56 secondes en prédisant même l'endroit exact ou trouver la machine (probablement l'ancienne chambrée de Finn, désaffectée depuis son années sabbatique).
      Les combats spatiaux, prouvent juste que l'empire est un tas de bouseux qui en plus d'être méchants sont particulièrement stupides. En gros, Snoke est le seul est unique cerveau et TOUS les autres sont des glands qui n'ont même pas d'instinct de survie... Même les généraux...

      Bref, on peut dire que de manière générale je n'aime pas SW8 en tant que film de Saga. Pour ce qui est du film hors saga, c'est un film médiocre mais regardable. Dommage pour les acteurs, qui avaient matière à montrer l'étendue de leur talent. Et puis JJA revient pour le 9, il va finir ce qu'il a commencé, mais qu'il n'a pas continué... Histoire de faire un truc bien...

      Reste que tout n'est pas à jeter. Les "conversation Rey/Ben" étaient une idée plutôt sympa, trouver une autre voie pour utiliser ce qu'est la "Force" et donc trouver de nouvelle choses à faire... C'est plaisant et ça se rapproche de Tao, dont on sent l'influence dans SW. Bref, on avait un possible retour au origine religieuses de la saga avec la possibilité d'avoir plusieurs véhicules jedi comme les véhicules du bouddhisme... Bref, une idée cool.
      Luke en mode Wifi, c'était aussi utilisable pour en faire un truc pas trop nul.

      Au final, ça fait mal au cœur de se dire que des gars comme Snyder font un boulot de dingue sur Watchmen (version ultime) et que pour SW, on s'en sorte avec une version écrite avec les pieds pour faire un film et non pas du Cinéma.

    • Black2zefuture dit :

      C'est une lecture du film tout à fait recevable. Comme tu l'as dit : c'est ton avis, et ça se respecte. Même si je ne le partage.

    • Gemmel dit :

      @steampunk Intéressante critique que je partage en partie.

  8. EddieFelson dit :

    @steampunk tu as parfaitement résumé l’affaire SW8 & la déception majoritaire qui l’accompagne, tant sur le fond que sur la forme, : tout y est!
    Amen :wink: !

  9. acemugiwara dit :
    Impression globale
    2
    Histoire/scénario
    1
    Acteurs
    7

    Pour faire simple le pire star wars de tous les temps pour le moment (les acteurs ça passe).

    • EddieFelson dit :

      Argumente...

    • adbabad dit :

      Pas la peine @eddie9felson ! Franchement l'avis d'une personne qui trouve l'épisode 8 pire que "La Menace Fantône" t’intéresse vraiment ?
      Préférer Jajar Binks à Kylo Ren nous donne bien l'idée du niveau intellectuel de la critique écrite qui y aurait !
      "Missa trouve épisode 8 bien plus pire que prélogie ! Car Missa n'apparait pas dedans ! Et puis Missa n'a pas put faire jouer sa nouille sur fille en bikini qui n'apparait pas dans histoire ! Du coup Missa pas content et grumpy ! Et il est où Vin Diesel ?" ^^:)
      Vu qu'il n'argumente jamais, on peut imaginer ce qu'on veut ;)

    • EddieFelson dit :

      @adbabad Effectivement, au regard de ses notations précédentes, « on peut imaginer ce que l’on veut »... :)

    • chris2k94 dit :

      Perso je prefere la Menace fantome plus que le 7 et 8 reunis

    • acemugiwara dit :

      (SPOILER) Depuis quand la force permet de voler dans star wars la mort de Luc est bof ça aurai été mieux de le faire mourir contre kilo Ren et pourquoi tuer tout les acteurs encore en vie et garde que celle qui est morte. Finn sert a rien tout comme Rose. Le commandant de Snoke dont je me souvient plus son nom sert a rien et l'origine des parents de Rey ferrailleur et Snoke qui sert quasiment a rien

    • adbabad dit :

      "Depuis quand la force permet de voler dans star wars"
      ??? Quand est-ce que des personnages volent grâce à la Force dans le film ?
      Ah tu parles de la séquence Leia ? C'est ça ? Si c'est le cas, t'avais pas remarqué qu'ils sont dans l'espace...Donc t'as même pas compris le contexte de la scène et t'aimerais qu'on te prenne au sérieux lol

      "et pourquoi tuer tout les acteurs encore en vie et garde que celle qui est morte."
      Ah ouais...C'est clair que c'était un choix de la production...
      Surtout que Carrie Fisher est décédée durant le montage de l'épisode 8 !
      C'est vrai qu'ils sont cons ses producteurs de ne pas l'avoir tué alors qu'elle était morte ! Pfff c'est n'importe quoi franchement ! (ironie bien évidemment ! Comment peut-on savoir à l'avance la mort d'une personne ? On est pas dans "Minority Report" que je saches !)

      Pour en revenir à la comparaison épisode 1 et épisode 8.
      L'épisode 1 contient Jar Jar Binks, et à la fois enfantin et trop adulte, le découpage technique ainsi que le rythme sont très plats et académiques. L'épisode 1 à part la la course de pod n'a rien de cinématographique.
      On peut reprocher beaucoup de choses à l'épisode 8 et il les mérite ses reproches.
      Mais cinématographiquement parlant, il apporte plus.
      Pour moi en fait l'épisode 1 et 8 se valent en termes de qualité. Chacun à de bonnes idées, mais chacun à d'énormes défauts également.
      Et finalement, après reflexion, pour ma part le pire Star Wars reste le "Holliday Special" et non cet épisode 8.
      Je pense mettre tout le monde d'accord avec cette dernière phrase :)

    • acemugiwara dit :

      oui mais on a jamais vu un personnage que ce soit dans l'espace ou sur une planète s'attirer a un objet après c'est peut être parce qu'on nous la jamais montre. Par contre je suis d'accord pour la dernière phrase

    • simon dit :

      @adbabad

      Ah je t'arrête tout de suite. Alors oui on a Jar Jar et un film trop centré sur Anakin enfant mais l'épisode 1 c'est aussi....... Qui-Gon, Darth Maul, Duel of the Fates, la relation Qui-Gon/Obi-Wan, meilleur combat au sabres, scénario cohérent.

      Que possède le 8? L'esthétique de la planète Crait.... Et..... Les pire erreurs, personnages, musique et incohérences des 9 SW réunis.... (bref, les deux ont des gros défauts, mais seul le 1 possède des qualités, ce qui en dehors de la photographie le surclasse complètement.)

      Je reviens juste sur Léia... Alors oui l'idée de la faire utiliser la force est très bonne, mais (mot d'ordre pour le 7&8) bonne idée horriblement écrite et horriblement mise en scène.
      Ok on est dans SW, c'est pas une logique scientifique MAIS de là à l'envoyer dans l'espace nue (où sont les autres personnes à côté d'elle sur le pont? pulvérisées mais pas Léia? Comment elle fait pour survire au froid glacial?), la faire revenir d'elle-même (où est la dépression (vu dans le 3, 5, 6) qui aspire l'air dans le trou du vaisseau?) Et ensuite la faire tomber dans un pseudo-coma dont elle se réveille en défonçant une porte à la Schwarzenegger? Sérieusement.... Jamais vu un film aussi ridicule...
      J'aurais aimé la voir bouger un objet, un levier, bref un truc simple pour résoudre une situation.. Et pas un auto-sauvetage complètement wtf alors qu'elle est dans le coma et dans l'espace en plus! C'est juste (comme tout dans cette postlogie) way tooooooo much!

      Et oui, finir le dernier film où seul le personnage encore vivant est celui de l'acteur décédé, il faut quand même le faire! Preuve ultime de Rian johnson la merde que cette trilogie n'a pas été écrite avant. On l'a évidemment tous remarqué que ça va nul part et saute du coq à l'âne, mais une trilogie est sensée être une histoire découpée en 3 films....
      Bref je sais pas comment l'expliquer pour qu'enfin les gens ouvrent les yeux sur cette daube intersidérale... D'ailleurs il me tarde de lire ta critique Ad!

    • JoK3R60 dit :

      Personne n’a critiquer quand obi wan et qui-gon jinn s’envont Comme flash dans l’episode 1 donc ne critiquer pas Leia pour ça. Ce qui est mal fait c’est qu’il n’y a aucune explication dans le 5 elle ressent luke parce que luke l’appel et vu qu’il y a des indices sur le fait qu’ils soient frère et sœur c’est normal. Mais Leia n’utilise pas la force.

      Après pour Carrie Fisher ça était dis des mois avant sa mort qu’elle aurait un rôle important dans le 9 donc on savait tous qu’elle n’allait pas mourir, maintenant on ne choisit quand on meurt dans la vie donc c’est moche mais c’est comme ça. Nolan voulait faire le procès du joker dans la 3ème partie du Dark Knight et comme disney il a dû changer ses plans.

      Bref l’episode 8 on aime ou pas mais tout n’est pas non plus à montrer du doigt bêtement

    • chris2k94 dit :

      @simon tout à fait d'accord avec toi

    • adbabad dit :

      Ma critique ? Vous pouvez toujours l'attendre :) Je n'en ferais pas.
      Je n'ai rien à rajouter par rapport à tous ce qui a été dit :)

      @simondenervaud
      L'épisode 1 c'est également un embargo commercial sur une planète majeure et qu'est-ce qu'on fait pour empêcher cela ? On envoie juste deux jedis...
      C'est une bataille finale ou il y a un mort...
      Ce sont des blagues pipi/caca ainsi que la destruction d'un mythe (Dark Vador).
      C'est une réalisation très plan/plan, des FX ayant pris un sacré coup de vieux, des acteurs parfois à la ramasse et les midichloriens...
      L'épisode 1 a les mêmes défauts que l'épisode 8, de bonnes idées mais mal mise en scène ou horriblement écrite. Mis à part quelques fulgurances ici et là.

      Tu chipotes sur le fait que Leia ne soit pas congelés ou pulvériser dans l'espace...
      Dans un film ou il y a du son dans l'espace...Dans un film ou des types font des sauts de plusieurs kilomètres de hauts grâce à une force liant tout...
      Dans un film ou les types ont des sabres lasers grâces à des cristaux !
      Où l'on voit des chars géants à 4 pattes !!!!! (le truc pas super pratique)
      Comment Leia survit...Ben comme c'est montrer dans le film, grâce à la Force.
      là faut être tout de même d'une sacrée mauvaise foi pour pas le reconnaitre quand même.

      Faut arrêter avec les "ils gardent le seul personnage qui est réellement mort"
      Parce que perso moi je lis
      "gnagnagna je suis trop stupide ou hypocrite pour en conclure que personne n'avait prédit la mort de Carrie Fisher"

    • simon dit :

      @adbabad
      Ben oui, un embargo commercial où ils envoient deux Jedis (garant de la paix) pour désenvenimer la situation, ils en ont aucune idée à ce moment-là du blocus et des force en présence! C'est assez logique je trouve.
      Pourquoi la destruction d'un mythe Vador? Car il n'a pas de père? J'ai un peu de mal avec Anakin prélogie, parfois pas très cohérent, autant 2 et 3 que le 1 mais ça va encore.
      Alors oui pipi caca Jar Jar c'est indéfendable, mais les blagues du 8 ne volent pas plus haut... De loin pas... Mais sont par contre beaucoup plus nombreuses et durent plus longtemps (Hugz, j'aimerais parler de sa maman svp - les jetons dans bb8 qui se transforme en canon - finn mode combinaison de plongée - porgs, etc).
      Donc à choisir entre 3 merdes de 2 sec et 20 merdes de 3 min, je choisis le premier choix..

      J'en reviens à Léia, j'ai écrit un pavé sur un détail. Le problème est qu'il faut ajouter tout le reste du film et des décisions prises.. De plus, le son, les explosions ne sont là que pour rendre les films séduisants, ça ne change pas le scénario d'ajouter du son.. Par contre faire vivre quelqu'un dans le coma nu dans l'espace...... Là ça me pose problème, le scénario est changé à cause du détail, tu comprends?

      Ensuite c'est ni stupidité ou prédiction, c'est arrivé tant pis. Surtout que Carrie Fisher est décédée lorsqu'il étaient entrain de l'écrire ce film, ils auraient du modifier.. (enfin cette dernière remarque ne compte seulement si son perso sera bâclé dans le 9, ce qui arrivera j'en suis certain..)

      Enfin, ta note alors? Je suis vraiment curieux de ton avis sur ce film.

    • Cidjay dit :

      @adbabad : ok pour les effets spéciaux du 1 (ptet même du 2), mais faut pas oublier qu'ils ont déjà presque 20 ans.
      mais si on les juge, il faut aussi juger ceux des vieux... et alors là... ça pique.

      Le Yoda en carton pâte, les maquettes animées à la main, le découpage fond vert dégueulasse...force est de constater qu'on juge avec beaucoup de sévérité les nouveaux Star Wars, alors que les anciens sont parfois pire (les Ewoks, les coupes de cheveux et de pantalons années 70, les panneaux clignotants partout.) je sais que c'est comme ça qu'on faisait la SF à l'époque, mais désolé de le dire, j'ai toujours trouvé ça ridicule et complètement "daté" au lieu d'être intemporel.
      et pourtant je les ai vu en étant KIDS dans les années 80

    • adbabad dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=jjd8WrSIM50

      Quand aux FX, j'ai également vu les films étant kids ainsi que les reéditions qui ont effacés ces problèmes.
      Ensuite j'ai également vu d'autres films, certains utilisant des FX praticals et des FX numériques.
      Et force est de constater que les praticals vieillissent beaucoup mieux mais alors beaucoup beaucoup mieux que les FX numériques. Suffit de comparer Jurassic Park et Jurassic World.
      Et là c'est pas une question de perception ou d'appréciation personnel, c'est juste une évidence.
      Donc en comparant les FX de la vieille trilogie et ceux de la nouvelle...Ben non c'est loin de piquer. Au contraire, cette comparaison prouve qu'il aurait du rester au Practical.
      D'ailleurs pourquoi Jayjay a tellement communiqué sur le fait qu'il revenait au méthode de la 1ère trilogie plutôt que le numérique ? Par nostalgie ? Ou parce que ces FXX vieillissent mieux ? (question réthorique, je connais la réponse ainsi que le public)
      Personnellement le style des personnages, etc...Je ne les ai jamais vu comme des éléments des 70's/80's. Juste comme des éléments de l'univers Star Wars. Donc leurs coupes (qu'on retrouve encore aujourd'hui dans d'autres films contemporains), leurs vêtements (qui ne sont pas si typés que cela 70's. Ou sont les pattes d'eph ? les paillettes ? Le flower power sur les vêtements ? En quoi les Ewoks font plus années 70 que les porgs ????)

      Un embargo dont ils n'ont aucune idée ????
      Je t'invite à relire le texte d'introduction de l'épisode 1 @simondenervaud.
      Si, si la république savait très bien ce qui se passait.

      Pourquoi la destruction du mythe de Vador ?
      Rien à avoir avec le fait qu'il n'ait pas de père. Juste parce qu'on raconte ses origines.
      Tout simplement.
      Attention je ne dis pas que son histoire est mauvaise ou autre. On qu'on aurait pas dû raconter ses origines.
      Mais bon, perso, quand je vois Dark Vador et que derrière je pense au jeune Anakin de l'épisode 1 ou même de l'épisode 2, ben je trouves cela illogique.
      Qu'un type aussi émotif n'ait pas été plus surveillé. Surtout avec un tel statut et importance.
      Egalement qu'on laisse son apprentissage entre les mains d'un novice...
      C'est pas comme si Yoda, ou Mace Windu, maître confirmé aurait dû se charger de l'éducation de l'élu !

      Désolé mais dans le 8, je n'ai pas vu de gags tournant autour des excréments...Cf épisode 1.
      L'humour a toujours été très présent dans SW suffit de mater "Un nouvel Espoir" et c'est pas de l'humour subtil et fin, ça reste assez grossier s'adressant avant tout aux enfants.

      "Hugz, j'aimerais parler de sa maman svp" Oui ça s'appelle de la déstabilisation.
      J'ai déjà entendu ce genre de phrases dans de nombreux films d'actions, etc...
      C'est rien d'autre qu'un provocation qu'on a vu milles fois, dans milles films.
      "les jetons dans bb8 qui se transforme en canon" j'y ai pas vu une touche d'humour mais simplement un droide utilisant des éléments de son environnement pour se défendre.
      "finn mode combinaison de plongée" En quoi est-ce de l'humour ?

      "porgs" = ewoks même combat

      Je suis assez d'accord avec Mickael J sur le point Leia.
      Encore une fois, le fait qu'elle se sauve par la Force me parait logique. Elle est tout de même la soeur jumelle de Luke. Donc pas une tanche.
      Quand au fait qu'elle survive dans l'espace personnellement j'y vois aucun problème.
      Je ne mate pas un documentaire sur les conditions de vies dans l'espace.
      Je mate un film de space fantasy ou des types font des bonds de 10 m tout en se battant avec des sabres lasers (qui sont physiquement impossible à créer dans le monde de la réalité véritable), qui font bouger des objets grâce à la télékinésie, etc...
      Comment modifier un scénario déjà tourné ? Comment modifier des scènes qui ont été déjà tournés ? Quand on ne sait pas il est plus facile de dire que de faire.
      Personnellement je comprends tout à fait qu'elle n'ait pas été supprimé du montage ou que son histoire ait été modifié, vu le film ça aurait pris des années de faire ses modifications.
      modifier un film c'est pas comme modifier un texte.

  10. EddieFelson dit :

    @chris2k94 difficile de choisir... JaJar Binks est une plaie XXL affectant la menace fantôme mais ce dernier comporte aussi la course de pods racer et mon combat préféré de toute la saga, celui entre Darth Maul et Obiwan/Qui-Gon Jinn... ça le sauve du marasme a mes yeux :lol: !
    Mon classement :
    Mon podium :
    1-L’empire contre attaque
    2-Un nouvel espoir
    3-La revanche des Siths
    4-Le retour du Jedï
    5-Le réveil de la Force
    6-La menace fantôme
    7-Le dernier Jedï
    8-L’attaque des clônes

    • Pulsions dit :

      Plaie béante pour l'erreur Jar Jar et plaie bénigne pour Anakin Episode 1 ( Hé, gamin ! T'es un acteur à ch... ! ). J'avais trouvé à l'époque la course de pods racers trop looooongue, interminable. Même si le contexte est un peu différent j'ai largement préféré la course de motos volantes ( j'ai pas le terme technique) dans la forêt d'Endor dans l'épisode 6. Sinon, le combat final de l'épisode 3 à ma préférence.

    • game_master dit :

      Le truc, c'est que dans la menace fantôme, on a un JarJar Binks un peu trop présent et particulièrement pesant. Mais au final, en changeant juste un peu le personnage, on arriverait a un très bon film.
      Pour Star Wars 8, on à quand même pas mal d'élément à changer pour avoir un film digne d'intérêt. Trop de personnage inexploités et un arc Po/Rose de trop (pas pour le visuel mais pour l'histoire).

      Puis au final, personnellement, je ne déteste pas fondamentalement JarJar Binks...

  11. Grank02 dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    8

    Star Wars : The Last Jedi, la voix de la nostalgie

    |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||Je tiens à prévenir que ma critique contiendra des SPOILERS, par conséquent, elle est principalement destinée à ceux ayant déjà vu le film.
    |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

    Ce n'est que 3 semaines après la sortie de cet épisode 8 que j'ai pu me rendre au cinéma pour découvrir le nouvel opus de la saga Star Wars. Autant dire que durant ce laps de temps, la pression était à son comble, entre la lutte contre les spoilers et les critiques acides qui m'assommaient de craintes et d'appréhension.
    Après un épisode 7 plat et fainéant qui n'inspirait qu'à être un propos nostalgique d'une saga normalement en constante évolution, j'étais d'autant plus inquiet de voir que ce flot d'avis négatifs vomissait sans complexe un film qui semblait pourtant bien parti. Alors dans cet océans de rejet, comment sereinement assumer le fait d'avoir adoré The Last Jedi ?

    Tout d'abord, le premier aspect du film m'ayant prit de court, c'est son scénario. La fin du 7 laissait présager une suite convenue, cousue de fil blanc. Mais à ce niveau c'est un véritable tour de force qui est effectué par Ryan Johnson. On attendait tous l'entrainement fatidique de Rey par Luke, le retour d'un Kylo Ren sombre et décidé, l'arrivée fracassante de Snoke et de ses manipulations à l'image de l'empereur, l'origine des parents de Rey... et pourtant il n'en est rien. Tout ce que nous avons assimilé comme acquis dans notre imaginaire durant ces deux années d'attentes à été balayé afin de privilégier l'effet de surprise et la découverte au spectateur. Certains choix, et cela je peux le comprendre, n'ont pu convenir à tout le monde. Mais en prenant à contre-pied les idées déjà préconçues par la majorité d'entre nous, Johnson se sera épargné les critiques d'un épisode sans surprise et calqué sur les précédents. Bref, Star Wars 8 ne reproduit pas la plus grosse erreur de l'épisode 7, il ne copie pas, il avance.
    De plus, certain aspect de l'histoire sont de véritables pépites à mes yeux. Le développement de Ben Solo est extrêmement intéressant. C'était pour moi l'un des principaux atouts du Réveil de la Force et à juste titre, Adam Driver excelle dans l'interprétation d'un personnage au caractère torturé et confus, mais toujours motivé. Une itération du méchant innovante et intéressante. Sa relation avec Rey est elle aussi une excellente trouvaille. Elle accentue ainsi l'aspect tiraillé du personnage, ainsi que le besoin de repère de Rey. L'utilisation faite de leur deux caractères est sans doute la meilleure qui soit.
    Ensuite, c'est le comportement (très critiqué) de Luke qui creuse un peu plus la complexité de la Force. Beaucoup on jugé impensable le traitement réservé à ce héros mythique de la saga. Son aura étant majoritairement due à la dimension cultissime de la trilogie originelle, la décision de lui faire tourner le dos à la Force était excellente. Contrairement à ce que pourrait dire Mark Hamill, l'abandon de Luke n'est pas contraire à son personnage. Lui qui n'avait jamais échoué auparavant, qui avait toujours été entreprenant et emplit d'espoir, a subit un échec monumental impliquant la mort de dizaines de padawan, le passage de son neveu vers le côté obscure et le plein accomplissement du Premier Ordre. Alors oui, je pense que face à un tel choque, n'importe qui, même Luke Skywalker, peut perdre la foi. En suivant les bon vieux préceptes Jedi, il n'a pu rétablir l'ordre et l'équilibre dans la Force, le poussant à s'en détourner. Ce traitement est très intéressant car au delà du simple Luke ronchon, nous sommes confrontés à un sujet bien plus profond qui est celui de l'échec et de la motivation. Après tant d'efforts pour un tel résultat, vaut-il la peine de continuer à se battre ? «It's time for the Jedi to end» peut être une solution à un cercle vicieux destructeur, au delà d'un simple aveu d'échec. Même si plus tard il comprend son erreur et reconstruit le mythe de la plus belle des manières, l'enseignement Jedi se doit de changer. Après tout, Yoda lui même n'avait-il pas avoué que l'ancienne voie Jedi avait mené à la chute de l'Ordre, dans l'épisode 3 ? Au passage, le retour de ce dernier était plus que bienvenu et nécessaire, mais surtout très plaisant.

    Mais le scénario de Star Wars 8 c'est aussi l'opportunité d'explorer de nouveaux propos. Alors que la prélogie nous mettait en garde contre les dérives de la république avec un gouvernement galactique à bout de souffle, et que la trilogie nous dépeignait une dictature sombre et malveillante, Star Wars 8 ouvre la voie vers de nouveaux aspects qu'il est aussi important d'explorer : les dessous de la guerre. Au delà de la politique et des conflits interminables qui font rage, s'intéresser (de loin certes) au coulisse du marché de la guerre et de l'esclavage dissimulé dans le beau monde de Canto Bight était osé et bien intégré au récit. Le monde extérieur n'a plus d'espoir, les affaires tournent, donc la galaxie n'a que faire du conflit opposant la petite résistance face au Premier Ordre. Comme dirait Qui-Gon, il y en a toujours un pour manger l'autre. Toutefois, les messages du film vont même plus loin en dépeignant brièvement une critique contre l'exploitation animal, que ce soit via ces étranges chevaux de course ou via les porgs, que Chewbacca se refuse même à manger.
    Une évolution du contexte bienvenue qui nous change du traditionnel et déjà très bien comprit « l'Empire c'est le mal ».

    • Grank02 dit :

      Toutes ces surprises réservées par le scénario sont des innovations conséquentes et parfois troublantes, du fait de l'évolution d'un univers qui nous est totalement familier. Mais ce sont des évolutions nécessaires à la saga. Car Star Wars ce n'est pas de la nostalgie, c'est de l'évolution. Chaque film apporte quelque chose de nouveau, et chaque film traite différents genres (romance, récits chevaleresques, guerre, politique, mondes fantastiques). C'est un univers inépuisable qui se doit de toujours avancer, et non pas de rester cloitrer dans des codes qu'il s'impose à lui-même. Où en serait l'univers étendu (Legend) s'il s'était tenu aux règles des 3 films originaux ?
      Parmi ces innovation, le renouveau de la Force. Son explication, est incroyable. Elle peut de surcroit contenter les rares partisans des médicloriens et les puristes de la trilogie originelle. La connexion entre Kylo et Rey, le sursaut de Leia dans l'espace (scène surprenante mais non pas idiote contrairement à ce que certain affirment), et surtout le combat ultime de Luke, sont de nouveaux concepts bienvenus de la Force qui rafraichissent le concept même en l'agrémentant de techniques inédites. A ce propos, lorsque Luke se projette sur Crait pour son dernier combat, il nous est offert à mes yeux un dénouement exceptionnel ravivant la flamme que l'on pouvait avoir pour le personnage. Dans une dernière leçon, ce grand Jedi rétablit un certain équilibre dans la Force, absent depuis des années, voir des siècles, en laissant un sith et un jedi. Mais dans l'ensemble, le film rompt avec les grandes lignes manichéennes classiques, illustrant l'oscillation de chaque personnages entre l'ombre et la lumière, donnant une toute autre profondeur à l'histoire.

      Bien sûr, si le film m'a plu, il n'est pas non plus exempt de défauts. En effet, certain choix douteux ternissent un peu le tableau d'ensemble. Les trous scénaristiques du 7 ne sont que partiellement voir pas du tout justifiés. Les facultés de Rey ne sont toujours pas expliquées, que ce soit au sabre laser ou par l'usage de la Force, sa facilité à se battre est quelque peu déconcertante. Le Premier Ordre est là, certes, mais d'où ? Snoke arrive, et repart (même si par sa mort, on nous évite une redite de l'arc scénaristique de l'empereur , ce qui est tout de même très positif). Le personnages de Holdo est illogique de par ses décisions, et la révolte de Poe aurait pu être amenée d'une bien meilleure manière. D'ailleurs, j'aurais préféré voir le personnage de Holdo remplacé par celui de l'Amiral Ackbar qui méritait une bien meilleure fin qu'une simple ligne de dialogue (It's a trap !!). Certains protagonistes sont trop insipides, à l'image de RD2D et Chewbacca. Oui BB-8 est sympa, mais R2D2 est R2D2. Chewbacca lui aurait mérité quelques scènes de deuil après la disparition de Solo. Mis à part sa colère contre Luke rien ne transparait vraiment. Finn est présent mais a du mal à tenir le cap, et son duo avec Rose est mis à mal par l'agacement inspiré par cette dernière (oui, je préfère JarJar). Phasma, après tant de teasing n'est toujours pas là, elle vient et repart tout comme Snoke. Et surprise, Maz aussi ! Après une présentation de taille dans le 7, je m'attendais à plus de présence de sa part. The Last Jedi par ces aspects déconstruit le peu de nouveautés apportées par le Réveil de la Force ce qui pose parfois problème, mais parfois non (à l'image de l'abandon du masque de Kylo). C'est donc l'absence d'une base fiable, que le 7 n'a pas su apporter à cette nouvelle trilogie, qui ralentit ce nouvel épisode, obligé de s'en détacher pour créer à nouveau. Enfin, l'humour Disney reste palpable pour quelques blagues qui tombent à plat. Le Réveil de la Force se débrouillait beaucoup mieux à ce niveau là (on se souvient tous du « pouce » en l'air de BB-8 par exemple).

      Beaucoup de choses peuvent être analysées dans ce film, en bien comme en mal. Mais Star Wars 8 est un meilleur Star Wars que le Réveil de la Force en apportant de la nouveauté et de l'audace à une saga qui se voyait gangrénée par un besoin inlassable de nostalgie. J'ai eu la chance de grandir avec la prélogie et la trilogie originale, découvrant ainsi cet univers aux multiples facettes. Mais je n'ose imaginé le choc des fans de la première heure en découvrant pour la première fois la Menace Fantôme. Je pense que pour nous tous il en est de même avec cette nouvelle trilogie. Même s'il est évident qu'elle est moins bien construite que les 6 films d'origines, il est perturbant de devoir faire face à une nouvelle génération, avec de nouvelles attentes et de nouveaux enjeux. Par chance cet épisode 8 arrive à apporter sa pierre à l'édifice en choisissant d'assumer son côté « next generation » plutôt qu'en copiant tristement ce qui existe déjà. C'est bien le message que fait passer Kylo Ren en prenant la place du Supreme Leader. Le passé doit disparaître au profit d'un meilleur avenir. Avec la nostalgie pour juge, il est évident que ce film a du décevoir. Mais en tant que Star Wars, le rythme, l'histoire, les personnages, tout est parfaitement exécuté.

      Je tiens à m'excuser de ce gros pavé, découpé en deux parties. Je tenais à publier mon ressenti de la manière la plus concise possible, mais ce n'était pas tâche facile :ninja:

  12. Papillon dit :

    les épisodes 7 et 8 veulent pas nous montrer une saga plus mature ? L'esprit SW en est diminué.

  13. Pulsions dit :

    Le scénario n'est pas si irréfléchi que ça, sans aller jusqu'au chef d'oeuvre évidemment. Je prends pour exemple le cas de Snoke et de sa réelle utilité. Je pense que l'on s'est trop monté la tête sur ce personnage.
    D'après moi, Snoke n'était qu'un personnage "prétexte", comme un des derniers symboles d'une vieille génération devenue inefficace que Kylo s'est senti obligé de supprimer pour pouvoir se réaliser lui même, exister, créer et maîtriser sa propre voie ou destin.
    Snoke ne devait à priori servir que d'outil. Kylo Ren à symboliquement tué son père, à prendre au sens propre et au sens figuré : il l'a fait 2 fois pour être précis, avec Han Solo et avec Snoke son "père spirituel". Il s'est affranchi de ses influences entre autre celle de son modèle Dark Vador. Snoke l'a d'ailleurs ridiculisé à propos de cela.
    Cette pour cette raison que le scénario a peut être a ce niveau-la une vue d'ensemble et ose prendre quelques risques, avec des pincettes (^^), pour donner l'air de rien une certaine épaisseur à quelques personnages comme Kylo Ren.
    Voilà, c'est une analyse comme une autre mais avec le recul c'est un peu comme ça que je vois les choses. Cela n'enlève rien a la qualité discutable du film mais elle reste bien plus digeste que celle du 7.

  14. Awoth dit :
    Impression globale
    1
    Histoire/scénario
    1
    Acteurs
    3

    Bon, je suppose que tout a déjà été dit, et que tous les gens d'Actuciné se sont déjà exprimés. Donc je vais faire bref : Rien de plus qu'un fanfilm pourrave écrit par un gosse de 3 ans qui décrédibilisent les méchants à la vitesse éclair (Hux qui s'fait victimiser dès les premières secondes jusqu'à la fin du film où il essaie d'imposer son autorité "c'est moi le nouveau leader gnagnagna" et l'autre "Dieu des Ténèbres" qui n'arrivait même pas à battre une amatrice de sabre laser l'étrangle comme une pauvre merde) (Snoke, "LEADER SUPREME" troll, il se fait tuer comme un sombre abruti en 30 secondes par un con d'ado apprenti qui n'en fait qu'à sa tête) ; Luke qui devient agaçant au possible à vouloir tout cacher à Rey, sans parler de son combat final : 2 mouvements de sabre laser, 1 mouvement à la Matrix et Luke qui devient transparent :siffle: What ?
    Le mec livre un combat physique dans le monde réel et après on te sort que c'sest un hologramme, qu'il est en état de méditation. LOL Impossible en vrai, entre ça et Léïa qui vole, on se fout bien des lois de physique, on en***Archimède, Newton&Cie.
    Y a jamais eu autant de chances et de coïncidences que dans ce film : Benicio Del Toro PAR CHANCE était là ! BB-8 qui sauve par deux fois les fesses de Finn & Rose ; Kylo qui se réveille JUSTE AVANT que Luke le tue, etc etc merci scénario de merde..
    Yoda qui revient 30 secondes, tu sais pas pourquoi ni comment, il te sort que Rey est une idiote AU PLUS GRAND DES CALMES :lol: :lol:
    Le surplus d'humour, faudra m'expliquer à quel moment Star Wars est devenu une comédie ? Non parce que là..Rien que l'exemple de Rey qui tend le sabre à Luke, suivi d'une musique épique qui te fait monter la hype, tu sens que Luke va casser des reins et se révolter, puis il te jette le sabre, tranquille. WTF totalement.
    Les dialogues digne de NRJ 12 "A nous deux, tête de chrome" LOURD, même mon neveu de 8 ans sort pas une réplique comme ça.
    Et l'autre aussi "On dirait du sel" Mais abruti fini au Pastis, c'est un désert DE SEL, t'as cru t'allais trouver de la mayonnaise ou j'sais pas ?

    Bref pire flop 2017, j'aurais voulu mettre zéro mais on peut pas.

    • Pulsions dit :

      Et si tu mets 1 point dans une catégorie et rien dans les autres ? Tu serais pas loin du zéro. ^^. Mais ce serait vraiment exagéré je pense. As- tu aussi mal digéré le 7 ?

    • EddieFelson dit :

      J’ai beau de ne pas l’apprécier, lui mettre une javel pareille je trouve ça exagéré : c’est pas un nanar intersidéral non plus, certaines scènes sont très belles (croiseur rebelle sacrifié, l’attaque finale avec ses « saignées » de sel rouge etc...) ... sévère :wink: !

    • Awoth dit :

      @pulsion73 Disons que j'ai mal digéré le 7 comme tout le monde, nous avions tous des attentes. Mais avec du recul, je pense qu'on peut considérer le 7 comme un film plutôt potable et propre à la saga. Il a peut-être un scénario similaire, mais il reste dans la lignée des films de la Saga.

  15. EddieFelson dit :

    Bilan ...
    Episode 7 : 7,10/10
    Episode 8 : 5,20/10 pour l’instant.... ça pose le 8 comparé au 7! Pourtant, je suis prêt à parier qu’une majorité d’entre vous « préférez »...autant que faire ce peut dans l’absolu (!) - le 8 au 7... surprenant non :wassat: ?

    • Pulsions dit :

      Malgré ses défauts, le 8 fait émerger quelques éléments interessants. Notamment par rapport à ce capricieux de Kylo Ren. Alors que je trouvais cet erzatz de Vador presque sans intérêt, et bien à présent ( après avoir éliminé Snoke le mytho), je vois kylo autrement, il est normalement en train de se dessiner un putain de plan de carrière. ^^. Ce personnage prend de l'épaisseur dans tous les sens du terme. Il veut créer son empire certainement ou quelque chose d'approchant, qu'il aura bâti sur ses propres fondations. Adieu la vieille génération aux pieds d'argile, on laisse tomber l'adoration pour Vador également, le masque tombe littéralement. Je dis pas pour autant que j'apprécie particulièrement ce personnage. L'acteur joue efficacement son rôle mais son manque de charisme atténue sa force d'impact à l'écran, opinion toute personnelle, vraiment. Peut être que dans le 9 ce ne sera plus un problème compte de l'évolution du personnage.

    • Awoth dit :

      J'ai préféré le 7 au 8. On a beaucoup reprocher le fait que le 7 ressemble au 4. Néanmoins, J.J Abrams a fait du très bon boulot.
      Tout le monde a été déçu car on avait tous espoir de voir un film aussi bien que la première trilogie, et on a seulement retenu la copie de l'Episode IV..Hormis son scénario, ce film reste bon dans tous les domaines.
      Le problème du 8, c'est que Johnson a pris BEAUCOUP TROP de libertés. On parlait du commercial, du marketing, on te sort les Porgs et les chiens de cristal (on est d'accord, ils sont beaux et mignon mais ne servent à rien)
      Pourquoi nous ressortir un hologramme de Yoda juste 30 secondes ? Autant ressortir SON maître à lui : Obi-Wan..
      Il tue Snoke ? Autant Han Solo, ça peut se comprendre, son histoire s’essouffle. Autant Snoke...On l'a un peu vu dans le 7, on se posait énormément de questions à son sujet, on disait que c'était le Dark Vador de la Nouvelle Generation...Et non. "JE SUIS LE LEADER SUPREME !" et il meurt comme un caca 30 secondes après. Euh ok..
      Quitte à tuer un méchant du côté obscur, ils pouvaient éliminer Hux ou Kylo Ren, on s'en fiche complet d'eux. Surtout vu leur traitement dans le 8. L'un se fait victimiser, l'autre a des caprices de gamin.
      Une liberté de tons également : Les petites touches d'humour ici et là...C'est un film où le bien et le mal s'affrontent. C'est sensé être épique, stressant, angoissant...On te sort du comique tu sais pas pourquoi. (Oui je sais que dans les épisodes précédents, y avait de l'humour, mais c'était 10 secondes par film grand max, avec R2D2 ou Chewie ; là c'est tout le monde qui blague..)
      Bref, je vais pas refaire la critique mais le souci c'est que Rian Johnson a pris beaucoup trop de libertés, et à ce niveau, c'était : soit ça passe, soit ça casse.
      Pour la majorité, ça a cassé.

  16. EddieFelson dit :

    @pulsions assez d’accord avec cette analyse sur le cas Kylo Ren

    • simon dit :

      Franchement si tu mets 7/10 au 7, combien valent le 5 et 6? 130/10?

      Il y a autant de chance et coïncidences dans le 8 que le 7.. (peut-être même plus le 7).

      L'attaque finale avec la trainée rouge? Tu appelles ça une attaque? Ils foncent sur les TBTT, non armés, puis reviennent en arrière.. Point. lol... Ah oui sans oublier le sacrifice raté et LE message débile du film ''on ne gagne pas en tuant la haine mais en se sauvant ceux qu'on aime'', qui est en contradiction total avec la scène 2 min d'avant (holdo) et celle d'ouverture (sa sœur)...

      Alors ok Crait c'est joli, mais utiliser cette image rouge comme thème principal pour la promo, c'est du vol, c'est une arnaque.

      Alors oui, postlogie il y a quelques éléments intéressants et de bonnes idées, mais c'est juste horriblement mal mis en scène, mal amené, mal exploité.. bref, tant que les gosses et les attardés aiment et achètent pour Noel des BB8 et autres Porgs on s'en fou.
      7 ou 8, quasi chaque scènes y'a qqch qui ne va pas...

      Mettez tous les films sur la même évalutation... Faites le calcul vous-même.. Hisoire/scénario, persos/acteurs, musique + design + effets spéciaux, respects de l'Univers SW/suite, soustrayer à cette note les erreurs et incohérences...
      4-5-6-Rogue : 90% (4,5/5)
      1-2-3 : 75-80% (4/5)
      7-8 : -10% (-0,5/5)

      Tiens, parfaitement les notes d'AlloCiné..

      Et très honnêtement je suis encore gentil..

  17. Leocroquemitaine dit :
    Impression globale
    2
    Histoire/scénario
    3
    Acteurs
    5

    En général, je ne fais pas beaucoup de critiques à part pour certaines séries comme Lost par exemple. Les séries donnent plus de recul et de matière, on peut les analyser dans leur ensemble. Après avoir vu le film, j'ai pris soin de lire les avis de chacun et bon nombre ont rejoints ma propre impression. Resucée de l'Empire contre-attaque, emprunts au Retour du Jedi, Combats au sabre laser pitoyables(avec le 7 c'est apparemment un standard de cette trilogie), morts stupides de personnages, choix scénaristiques douteux...Mark Hamill s'est beaucoup débattu pour émerger de ce marasme, les 5 étoiles sont dues en grande partie à son travail.

  18. patel dit :
    Impression globale
    1
    Histoire/scénario
    1
    Acteurs
    1

    Rey et Kylo sont de tres mauvais personnage. Les icones de notre enfance ont été tourné au Ridicule. Le film manque clairement de grand mechant et l'hustoire est vraiment nulle. Jai detesté sw7 mais le 8 est lenfer.

    • EddieFelson dit :

      1/10!!! Je ne défendrais pas ce film mais 1/10 c’est raide surtout quand tu mets 3/10 au ... « Monde secret des imojs«  et 10/10 à ... World War Z2 :lol: :lol: :lol: !!!!

    • Pulsions dit :

      Faut reconnaitre que....on dirait un commentaire express en mode Jack Bauer " pas l'temps, pas l'temps, j'ai les nerfs !", 1 étoile et c'est marre. ^^. @patel, et pour la trilogie 1, 2 et 3 de Lucas, tu l'estime à combien ? Tranquillement.

Donner mon avis