Brad Peyton en charge du film catastrophe San Andreas 3D ?

, le réalisateur de « Voyage au Centre de la Terre 2 : l’Ile Mystérieuse », est en est négociations avec New Line Cinema pour réaliser « 3D », le blockbuster catastrophe.

Ce projet montrera, à l’instar de « 2012 » de Roland Emmerich, la catastrophe qui suivra le Big Crunch : un énorme tremblement de terre situé sur la faille de San Andrea et qui détruira la Californie.

Le film est scénarisé par Andre Fabrizio et Jeremy Passmore, et réécrit par Allan Loeb (« Wall Street : l’Argent ne Dort Jamais »). a récemment été embauché pour faire une adapation de la BD « Lobo ». On ne sait pas encore lequel de ces projets aura sa priorité.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
2012-06-06T14:34:33+00:00 Redaction
Cinéma Science-fiction 13

13 commentaires

  1. Avatar vallwin dit :

    Ah dommage, je voyais plutôt Roland Emmerich sur ce projet… :sad:

  2. Il a trop détruit la Terre ce pauvre Emmerich ;) C’est bien qu’ils confient le projet à d’autres personnes, Emmerich a pas mal perdu en crédibilité avec 2012.

  3. Avatar vallwin dit :

    En quoi il a perdu en crédibilité avec “2012″ ?
    Au contraire il maîtrise parfaitement ce genre de film… Je suis d’accord de donner la chance aux autres réalisateurs mais quand je vois le réal de “voyage au centre de la terre” :wassat: je ne sais pas si le film aura une certaine “prestance” et d’impact. (quoique les films “catastrophes naturels” font toujours sensation)

  4. 2012 était beaucoup trop exagérer à mon goût. Visuellement, j’avoue, ça rendait bien. L’idée que le monde que nous avons construit soit anéanti en quelques jours me plait assez bien, mais faut aussi avouer que c’était too much sur pas mal de moments. A choisir, “Le jour d’Après” était très nettement supérieur à 2012 et je le trouvais visuellement meilleur également.

    Il me semble aussi que 2012 avait été considéré par la communauté scientifique comme le film le plus farfelu de tous les temps. Un truc dans le genre.

    Mais ce n’est que mon avis ^^

    Faut voir ce que vaut Peyton, on peut pas se fier à un seul film, et puis, la destruction de l’île dans Voyage au centre de la Terre était pas mal foutue :)

  5. Avatar vallwin dit :

    En même temps, je n’ai pas vu le film de Peyton (j’ai jugé avant d’avoir vu le film…pas bien :ninja: ) donc wait and see…

    Pour 2012, je dirais que Roland Emmerich a rassemblé tous les pires catastrophes naturels en un seul jour, chose qu’il n’arrivera pas dans la réalité (enfin j’espère :wassat: ) Un scenario certes trop “poussé” voire farfelu :happy:
    Mais visuellement c’était agréable !

  6. Ah bah, c’est étonnant de voir à quel point on aime voir notre planète s’autodétruire xD A moins que ce qu’on aime, c’est voir l’humanité disparaître :siffle:

    Pour ma part, je vote pour la seconde idée :lol:

  7. Avatar vallwin dit :

    :lol:

  8. Avatar Guims dit :

    D’accord avec @Wolfs_Shadow le scénario de “le Jour d’après” était, pour moi, beaucoup plus crédible que “2012″ !! J’ai même préféré “Deep Impact” à “2012″ :p

  9. @Guims : Ah oui, Deep Impact était sympa pour l’époque, je pensais justement à ce film y a deux jours ^^ En même temps, une comète qui risque de toucher la Terre, c’est plus que crédible !

  10. Avatar Guims dit :

    @Wolfs_Shadow : Ah beh, pour moi, ça me semble plus crédible que le pôle Sud qui se décale jusqu’en Arizona dans “2012″ ^^ et puis “Deep Impact” est crédible dans le fait que les gouvernements déclarent au peuple qu’une comète arrive et qu’ils ne pourront pas sauver tout le monde. Que “2012″, ya des tremblements de terre partout sur la planète et c’est prévue depuis des années mais on fait rien !!

  11. Ah bah si, on fait quelque chose : on sauve les riches ! belle mentalité !

  12. Avatar Guims dit :

    Ouais ça montrais bien le côté capitaliste des Americains ça encore ^^

  13. Avatar vallwin dit :

    Et malheureusement ça reflète bien la réalité.

    Le professeur de physique dans le temps où j’étais au collège ( :angel: ) nous parlait d’un scénario où la Terre devait être détruite par une météorite laissant sans trace de vie et que les américains (grande puissance mondiale à l’époque, bon encore aujourd’hui mais pas pour longtemps…) auraient trouvé une solution, c’est-à-dire un genre de “vaisseau” qui les emmènerait loin de la terre.
    Il nous disait que le premier réflexe du gouvernement américain serait de mettre en priorité les citoyens américains de pure souche donc exclure tous les immigrés (mexicains et autres persos avec des origines).
    Après cette sélection, il prendrait tous les gros cerveaux, des hommes importants.
    Je vais peut-être aller loin mais il y aurait une sélection limite raciale…

    Je parle du gouvernement américain mais c’est valable pour les autres…

    Donc bien que son coté loufoque et impossible, le film nous montre ce que peut être l’Homme face à cette situation.

  14. Aller sur le forum Science-Fiction

Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté(e)
Déjà membre ? Connectez-vous en cliquant sur "Connexion" dans la barre du haut.
Invité(e) ? Devenez membres gratuitement en vous inscrivant : Je m'inscris