Forums

Valerian et la cité des mille planètes

Valerian and the City of a Thousand Planets

Action Aventures Science-fiction 39
Date de sortie : · Durée : 132 min · Liste : Film 2017
Impression globale
5.0
Histoire/scénario
4.7
Acteurs
5.7
Total 5.1 /10 · 7 avis · 7 note(s) · Poster mon avis ?

Synopsis : Valérian et Laureline sont des agents spatio-temporels du gouvernement des territoires humains, chargés de maintenir l’ordre dans l’univers. Valérian ambitionne depuis longtemps de dépasser le stade des simples relations professionnelles qui le lient à sa partenaire. Mais sa réputation de séducteur se heurte aux valeurs un peu "traditionnelles" de Laureline qui va continuellement repousser ses avances. Sous la direction de leur Commandant, Valérian et Laureline embarquent pour une mission sur l’incroyable cité intergalactique Alpha, une mégalopole en perpétuelle expansion constituée de milliers d’espèces différentes, issues des quatre coins de l’univers. Les 17 millions d’habitants d’Alpha se sont organisés au fil du temps, unissant leurs talents, leur technologie et leurs ressources pour le bien de tous. Malheureusement, sur Alpha tout le monde ne poursuit pas les mêmes objectifs ; en réalité, des forces invisibles sont à l’œuvre et mettent notre espèce en grand danger.

Réalisateurs : · Casting : , , , , , , , , ,

39 avis sur Valerian et la cité des mille planètes

  1. Jimmy dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    8

    Et bien Luc Besson à mis le paquet. J'avais l'impression de voir un blockbuster américain, et c'était surement le but rechercher. Valerian n'a pas à rougir devant un star war, star trek ou t'autre film galactique. C'est le film, visuellement le plus beau que j'ai vue depuis Avatar et the Hobbit. Les Cgi sont magnifique. Le duo Dane dehaan et Cara Delevingne fonctionne très bien. Le bestiaire est impressionnant, on vois vraiment beaucoup de chose. La scène du speed run (oui je trouve sa cool d'appeler sa comme sa) et vraiment classe et super cool. Y'a vraiment de bonne idées, comme la toute première scène d'action que j'ai trouvé super original. L'histoire est simple mes efficace. J’espère vraiment que le public sera au rdv le film mérite tous autant une suite que n'importe qu'elle grand film de SF. D’ailleur je salut la prise de risque et d’investissement de luc besson pour se film.
    Pour ceux qui veulent le voir en 3d elle rend des plan vraiment très beau, mais des fois inutile, donc au choix.

    Voila en conclusion le film est une belle aventure, qui permet de découvrir la technologie, le bestiaire et les civilisation des 1000 planètes. Et je trouve que pour un premier film on en vois vraiment pas mal.

  2. Pulsions dit :

    Seuls les publics européen et chinois décideront s'il y aura une suite ou non.

  3. Mézig dit :

    j'y vais aujourd'hui , je suis très impatient ...

  4. mars dit :
    Impression globale
    4
    Histoire/scénario
    4
    Acteurs
    4

    de la daube

    • Jimmy dit :

      c'est tous ? aucun argument?? juste de la daube quoi, le film n'est pas beau, n'est pas sympa??? rien quoi.

  5. mars dit :

    Si je me remate le cinquiéme élément qui est 1000 fois mieux.

    • EddieFelson dit :

      @zdenitram ... Jimmy à raison, aucune critique argumentée!
      En plus, pour moi "de la daube" ça ne vaut pas 4/10 mais plutôt 1/10 :lol: ! Allez, affute tes arguments et développe un peu ton propos :wink: ...

  6. mars dit :

    un film pour ado voila . de l'humour pour un gosse de 10 ans et encore . Les 2 acteurs principaux sont mauvais . Le film est loin mais très loin de avatar star wars et compagnie .iI a mixer un peu tout du avatar avec du cinquième élémnt.. rihanna elle meurt mais on s'en fou ,trop de scene con. Tenez un aprecu du film .https://www.youtube.com/watch?v=pnL5a_FhHfc

    • Cidjay dit :

      Pense à mettre des balises spoilers si tu révèles un moment du scénario.

  7. Jimmy dit :

    @mars t'aurais pu éviter le spoil sur rihanna pour ceux que sa intéresse de voir le film. Et tu trouve que ces un film pour ado, et tu remate le 5ème élément!! Je vois pas en quoi ces un film plus adulte. Enfin chacun ces goûts, mais je te trouve vachement dur avec se film. Il est fun, beau, avec des bonnes scènes d'action, un jolie bestiaire, ainsi que des très beau décors, une aventure galactique quoi. Donc de la à dire que ces de la daube je comprend pas du tous.

  8. Mézig dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    8

    Je me suis régalé,que du bon . J'avais lu de très mauvaises critiques : ces gens là n'y connaissent rien ou veulent volontairement descendre le film sans l'avoir vu. Merci encore Luc Besson.(... et Christin et Mézières )

    • Jimmy dit :

      Je partage ton avis.

    • Zasadun dit :
      Impression globale
      3
      Histoire/scénario
      3
      Acteurs
      3

      Explicite, please ?
      Parce que moi par exemple, je m'apprête à lui mettre une mauvaise note et je m'explique.

      Parlons d'abord des points positifs :
      - le premier point est en fait aussi une faiblesse : son univers graphique. Très coloré, riche, Nous emmenant souvent ailleurs on voyage assez dans Valérian.
      - et l'on voyage à la vitesse de l'éclair : le rythme est soutenu, sans réels temps morts, On a logiquement que peu de temps de s'ennuyer.
      Voilà, ça c'était pour les points positifs.

      On passe au reste :
      - je parlais de premier point positif qui est aussi une faiblesse : l'univers est TROP dense, et trop peu expliqué. Là quasi totalité de ce que l'on y voit se trouve là que pour faire joli, et au final très peu d'elements présentés font avancer le fil rouge de l'histoire. TOUT le reste n'est que decorum. De plus, il y a fort à parier que le film vieilirra mal. Déjà, même en face d'Avatar, son aîné de 8 ans dans le domaine.On se sent un peu gêné pour lui

      - le fil rouge, parlons-en : celui-ci met énormément de temps à démarrer selon moi, mais ne réserve ni tension, ni surprises. On se retrouve avec une intrigue bateau avec comme sous-messages naïfs sur l'entraide, là coopération entre les peuples, et un rapprochement à peine subtile entre l'administration Trump et française concernant les migrants.

      - Ce qui m'emmène au Bad Guy du film. Alors franchement, C'est un méchant en carton, dont la previsibilité en fera bailler plus d'un. On dit souvent qu'un bon méchant fait un bon film. Bon, vous voyez ce méchant ... alors que penser de ce film ?
      Autre point regrettable, le film est un défilé de têtes connues apparaissant et disparaissent comme l'éclair. Impossible de s'attacher aux personnages secondaires, ceux-ci n'ayant aucune consistance.
      (J'veux dire, Rihanna est bien joli, mais sa scène ne fonctionne pas du tout, étant une perte de temps incroyable dans une situation qui se veut urgente. Je veux dire, sérieusement, Dans le contexte de la scène, qui prend le temps de s'asseoir pour mater un strip ? Qui ? Le héros ...).

      - ce qui m'amène à notre duo principal : je ne suis pas un gardien du temple et croyez le ou non, j'aime Dane Deehan. J'aime moins Delevingne. Mais je ne comprends pas la décision de prendre ces deux acteurs pour jouer les main. En fait, si : sûrement un moyen d'amener une audience plus jeune, plus branchée ... mais ça ne fonctionne pas. Il n'y a pas d'alchimie entre eux. Et le choix de vouloir faire passer Valérian pour un queutard/tocard (rayez la mention inutile ... Ou non) de première n'aide pas. Son objectif principal, chest pad de sauver la galaxie, mais c'est de serrer Laureline qui joue au jeu du "ni oui ni non" tout le film avec. Donc on nous emmerde avec un point de relation entre les deux ... qui ne fonctionne pas à l'écran.

      Et je pourrai m'étendre plus longtemps sur le sujet, mais j'ai oublié comment mettre les balises spoilers de mon téléphone. Mais j'ai aussi à râler contre les inconsistances et manque de logique (même pour de la sf-fantasy)
      Au final on se retrouve avec un film plus que bof. Un film bof à près de 200 millions d'euros. Notre film bof à 200 millions d'euros. Comme quoi, là gamelle n'est plus réservée aux blockbusters outre-atlantique.

    • EddieFelson dit :

      @mezig, il ne suffit pas de mettre une note et de dire que les autres sont des C... qui n'y comprennent rien :wink: !!! Argumente ton kiff please....

    • Mézig dit :

      je l'ai vu en 3D :
      visuellement c'est ce que j'ai vu de mieux depuis Avatar qui pêchait par un scénario frôlant le ridicule ( et qui aura 4 suites ... et oui ) . Ici ĝrâce à l'univers de Christin et Mézieres le visuel rencontre un scénario très plaisant et rafraîchissant.
      Pas (trop) de caricatures de méchants ou de gentils comme on a l'habitude, de + les seconds rôles sont vraiment travaillés.

      Le film foisonne de références aux grands films de SF de ces 30 dernières années.
      j'ai trouvé ça sympa

      L'univers développé est très riche et c'est tant mieux un vrai feu d'artifice visuel , je vais au cinéma aussi pour ça.
      La 3D est un plus qui offre quelques perspectives vertigineuses.
      C'est coloré , gai , émouvant juste ce qu'il faut.
      Côté acteur j'avais des doutes mais le duo Dehann et la belle Cara se complète très bien.
      Vivement la suite.

    • Zasadun dit :

      Honnêtement, J'ai vraiment pas l'impression qu'on ait vu le même film : un rôle secondaire sui apparaît 5 minutes pour ne jamais revenir, C'est du bon travail d'écriture ?
      Le méchant, pas caricatural ?
      Et là comparaison avec avatar me fait rire : celui-ci a 8 ans et n'a pas pris une ride. On reparlera de Valérian dans 5 ans, avec ses na'vi du pauvre.
      Et enfin, l'histoire ridicule que tu décris est une plot simple mais bien développé sur 1 film, pas comme Valérian quo assomme de sous-intrigues et de détails "foisonnants" sans jamais rien expliciter.
      Il manque un souffle épique à Valérian que l'on retrouve aisément dans avatar.
      Bizarrement, là majorité des gens ne s'y sont pas trompé, Au vue de son box-office.

  9. Mézig dit :

    les goûts et les couleurs ...?
    Pour moi Valérian est un excellent film de SF et je pense qu'il trouvera son public.

    • adbabad dit :

      "visuellement c'est ce que j'ai vu de mieux depuis Avatar"
      L'odyssé de Pi était une pure réussite niveau 3D. Niveau que jamais n'atteint "Valerian"

      "qui pêchait par un scénario frôlant le ridicule"
      Parce que "Valerian" son histoire ne frôle pas le ridicule ?
      Basique, simpliste à souhait, prévisible et surtout vu et revu mille fois minimum dans des centaines de films auparavant.
      Quand en plus on connait la richesse de la bande dessinée, on ne peut que pleurer devant un tel gâchis d'adaptation...

      "Ici ĝrâce à l'univers de Christin et Mézieres le visuel rencontre un scénario très plaisant et rafraîchissant."
      L'univers de Mézières était, pour le coup, bien mieux adapter dans "Le 5ème élément" avec plus de passion.
      Ici le scénario de "valerian" peut-être certes plaisant, tous dépends des attentes du spectateur, mais rafraîchissant ?!? WTF ??!!??
      Le film n'est qu'un rempompage de la culture pop et SF de ces 10 dernières années. Pompant concept sur concept, design sur design, etc...Rien de neuf, rien de rafraichissant dans ce film.

      "Pas (trop) de caricatures de méchants ou de gentils comme on a l'habitude"
      Et là je réponds Clive Owen, énorme caricature du militaire basique arrogant. Déjà vu auparavant.
      La relation Valerian-Laureline mise en scène de façon très clichés mais surtout sans passion, ni alchimie...
      Tous les personnages du film sont soit bons, soit méchants. Au contraire, ils sont totalement dans les clous, respectant le cahier des charges du blockbuster mondial, bien formaté, bien calibré pour tous les pays. Et donc dans ce but, les personnages se doivent d'être des caricatures simplistes pour que n'importe quel spectateur du monde puisse s'identifier à eux.
      Valerian est le héros basique mais sans charisme.
      Quand à Laureline, elle est une femme forte de plus comme Besson à l'habitude de mettre en image depuis au moins Nikita.
      Donc ou est l'originalité ? la fraicheur ? le Neuf ?
      Quand aux personnages secondaires, dommage pour Riri son personnage était intéressant mais tellement sous exploité et tellement mal exploité qu'elle ne reste q'un caméo d'une star de la chanson dans un film à 200 millions de dollars de budget. Aucune profondeur, juste là pour montrer son cul et basta !

      Bien sûr que le film foisonne de références, il pompe allégrement dans la culture de la science fiction de ces 30 dernières années. Et là ce n'est pas de l'hommage, comme dans le 5ème élément, mais clairement du recyclage. facilité quand tu nous tiens.

  10. Zasadun dit :

    Ouais, "les goûts et les couleurs"
    Mais aussi les qualités générales qui font qu'un film soit bon ou non.
    Mais effectivement, On à le droit d'aimer ce que l'on veut.

  11. Djack dit :
    Impression globale
    5
    Histoire/scénario
    3
    Acteurs
    3

    Ne serait-ce que pour éviter de rentrer dans ce Besson-bashing, qui consiste souvent à cracher sur le bonhomme avant d’avoir vu son nouveau film, on aurait aimé adorer Valérian et la Cité des Mille Planètes. On se doutait qu’il y aurait un souci dans le scénario, que ça n’aurait pas volé très haut, toussa, mais en étant conscient de ce possible souci, on a vu le film le cœur léger. Même une histoire dégueulasse de prophétie, d’élu et toute la panoplie du pauvre, on était prêt à pardonner.

    Et on y a cru pendant un très bon moment. Car Valérian et la Cité des Milles Planètes démarre sous les meilleurs auspices, où l’on assiste au Premier Contact de l’humanité avec des créatures qui peuplent la Galaxie, s’enchaînant sur la présentation d’un monde féerique (qui le devient beaucoup moins suite à une invasion étrange), pour arriver enfin vers les deux agents Valérian et Laureline avec une mission simpliste mais très fun dans un décor impressionnant, tout en mélangeant réalité virtuelle et double dimension.

    Et même si on tiquait déjà sur les acteurs principaux et leur alchimie très hasardeuse, et que les vannes fonctionnaient une fois sur quinze, on s’est tout de suite pris au jeu. Car l’univers que nous présente Luc Besson est ultra riche. Archi prometteur même. Infini en fait. Pas étonnant que Christin et Mézières – respectivement auteur et dessinateur de la bande-dessinée originelle – puissent encore y trouver des histoires incroyables à raconter.

    Hélas, dans cet univers fabuleux (les plus sceptiques y verront sans mal les références à Avatar ou Mass Effect entre autres, mais on passera outre volontairement), ce n’est pas la trame du film qui lui rendra honneur. En soi, elle n’est pas non plus dérangeante. Parfois la simplicité permet de creuser un peu plus les détails sur ce qu’il se passe autour. Seulement, pour que ça s’avère juste, il faut que les sous-intrigues qui nourrissent le monde soient tout aussi, si ce n’est plus, intéressantes. Ce qui n’est bien entendu pas le cas du tout ici. « – Quoi ? Valérian a des soucis ? Allons le sauver alors qu’il pionce pépère ! Comment ? Laureline s’est fait capturer ? Allons la secourir avant qu’elle ne finisse en œuf à la coque ! » Remplir le film avec des missions de sauvetages insipides impacte trop le rythme et la situation d’urgence instaurée, et de ce fait l’ennui pointe doucement le bout de son nez.

    Et si amoindrir l’enjeu principal en s’éparpillant est certainement le plus gros défaut de Valérian – le rendant du coup bien trop long -, il n’en est malheureusement pas le seul. Car cette fois, Besson s’est planté sur son casting dans les grandes largeurs, à commencer par son couple star. Dane DeHaan (A cure for life) n’a pas l’envergure qu’il faut pour son personnage (très mal écrit par ailleurs). Clairement, les rôles de gentils presque tout lisse ne lui vont pas du tout, lui qui habituellement nous emballe à chaque film. A côté, Cara Delevingne (Suicide Squad) semble plus à l’aise, et même si l’actrice est loin d’une prestation mémorable, c’est peut-être celle qui s’en sort le mieux.

    Tous les autres, qui ne sont que des caméos plus ou moins importants, ne valent pas tripette non plus, que ce soit les pourtant très talentueux Clive Owen ou Alain Chabat, en passant par Rihanna – qui d’ailleurs possède certainement le personnage le plus intéressant mais tellement mal exploité qu’il en devient ridicule.

    En somme, Luc Besson réussit à présenter un monde excitant, avec tout ce qu’il faut de mystères et de règles à découvrir, mais s’il avait déployé toute cette énergie également dans son scénario, Valérian et la Cité des Mille Planètes aurait pu atteindre des sommets, et l’excitation de voir une suite aux aventures de ce couple aurait été intenable. Car sans vouloir en rajouter une couche, la BD s’appelle Valérian, agent spatio-temporel. Temporel, putain ! A partir de là tout est permis quoi ! Bref, si suite il y doit y avoir, notre seule requête serait que Besson s’aide d’un autre scénariste, afin de peaufiner et les personnages, et l’intrigue principal.

    POUR LES FLEMMARDS : Paresseux, long et vide, Valérian et la Cité des Mille Planètes aurait pu avoir une histoire plus folle et incroyable, surtout avec l’univers ultra riche qu’il possède. Rageant !

    >> https://lecinedesflemmards.com/2017/07/31/critique-valerian-et-la-cite-des-mille-planetes/

  12. Pulsions dit :

    Je n'ai pas vu le film mais je n'ai pas été surpris par cet amère constat. Le point commun à la plupart des films de Besson c'est souvent la faiblesse et la naïveté du scénario. Même s'il peut y avoir de l'imagination, des idées intéressantes, etc. Le casting de ce film ne me tentait pas de toute façon.

    • adbabad dit :

      En même temps...Besson n'est pas connu pour écrire des scénarios riches et complexe.
      Ces histoires ont toujours été basique et simple.

      Ensuite faut arrêter un peu avec le délire temporel. à aucun moment dans le film, il est précisé qu'ils sont des voyageurs temporels. Juste que ce sont des agents.
      Je précise car j'ai put lire ou voir à droite et à gauche qu'on lui reproche de ne pas utliser le voyage dans le temps.
      Mais est-ce réellement un défaut du film ? Non. C'est juste une frustration née d'un désir.
      Dans le film, il n'est pas mis en place les voyages temporels donc pas de problèmes.
      C'est quand on apprend qu'ils le font dans la bande dessinés qu'on se dit "dommage".
      Mais ça ne peut être considéré comme un défaut du film.

    • Djack dit :

      @adbabad Non, on est bien d'accord que c'est totalement déplacé de dire que l'absence de voyage temporel est un défaut. Pas une fois on y fait mention dans le film, donc c'est illogique. D'où la précision que c'est en rapport au titre de la bd, et qu'il est donc frustrant de ne pas avoir joué la dessus. Et puis tout le monde cherche tellement à cracher sur le film sur tout et n'importe quoi que j'ai voulu mettre de l'eau dans mon vin.

  13. Grank02 dit :

    @adbabad

    Pour la frustration du voyage dans le temps je pense que c'est surtout lié à l'une des affiches où il est écrit "agents spatio temporel"... Ça peut faire fausse promesse tout de même, malgré que ce ne soit qu'un détail

  14. Pulsions dit :

    Basiques et simples mais bizarrement plus inspirés ou efficaces avec Nikita ou Léon, ou le Grand bleu et Subway. Je rajouterai peut être le 5 élément, un peu fou fou et bordélique en apparence mais plutôt sympathique au final.

  15. Mézig dit :

    y en a qui touchent du cash des majors hollywoodiennes

    • EddieFelson dit :

      @mezig évite ça stp!
      Tu as le droit de ne pas être d'accord, dans ce cas là, tu argumentes ton opposition, ta prise de position...parceque là ton dernier post est vide de sens au delà de l'insulte à peine voilée destinée à tes contradicteurs!

    • Zasadun dit :

      Amène l'argument du "Besson bashing" aussi, Tant que tu y es.

    • adbabad dit :

      Il est libre de s'exprimer. Avec ou sans arguments.
      C'est également ça "être Charlie"...

      Même si sa remarque est complètement stupide. Il a le droit de passer pour un CONspirationniste...C'est son droit.

  16. the humain spider ! dit :
    Impression globale
    5
    Histoire/scénario
    3
    Acteurs
    6

    y'a de l'idée au niveau graphique etc etc, mais dans le font j'ai jamais un film aussi...lambda. ya zero suspence, des fois les personnages ne sont pas crédible et ce contredise tout seul...bref.
    un peu mitigé perso...c'est très beau graphiquement, et la 3D n'est pas mauvaise.
    mais en toute honnêter ce film n'a pas vraiment de fond. je veux dire même les marvel ou les transformers "essaye" d'apporter au moins du suspence ou du rebondissement...là je sais même pas comment il veut qu'on s'identifie. ya tellement d'univers différents dans tout a exploiter ils en font pas grand choses...mitigé, c'est beau et creux a la fois...et c'est long en plus...

  17. Awoth dit :
    Impression globale
    2
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    8

    Bon, au vu des critiques plutôt mitigées ici, je ne m'attendais pas à un grand film, au moins je n'ai pas été déçu de ce côté :lol:
    En effet, il faut pas s'attendre à un grand film, même si les acteurs sont bons pour une fois (excepté Clive Owen qui sortait d'une télé-novela de basse qualité). Côté scénario, beaucoup trop confus et lent à démarrer, le McGuffin est particulièrement long et prend une grosse partie du film.
    Strictement rien n'est expliqué, on ne sait pas qui ils sont, ni d'où ils viennent, ni qui les a formé, etc...On nous parle de

    Spoiler (voir/cacher)

    transmuteur, t'as un petit cochon qui chie des sous avec une perle de 20 mégatonnes ; dans la 1ère mission, t'as Valérian (avec le Sgt Cooper) qui arrivent à se rendre invisibles et ensuite à communiquer avec le gros qui veut la perle et qui dit "TU NE T'EN TIRERAS PAS VIVANT VALERIAN !!" puis on le revoit pas du tout. ; On te parle d'Oulan-Bator, la capitale de Mongolie, pourquoi ? ; Valérian nous montre un drapeau de Chine, on m'explique ? On est sur Terre ?

    Comparer à du Men In Black où on t'explique tout (en même temps, Will Smith se faisait embaucher), on se retrouve comme dans "Deepwater Horizon" : l'histoire se passe mais tu ne comprends rien.
    Sans parler du monde riche et varié qu'on effleure seulement avec une description de 10 secondes pour parler de toute la constellation..
    Le seul point positif reste les scènes avec Rihanna qui sont exceptionnelles, ainsi que les caméos de

    Spoiler (voir/cacher)

    Alain Chabat ou encore Ethan Hawke, je parle de caméos car je ne m'attendais pas du tout à les voir

    Il y a aussi les facilités scénaristiques comme

    Spoiler (voir/cacher)

    Rihanna/Bubble qui se blesse et meurt ?? Euh, on la voit dans le combat se distordre, Laureline qui passe un sabre à travers elle, et on me sort qu'elle s'est blessée ???
    Lorsque les Pearls attaquent le conseil de sécurité, Valérian se met un truc dans la bouche et les Pearl font "ATTAQUE CHEWING-GUM", puis le truc de Valérian se transforme en minuscule bébête qui arrive à trouer le chewing-gum, ALLELUIA sinon le film se serait terminé comme ça, quel dommage.

    Pour parler de la 3D, j'ai enlevé mes lunettes 2 fois pour voir s'il y avait vraiment un effet 3D....C'est comme si je regardais 2D. Payer 3D pour ce film est juste un foutage de gueule.

    Bref, encore un film qui n'est pas transcendant, qui s'emmêle les pinceaux dans le scénario et qui en fait un film long et lent.

    P.S : Je précise que je n'ai lu aucune des BD "Valérian & Laureline".

  18. Gemmel dit :

    Luc Besson doit être un peu soulagé au vu du bo correct en Chine, reste encore le Japon ou Valerian n'est pas sortit.

  19. EddieFelson dit :

    Europacorp a devisé de 40% en bourse depuis la sortie du film aux USA, Besson a viré son bras droit lundi dernier et le BO chinois est clairement une déception : le film a démarré fort le 1er WE mais cet engouement s'est tout aussi vite essouflé en raison notamment de très mauvaises critiques presse.
    En cumulant seulement 51M$ en 2 semaines d'exploitation en chine, cela porte les recettes de Valerian à 212M$ fin août pour un budget film de 190M mais pour un seuil de rentabilité situé à 400M$ :shocked: (marketing) !!!
    Il reste des pays dans lesquels le film n'est pas sorti mais il semble acté qu'il sera difficilement bénéficiaire!
    Bref, il est sûr qu'il a du cesser d'écrire les suites... reste à sauver les meubles d'Europacorp!

  20. Pulsions dit :

    Le manque d'engouement ensuite c'est davantage le bouche à oreille je pense plutôt que les mauvaises critiques et leur influence. Ceci dit, mauvaises critiques et opinion publique se rejoignent en effet.

    • EddieFelson dit :

      Oui, les deux conjugués ne lui ont guère laissé de chance...sans compter le titre mandarin " Espion galactique : la ville aux milles planètes " :wassat: :lol: !!!

  21. Mézig dit :

    2 jours après sa sortie en France et aux états unis la presse annonçait déjà la catastrophe industrielle, et même avant qu'il ne sorte certains critiques se déchaînaient déjà.
    Compte tenu du mix Besson bashing , French bashing ce (bon) film sauve les meubles.
    Avec un minimum de bienveillance ( celle accordée au blockbusters américains) ça aurait été un succés ...

    PS : j'ai beaucoup apprécié les commentaires de Luc Besson sur Captain America ...

    • adbabad dit :

      @mezig :
      Faut que tu assumes que t'as aimé un film basique et prévisible à souhait.
      "Valerian" n'a rien de révolutionnaire. Besson aurait dû avoir plus de couilles si il désirait que son film marque l'histoire du cinéma.
      Là il a juste produit un film de SF comme les ricains en produisent 12 dans le mois. Donc échec prévisible.
      Et tu peux t'imaginer que c'est à cause de la presse gnagnangna (comment, du coup, t'expliques le succès de "Batman V Superman" malgré des critiques ciné assassines avant la sortie du film Einstein ?)
      Quand un film est bien fait, généralement, le public suit sans prendre en compte les critiques.
      son "échec" au box office n'est dû qu'à un mauvais bouche à oreilles des spectateurs parce que le film est banal. Point.
      Après si tu préfères rester enfermé dans ta connerie...

    • Zasadun dit :

      @mezig C'est très drole que tu ais apprecié les propos de Besson concernant Captain América et ça ne m'étonne pas. Car il a prouvé par cette interview qu'il était incapable d'analyser et comprendre correctement une oeuvre et son évolution. Ce qui a donné ce résultat triste avec Valérian. Il a créé une oeuvre vide de substance. Tout comme sa critique. Ça en dit assez je pense.

      Pas besoin du bashing presse. Le bashing presse n'est plus forcément aussi sévère puisque d'autres outils, tenus par les consommateurs/spectateurs permettent de corriger rapidement le tir. Tu le vois sur metacritic, rottentomatos ... allociné. Mais là, est-ce que ça a été le cas ? En général, non.

      Si le bouche à oreille a été si mauvais, c'est à cause de la qualité du film.

    • Mézig dit :

      @adbabad : spiderman homecoming est sorti juste avant et ce n'est pas la moindre des productions ricaine, ( il n'y en a pas 12 par an ) pourtant ce n'est qu'un film pour pré adolescent avec un acteur calibré pour eux

      @zasadun : captain America est un chef d'oeuvre ... de propagande qui passe son temps à sauvé la planète, vivement captain France et captain Belgique

      Valérian est un film basique oui , jolie actrice et gentils qui gagnent à la fin, mais je n'ai pas boudé mon plaisir, le traitement infligé à ce film tiens au réalisateur plus qu'à la valeur réelle du film que je mets très au dessus de Spiderman qui dépasse les 600 million de $ au box office mondial et qui est tout aussi basique et prévisible . Le nombre d'entrées n'est pas vraiment un critère ni dans un sens ni dans un autre. Si je suis enfermé dans ma connerie , j'y reste .

      Je ne jette pas le bébé avec l'eau du bain , les américains ont sorti, par ailleurs, les meilleurs films qui soient ...

Donner mon avis