Christopher Nolan a refusé de montrer les origines du Joker dans The Dark Knight

Dans les bandes dessinées, Le Joker n’avait pas vraiment d’histoire expliquant son passé ; « Batman: The Killing Joke », le roman graphique, d’Alan Moore était celui qui donnait le plus d’informations sur ses origines. Cependant, l’histoire était racontée sous forme de flashbacks et la parole du personnage, qui la raconte, peut être mise en doute et son histoire aussi dans la foulée.
Le film « Batman » de Tim Burton a essayé de changer un peu la donne en retraçant le passé du Joker dans une histoire controversée, tandis que « The Dark Night », mis en scène par , revient sur le postulat selon lequel le passé du Joker reste un mystère. Ce Joker campé par Heath Ledger raconte plusieurs histoires de sa jeunesse mais une bonne partie, si ce n’est toutes ces histoires, ne sont pas crédibles.

Pendant son intervention au [email protected] le week-end dernier, le scénariste David S. Goyer explique l'objectif que lui et Nolan avaient pour le long métrage sorti en 2008 : « Je me rappelle que nous avions parlé de la possibilité que Joker n’ait pas vraiment d’histoire sur ses origines. Même après le succès de Batman Begins, cela a été considéré comme une chose très controversée et nous avons eu beaucoup de recul. Les gens étaient inquiets.

Il y avait plus de regards sur nous pour ce film comparé à Batman Begins, aussi bien de la part du public que du studio. Et c’est plus difficile de prendre des risques et plus difficile de contourner les attentes en matière de succès parce que les gens veulent éviter l’échec ou ils veulent que vous fassiez ce que vous avez fait la première fois, mais un peu différemment.

L’une des choses les plus effrayantes à dire aux décideurs après avoir fait quelque chose de réussi est : ‘Ouais, nous n’allons pas remettre ça. Nous allons faire quelque chose de différent. »

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Super-Héros 1
 

1 commentaire

  1. Avatar MorpheusChx dit :

    Et heureusement que cela n'a été fait car le fait que le Joker d'Heath Ledger n'est pas d'origine le rend tout autant géniale, charismatique, démoniaque et dangereux. C'est pour moi ce qui fait le charme de ce Joker et qui fait de lui mon Joker préféré, c'est qu'on ne connait pas ses motivations et son but. Fait-il tout cela par pure folie ? Par vengeance (envers la société, la police, la criminalité, Gotham ou même Batman) ? Juste par envie ? Pour prouver quelque chose ? Ou tout simplement pour devenir l'égal de Batman ? Tout ces mystère fait de ce Joker l'un des méchants les plus cultes du cinéma et j'en remercie Nolan d'avoir compris le Joker et de son adaptation.

Poster un commentaire

Vous n'êtes pas connecté(e)
Déjà membre ? Connectez-vous en cliquant sur "Connexion" dans la barre du haut.
Invité(e) ? Devenez membres gratuitement en vous inscrivant : Je m'inscris