Forums

Pirates des Caraïbes - La Vengeance de Salazar

Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales

Aventures 34
Date de sortie : · Durée : 130 min · Liste : Film 2017
Impression globale
7.2
Histoire/scénario
6.5
Acteurs
7.9
Total 7.2 /10 · 12 avis · 12 note(s) · Poster mon avis ?

Synopsis : Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d'échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.

Réalisateurs : · Casting : , , , , , , , , ,

34 avis sur Pirates des Caraïbes - La Vengeance de Salazar

  1. stivepod dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    8

    J'ai assisté à l'avant première et voici mes impressions (sans spoiler biensur): le film passe plutôt bien. Ce n'est pas le meilleur de la saga à mes yeux mais il n'est pas mauvais non plus. C'est un bon moment de divertissement, on rigole bien surtout avec les répliques de Mr Johnny. J'ai trouvé que Kaya Scodelario s'en sort plutot bien, bien mieux que Brenton Thwaites. Quant à Javier Bardem, il fait son job de méchant avec une petite touche de charisme. J'ai trouvé que le Duo Jack/barbossa fonctionnait toujours aussi bien. L'idée generale du film est bonne mais je trouve qu'elle était un peu bâclée et parfois limite confuse. Ils auraient pu mieux developer et approfondir un peu surtout pour le personnage du Brenton Thwaites. person je ne suis pas fan de la 3D donc j'ai opté pour la version 2D. les effets sont vraiment super bon et les décors aussi. Si vous êtes amateurs de la saga vous allez adorer, mais quoi qu'il en soit on passe un bon moment.

  2. acemugiwara dit :
    Impression globale
    10
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    10

    beaucoup mieux que le 4 avec le retour de certain personnage et l'apparition de nouveau

  3. Jimmy dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    9

    Beaucoup mieux que le 4 la ou son prédécesseur se passer beaucoup à terre ferme, la on se retrouve avec un milieux beaucoup plus aquatique et j'ai vraiment apprécier. Le ton se rapproche beaucoup plus de la première trilogie, d'ailleurs certaine scène risque de vous faire penser au 1. Le scénario quand à lui n'est pas bien foufou mais suffisant pour un film de se genre, une nouvelle quête donc, Après le coffre maya, la fontaine de jouvence, on à le droit au trident de Poséidon, quand à se dernier j'avoue que son design j'ai moyennement accroché. Je ne vais pas spoiler le film mais je me demande vraiment comment il vont faire s'il veulent faire un 6 étant donné la fin. Sur les scènes d'action ces toujours aussi génial les action s’enchaîne et se déroule comme d'habitude et font sourire. Johnny deep toujours aussi bon d’ailleurs pirate des caraïbes n'aurait pas la même saveur sans lui toute façon. Javier Bardem est vraiment bon je les trouver plus charismatique que barbe noir. Les autres acteurs son pas mauvais et le duo Johnny deep et Geoffrey Rush est toujours efficace. Voila sa reste un super divertissement mieux que le 4 mais moins bon que les 3 premier pour ma part.

  4. rafik-toulouse dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    8
    Acteurs
    10

    Toujours un plaisir de retrouver notre jack sparrow adoré :wub: :wub:
    Bon le film c'est pas de la turie comme les 3 premiers, mais ça fait plaisir de retrouver les sensations que mon procuré ces 3 là, alors que le 4 rien du tout...
    On retrouve enfin un vrai méchant, juste dommage on le vois pas assez à mon goût... De préférence bien sur à voir en VO juste pour la voix de Bardem déjà, car franchement c'est de la merde ola la la ce gâchis(je n'avais pas le choix que VF au ciné :'( ). Pareille pour le capitaine Barbosa à qui malheureusement on a changé la voix pffff... Du côté de la marine Anglaise dommage aussi, j'aurai bien voulu avoir un capitaine bien badass que l'on puisse retrouver dans les suites qui sait... Bref le film est bon, le casting aussi, on a de l'action, de la rigolade, des beaux effets spéciaux (mention spécial aux requins waow magnifique)... Voilà un bon divertissement sans prise de tête, reste à voir les suites maintenant. :happy:

  5. simon dit :
    Impression globale
    6
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    7

    Oui alors c'est la définition du film popcorn. On oublie les espoirs de film sérieux qui gravera les mémoires et créera la légende. Là où le 4 se rapprochait le plus du genre qu'il prétend être, on repart à fond avec le 5 sur un film caricatural, de pure action sans scénario et dialogue moyen. Au même titre que Hobbit, F&F, Transformer, la plupart des films de super héros, et SW7.

    Spoilers.

    Les +
    - Le plot principal est juste génial (la recherche du trident)
    - Quel plaisir de retrouvé Barbossa! (Qui en VF a perdu son doubleur, mort en mars 2016 malheureusement)
    - Le jeu des acteurs (surtout les nouvelles têtes)
    - Certaines facettes de l'histoire sont intéressantes
    - La critique générale à tous les films merdiques que j'ai cité plus haut, c'est con mais au moins c'est bien fait
    - Les designs et décors sont très bien travaillés
    - Certains gags sont vraiment drôles (Excusez-moi vous 4, vous n'auriez pas vu passer ma banque? Hector faut que je te dise, ta fille est une putative :lol: )

    Les -
    - Bourré d'incohérences
    - L'action penche vers les 2 et 3, à savoir même pas un truc gros, mais énorme..
    - Depp est vraiment chiant (pas autant que le 3 mais pas loin)
    - Scénario très peu travaillé

    Les incohérences
    - Le grand méchant, a passé sa vie dans cette grotte, pour être libéré lorsque Jack échange son compas contre une bouteille de rhum... Sérieux...
    - le sens propre de ''voler la banque'' (c'est tellement ridicule que je riais)
    - l'île aux étoiles, et le morceau de rubis manquant...
    - Qui donne lieu à l'ouverture de l'océan à la Moise
    - Le Silent Mary qui s'ouvre (littéralement) comme le kraken pour détruire les navires ennemis...

    Conclusion
    Disney donne en fin de comptes au public ce qu'il demande, action rocambolesque sans scénario avec de l'humour.. (à l'image des films cités plus hauts, qui cartonnent car le problème n'est pas l'industrie du cinéma, mais le public...)
    Mélanger le très bon et le pire, reposant sur une base d'écriture moyenne (car peu travaillée) donne un film moyen, du genre fantastique-SF qui s'inscrit parfaitement dans la lignée pirate des caraïbes. J'ai préféré quand même le 1 et le 4 mais il est tout de même mieux que le 2 et 3 et pour les vrais films de pirates, j'irai revoir ''L'île aux pirates''.

    • DarkGigantic dit :

      Ouah ! Alors il y a des points cohérents dans ta critique c'est déjà ça. Parce qu'il y a aussi une pile haute jusqu'au menton d'absurdités pures et de nonsenses absolus.

      Si tu considères que Star Wars et the Hobbit sont des films vides sans scénario uniquement là pour l'action, tu es perdu déjà.

      Ensuite, tu parles d'incohérences, et tu listes des choses qui n'ont rien à voir, comme la blague de la banque, je ne vois pas ce qui est incohérent là dedans, où aussi le fait que le bateau des morts ait une capacité particulière. Oui ce n'est pas expliqué du tout, mais encore une fois rien d'incohérent là-dedans. Ou alors le Hollandais Volant est incohérent de se déplacer sous l'eau.

      Je noterai le film plus tard, je suis allé le voir hier, mais par rapport à ta critique, dire que Sparrow est chiant alors que je trouve que c'est le seul perso fidèle à lui-même et qui continue de donner corps à la série par sa simple présence. Sans lui, le film serait d'un ennui à se trancher les veines, tellement tout ce qui se passe est soit plat à mourir, soit d'un nawak mortel.

      Par contre, oui on est devant un film Disney, oui ils se foutent autant de notre gueule qu'avec Les Gardiens de la Galaxie 2 en nous prenant pour des abrutis avec des relations entre les personnages prévus depuis les 5 premières minutes du film et pareil pour le scénario. Le film a été fait pour payer dans le fanservice mais même ça ils se trompent de cible.

      Spoiler (voir/cacher)

      Je ne sais pas si je suis le seul à m'être attendu à ça, mais ça aurait été bien plus classe d'avoir Will Turner arrivant avec le Hollandais Volant pendant la scène finale pour de la grosse baston inter-morts. Plutôt que cette scène pourrie avec l'énigme débile résolue sur un coup d'épée pendant que l'armée de zombis pourrit dans la flotte.

    • Pulsions dit :

      @simondenervaud, je ne vois pas trop ce que le Hobbit vient faire dans cette galère ?

  6. simon dit :

    SW7, Hobbit.. Je maintiens mon avis que ce ne sont pas des films très réfléchi ni travaillé niveau scénario et qu'ils sont prévu pour un public limité mentalement (ou pour enfants de 8 ans) mais on peut très bien avoir des avis différents :lol:
    La blague est listés sous ''points positifs'', mais je trouve en effet que 8 chevaux tirant un bâtiment entier sur plusieurs km est ridicule.. Comme le Silent Mary qui casse les autres navires, comme le Hollandais Volant se déplaçant sous l'eau, etc.. Moi j'ai besoin de réalisme, tu trouves ce film réalisme et bien construit?
    C'est clair, moi aussi je n'attendais que Turner venir en aide avec son bateau au milieu de la tranchée d'eau!
    Il me tarde de lire ta critique, bonne soirée!

  7. EddieFelson dit :

    "Moi j'ai besoin de réalisme, tu trouves ce film réaliste..."!!!!! Euh :wassat: :wassat: :wassat: on parle bien de "Pirates des Caraïbes" là :lol: :lol: ????

  8. Pulsions dit :

    Bilbo le Hobbit, pour public limité ? :wassat: Je la connaissais pas celle là tiens. :siffle:

  9. EddieFelson dit :

    @pulsions : " Ni travaillé, ni très réfléchi niveau scénario ... prévus pour un public limité mentalement " : toujours dans la demi mesure, sans parler de pertinence!!! Peter Jakson, Guillermo Del Toro, Fran Walsh et Philippa Boyens sont rhabillés XXL pour l'hiver :lol: !!!

    • adbabad dit :

      Il y a des choses plus importantes que l'avis de Simon sur "Pirates des Caraïbes 5" non ?
      "à chacun son degré de tolérance"
      "Je peux néanmoins comprendre qu'il n'en soit pas de même pour d'autres."

  10. EddieFelson dit :

    @adbabad : Je suis tolérant face à des critiques relevant d'une certaine logique même si celle-ci n'a pas mon agrément (voir notre débat sur la cicatrice de Kylo Ren)... maintenant, lire d'une personne qu'elle ne peut, entre autres raisons et seul ce dernier critère nous interesse ici, apprécier "Pirates des Caraîbes" parceque le film manque de réalisme ça me fait halluciner!!! Quel niveau de connerie monumentale on atteind là !!! Stratosphérique pour le coup. Cette saga, de part son sujet et le traitement fantastique (tout sauf réaliste par définition) que la mise en scène et les intrigues lui confère est intrinsèquement TOUT SAUF REALISTE donc oui N'IMPORTE QUOI sur ce coup car c'est un NON SENS ABSOLU QUE DE REPROCHER LE MANQUE DE REALISME OU DE VERISME pour des films tels que Pirates des CaraÎbes.... et oui, je peux toujours " comprendre les arguments des autres " sous la condition exclusive et implicite (il semblerait qu'il faille préciser bien que cela me semble alle de soi!) que ces arguments aient du sens et ne relève pas du grand n'importe quoi comme c'est ici le cas. Ne me dis quand même pas que tu peux sortir toi @adbabad de la projo de pirates des caraîbes 5 et dire que c'est pas ta cam' parceque ça n'est pas réaliste!!!!!!!! On sait très bien à quoi s'en tenir en allant voir ce genre de film et notamment au regard des bandes annonces... si le 5ème n'est pas réaliste, les 4 premiers ne l'étaient pas plus. Que dirions nous à celui qui basherait le prochain Spiderman sous prétexte que le film "manque de réalisme" ??? Argument totalement non recevable, c'est de la SF! De la même manière, Pirate est un film s'inscrivant à la croisée des genres aventure, action et FANTASTIQUE! Cqfd

  11. EddieFelson dit :

    @adbabad : oui pour l'avis de Simon sur Pirates :happy: mais ça me gène de lire de telles énormités, difficile de ne pas réagir... je n'étais d'ailleurs pas le seul

  12. simon dit :

    Vous êtes vraiment grave.. Eddie tu ne parles pas français? Je PREFERE les films faisant preuve d'un minimum de réalisme oui, d'où ma critique moyenne sur ce film.
    Évidemment qu'il y a des choses plus intéressantes, mais si tu oses toucher à leurs films adorés (cités plus haut) tu te fais descendre :lol:
    Pas étonnant que si peu de gens participent, y'a un noyau central de frustrés tenant absolument à avoir raison, aggraffant tous ceux qui contredisent leur goût.. Pourquoi avec certaines personnes ça se passe très bien, et d'autres non? C'est toujours les 5 mêmes paumés.. Consulter les gars, je l'ai déjà affirmer plusieurs fois..
    Bref moi je vais pas faire un pavé de 200 lignes pour vous convaincre (cf les romans sur la cicatrice de Kylo ren), j'en ai rien à foutre de vos remarques et vos vies sûrement minables (j'en viens à cette conclusion car sinon vous ne seriez pas autant agressifs ou moqueurs). Comme je l'ai aussi déjà dit, si vous étiez des vrais calures en cinéma vous ne seriez pas sur ce forum, soyez donc constructifs et un minimum intelligent.
    Je dirais pour finir que ce n'est pas parce qu'un réal à un nom que cela signifie qu'il n'a fait que des chefs-d'oeuvres :ninja:

  13. DarkGigantic dit :

    Alors là, désolé Simon. Mais je suis choqué, tu es parti en live, Docteur Jekyll et Mister Hyde.

    Enfin bon, commençons bien,

    Pirates des Caraïbes : Un trésor maudit qui transforme les gens en morts-vivants.
    Pirates des Caraïbes 2 : Davy Jones et son équipage maudit fusionné avec un peu tout ce qui se trouve dans l'océan. Et le KRAKEN !!!
    Pirates des Caraïbes 3 : Tout ce qu'il y a dans le 2 avec en plus une déesse des mers.

    Alors oui si tu cherchais du réalisme, tu t'es monumentalement foiré, et ne va pas voir de films que tu vas détester d'avance, sérieusement... D'ailleurs je ne vois pas comment tu peux critiquer le bâteau pour réalisme mais pas le fait que Salazar et son équipage soient là encore des sortes de morts-vivants. Enfin bref, le film est basé sur toutes les légendes pirates et maritimes, à partir de ce moment-là, ton réalisme, tu peux te le remettre en écharpe et attendre Dunkirk pour pouvoir gicler dans ton pantalon.

    C'est comme si je disais à l'inverse : Je n'aime pas Pulp Fiction, le film m'a arnaqué, ce n'était pas assez fantastique !

    J'évite la plupart du temps de m'énerver quand je critique les gens et leurs points de vues parce que ça leur donne souvent des armes pour contre-attaquer. Mais la j'ai cru que ma machoire allait se décrocher quand j'ai vu ces arguments venant tout droit d'une dimension parallèle.

    Pour tes dernières critiques contre ceux qui t'ont répondu, comprends bien que ton argumentaire n'a tellement aucun sens que ça fait réagir instinctivement. Egalement, critiquer les gens qui donnent leur envie en utilisant dés que ça chauffe pour tes fesses l'argument du " de toute façon vous ne travaillez pas dans le cinéma, fermez vos gueules. Puis si vous n'êtes pas d'accord avec moi, et que vous ne me caressez pas dans le sens du poil, vos vies doivent être bien pourries.", tu peux aussi te le garder. J'ai fini par un bon fou rire, quand tu conseilles aux gens d'être constructif vu la nature de ton argumentaire depuis le départ.

    Pour ma part, je crois que je ne posterai pas de critique. Les défauts de ce film sont exactement les mêmes que les Gardiens de la Galaxie 2, on voit bien que Disney uniformise absolument tous ses films qui ne seront bientôt plus qu'un gloubiboulga indigeste. Mais contrairement aux Gardiens, Pirates des Caraïbes a toujours un Jack Sparrow fidèle à lui même qui fait qu'on n'a pas envie de se tailler les veines avant le générique de fin.

  14. EddieFelson dit :

    @darkgigantic Cool :smile: Allez passons, c'est peine perdue ... et pour " Dunkirk " :lol: !!!

  15. simon dit :

    C'est drôle hein sa blague Eddie?
    Il est vrai que pas tout le monde ne comprend mon point de vue, mais jamais de ma vie je n'ai été autant agressé gratuitement que sur ce forum :angry:
    Des morts maudits encore vivants = ''réaliste (à son univers)''
    Un balrog dans la moria = ''réaliste (à son univers)''
    Le HMS Endeavour qui se fait détruire par 2 navies en même temps = ''réaliste (à son univers)''
    Legolas qui grimpe sur un élephant et tue 40 personnes = ''pas réaliste (à son univers)''
    Le Hollandais Volant délabré flotte sous l'eau = ''pas réaliste (à son univers)''
    La légende des sirènes ''réaliste (à son univers)
    Si tu ne capte pas qu'un bateau en charpie ne puisse pas s'ouvrir, rester à flot et se refermer en détruisant un navire c'est ton problème, viens pas me faire chier si moi, ça me dérange. Idem pour la banque, les chevaux auraient du rester bloqués et énormément d'autres exemples dans ce film. Alors voilà, Sparrow pour moi n'est plus fidèle à lui-même, il en rajoute, il sur-joue et c'est parfois insupportable, merci.
    Quand on ne comprends pas, on demande, on n'écrit pas une moquerie, cela s'appelle la monumentale éducation :siffle:
    Je ne sais pas depuis combien de temps tu es là, mais moi y'en a 3-4 qui me rate jamais (ainsi que tous ceux qui osent s'en prendre à leur goût de merde), en ouvrant leur grande gueule que sur ce que je dis, mettant en avant leur inépuisable science du 7e art d'un air pédant. Vu le temps que ça dure j'en suis venu à cette conclusion oui, même si on sait tous que c'est le cas.

    J'irai voir Dinkerque, même si le genre guerre n'est pas mon préféré. J'ai hâte de lire ta critique sur ce film, si tu oses te risquer à donner ton avis de spécialiste :kissing:

    • EddieFelson dit :

      Il m'arrive, à l'occasion, de poster des avis, parfois des critiques sans prétention aucune! Tu as franchi la ligne rouge en utilisant des qualificatifs s'attachants aux personnes tels que "paumés", "frustrés", "vies de minables" ... pour ma part, je me suis attaqué à ton argument pointant le "manque de réalisme" du film en le qualifiant de "connerie monumentale, stratosphérique", "d'énormité"... ces propos sont véhéments certes mais ne sont pas dirigés contre ta personne mais contre tes propos ce qui fait une énorme différence!

  16. DarkGigantic dit :

    Legolas : argument invalide, je ne vois pas ce qui pose problème qu'un elfe millénaire bute une quarantaine d'humains sauvages pas entrainés. On est devant du fanservice, oui, mais l'époque ou ils savaient en faire. Les elfes font partie des créatures les plus puissantes de Tolkien.
    Le Hollandais volant : C'est déjà pas naturel qu'un bâteau aille sous l'eau, prouvant bien que c'est quelque chose de surnaturel. Délabré ou pas, ça ne change grand chose. Et ça fait bien trois films que c'est le cas, donc ce n'est plus le moment d'en parler.
    Le HMS Endeavour : Ce n'est pas réaliste à son univers, c'est réaliste tout court, deux navires peuvent facilement en couler un autre, même s'il est légèrement supérieur en termes de gabarit. Meme un bateau unique, dans de bonnes conditions. Donc là, on est en train de parler de quelque chose qui n'appelle même pas à la discussion.

    A partir de ce moment-là, et vu qu'il n'y a quasiment aucune explication sur le Triangle du Diable et la nature de la malédiction, on ne peut rien affirmer, dans un sens comme dans l'autre. Mais on peut déduire quand on voit l'état de l'équipage de Salazar, que la matière n'a plus d'emprise sur eux, certains n'ont plus qu'un bout de leur visage flottant en l'air sans corps. Donc je ne vois pas ce qu'il y aurait d'illogique que leur bateau envoie directement ce qu'il "mange" au Triangle, ou même dans une autre dimension, il est sûr que vu l'état du bateau , qu'il ne garde pas ça dans son "ventre".

    Pour Jack, n'en parlons pas, ce n'est vraiment qu'une question de goûts personnels.
    Bon après, tu as amené le problème de la banque dont personne n'avait parlé, mais qui est effectivement aussi ridicule qu'un extrait de Fast and Furious qu'on m'avait montré avec deux voitures qui tirent un gigantesque coffre-fort. Mais le problème étant que tu pointes ce qui ne sont pas vraiment des problèmes tout en ignorant les vrais.

    Spoiler (voir/cacher)

    Par exemple le côté très dessin animé de certains évènements comme Jack qui plante un hameçon dans la bouche d'un requin qui fonce droit vers la bonne direction, ou la conclusion sans tension qui arrive d'un seul coup. Pour ceux qui ont vu les Gardiens 2, ils nous ont refait le Peter/Yondu avec le duo Carina/Barbossa. Le père absent qu'ils n'ont jamais connu mais qui finissent sacrifiés dans un élan de bonté soudain et sorti de nulle part.

    Pour finir tu n'es pas agressé gratuitement, mais en fonction des mots que tu écris, qui sont partis de "légèrement loufoques" à "complètement hors de contrôle".

    Alors je veux bien que les gens aient le sang chaud, je fais partie de ceux-là. Ce qui me fait démarrer moi, c'est justement quand je vois quelqu'un commencer à s'en prendre à tout le monde quand on lui fait face.

  17. Gemmel dit :
    Impression globale
    6
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    6

    Après un précédent film qui aurait pu être plus un spin off sur Jack Sparrow qu'un film de la saga Pirates des Caraîbes, ce nouvel opus reprend les recettes du succès de la première trilogie en nous livrant un récit sur la quête du Trident de Poséidon. Visuellement très beau et parsemé de séquences savoureuses et touchantes

    Spoiler (voir/cacher)

    la guillotine et quelques blagues dans le film dont une à la kaamelott, l'arc narratif autour de barbossa, la scène de retrouvailles de fin

    , il restera néanmoins dans l'ombre de cette trilogie à laquelle il fait référence à cause de quelques incohérences et maladresses

    Spoiler (voir/cacher)

    pourquoi cette scène d'introduction si au final l'hollandais volant n'apparait pas pour les aider à combattre, la scène de fin aurait été suffisante ; autant kaya scodalerio est bien en femme savante autant son pendant masculin ne tient pas la distance et bien d'autres choses

    et d'un Jack Sparrow encore trop souvent en roue libre, perdant ce côté "génie loufoque" de la première trilogie, lui faisant préférer un Barbossa beaucoup plus complexe et touchant.

  18. the humain spider ! dit :
    Impression globale
    4
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    6

    boff pas terrible tout ça, meilleurs que le 4, mais a peine quoi..
    ce n'est que du recyclé ce film, le jeune qui fait tout pour "libérer sont père", qui a une romance ultra téléphoné...la meuf qui ce veut indépendante, le méchants qui cherche juste a ce venger, jack et barbossa qui on quasiment les même sketch.....bref
    jack sparrow est con, alors qu'en générale il est assez malin malgrés les apparence, et en plus il n'accomplis rien.
    la meuf qui ce veux indépendante et intelligente...(inutile de rabaisser tout les rôle masculin, pour mettre en valeur un personnage féminin, moi j'appelle ça le syndrome vaiana)
    le méchants, je ne sais même pas vraiment comment tout ça lui est arriver et pourquoi ça lui arrive de cette façon...enfin bref, un potentiel guaché... qui brise le potentiel qu'avait pirates des caraïbes. le film est prévisible, et cliché a suait. et bourré d'incohérence. même si ça ce regarde, c'est quand même très moyen comme film.

  19. MorpheusChx dit :
    Impression globale
    6
    Histoire/scénario
    5
    Acteurs
    8

    Déjà il est meilleur que le 4 rien à dire, le film nous fait plaisir à revoir de vieilles têtes, l'humour est vraiment bon quoique un peu beauf mais vraiment efficace, certaines scènes sont excellentes surtout les 20-30 premières minutes et la scène de fin, des personnages vraiment bons nouveaux comme anciens: Jack Sparrow toujours marrant et jouissif et son duo avec Barbossa toujours efficace, Barbossa d'où on découvre une nouvelle facette très touchante qui apporte un plus au personnage, Carina, mon personnage préféré du film par son courage, son intelligence, une vraie femme forte malgré qu'elle vit dans un monde d'homme (#la beauferie), Henry un peu fade mais son duo avec Carina marche bien.
    Les points négatifs du film sont clairement les incohérences du scénario (exemple: le retour de certains personnages qu'on se demande ce qu'ils foutent la et SPOLER le compas), le retour de Will Turner qui franchement n'était la que pour du teasing pour la suite, j'aurais aimé plus de présence, et Salazar qui s'y même Javier Bardem incarne un méchant charismatique et effrayant, il manque de développement, il veut juste tuer Sparrow, c'est le méchant et puis c'est tout.
    Conclusion, le film a de meilleurs scènes, des meilleurs personnages et un meilleur humour par rapport au 4 mais il ne vaut pas les trois premiers films et il est plus un teasing pour un sixième film (la scène post-générique m'a donné l'eau à la bouche) mais dommage que ça en patit sur ce film.

  20. Djack dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    8

    N'est pas Gore Verbinski qui veut ! En voyant l'infâme Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence, on s'en était douté qu'il fallait autre chose qu'un manchot pour perpétuer les aventures extravagantes de Jack Sparrow. La pression sur les épaules de Joachim Rønning et Espen Sandberg, nouveaux capitaines à la barre de ce Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar, était donc assez énorme, puisqu'en plus de faire oublier le volet précédent, il fallait à tout prix retrouver le charme et la spontanéité de la (fabuleuse) trilogie de base, et ainsi reconquérir le cœur des fans.

    L'angle d'attaque qui fut choisie tient en deux mots : épuration et nostalgie. Deux termes qui résument parfaitement ce nouvel opus divertissant, à défaut d'être extraordinaire, et qui se trouvent être plus salvateur que néfaste. Concernant l'épuration, elle concerne le scénario, qui se concentre exclusivement sur la quête principale (trouver le Trident de Poséidon, un artefact qui annule toutes les malédictions) en zappant les sous-intrigues, les histoires avec la Marine ou les quiproquos incessants qui prenaient une place énorme dans la trilogie.

    Ce choix a pour effet d'impacter grandement le rythme du film, puisqu'à aucun moment Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar n'est ennuyeux. L'aventure est trépidante, tout s'enchaîne à merveille, en instaurant suffisamment d'humour, de dynamisme et d'émotion à l'ensemble.

    Alors certes, ce n'est pas parfait, et on est quand même très loin du niveau du réalisateur de Lone Ranger. Le film ne manque pourtant pas trop de folie : l'apparition de Sparrow (moment toujours exaltant à découvrir) est très comique et s'enchaîne sur une scène démente et surréaliste digne de Fast and Furious 5 ; la scène d'exécution à la guillotine est cocasse à souhait ; le dernier acte se trouve être impressionnant... mais on ne peut s'empêcher de penser que ça reste bien trop sage en comparaison de la folie furieuse de Verbinski. Lui aurait rendu ça cent fois plus homérique et mille fois plus beau visuellement, sans aucun doute (rien qu'avec le final dantesque de Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde de toute façon, il enterre tout).

    Bien moins épique, la partition de Geoff Zanelli, remplaçant hélas Hans Zimmer, l'est tout autant. Le compositeur est ici incapable de créer un thème convenable qui chatouille les tympans, alors qu'il avait matière à s'éclater avec des scènes comme, par exemple, l'attaque des requins ou celle du flashback. Mieux encore, le nouveau gros méchant capitaine Salazar et son vaisseau impressionnant se devaient d'avoir une mélodie féroce, bouillonnante, qui aurait permis en plus à une scène d'être foutrement grandiose. On est loin de l'époque frissonnante de Davy Jones...

    Cependant, des frissons, La Vengeance de Salazar nous en réserve quelques uns. Car outre l'épuration, c'est donc aussi la nostalgie qui prend une place importante. Ce cinquième volet se tourne beaucoup sur la trilogie maîtresse, en y faisant allusion continuellement, essayant de la respecter le plus possible, et de ce fait possède des moments de mélancolie plus qu'honorables. La scène d'introduction - qui pose l'enjeu du film en présentant l'affiliation du nouveau héros avec un personnage bien connu de la saga - est d'une efficacité redoutable, et les dix dernières minutes absolument poignantes.

    Grâce à cette application de ne pas bafouer l'héritage (malgré des incohérences, comme ce foutu compas qui n'est pas censé être aux mains de Sparrow de cette façon, et qui n'explique en rien la malédiction dont Salazar est victime), le casting semble investit d'une mission primordiale et s'en sort à merveille. 

    Si Johnny Depp, qui offrait une prestation totalement désincarné au cabotinage insupportable dans La Fontaine de Jouvence, parvient un peu à retrouver sa loufoquerie d'antan, c'est bien Brenton Thwaites qui convainc tout du long, et sa relation avec Kaya Scodelario - elle aussi très à l'aise - rappelle les bons moments du duo Will Turner/Elizabeth Swan (Orlando Bloom et Keira Knightkey). Sans oublier le fameux Barbossa, toujours interprété par le talentueux Geoffrey Rush, qui cette fois surprend par sa sensibilité, lui réservant l'instant le plus touchant du film. A côté de lui, Javier "Salazar" Bardem détonne par sa méchanceté pure, et même si l'acteur donne tout ce qu'il a, son personnage est bien trop bâclé pour convaincre totalement.

    POUR LES FLEMMARDS : L'ampleur épique de Gore Verbinski et Hans Zimmer en moins, le film n'a pas à rougir de ses fulgurances divertissantes, souvent drôles, et surtout nostalgiques.

    >> http://wp.me/p4pTtj-5s5

    • DarkGigantic dit :

      Ah tu n'as pas trouvé la relation Carina/fils de Will très "teenage série" ?

      Pour te dire, je me rapelle du nom de quasi tous les personnages dans ce que je regarde, et lui qui est le "héros" du film, impossible de m'en souvenir une fois la salle quittée.

      Plus transparent et vide que ce personnage, tu meurs. Tout le monde se rappellera de Will Turner, sûrement pas de son fils.

    • Djack dit :

      Et de ce que je lis, la plupart trouve l'acteur (et donc son personnage, qu'il me semble s'appelle Henry) aussi charismatique qu'une huître. Donc j'ai été surpris.

      Quant à leur relation, si, ça fait un tantinet teenage, mais c'est très peu poussé, ils n'en font pas une mièvrerie insupportable. Ça m'allait donc très bien.

    • Gemmel dit :

      Disons que sa prestation dan gods of egypt était vraiment pas fameuse, là il se rattrape honorablement mais fait beaucoup mieux que le personnage masculin de la fontaine de jouvence dont j'ai oublié le nom

  21. Pulsions dit :

    Il était transparent, fade et tête à claques dans Gods of Egypt.

    • Djack dit :

      Qu'est-ce qui n'était pas transparent, fade et tête à claques dans ce film immonde ? ;)

    • Pulsions dit :

      @djack : et bieeeen....pour faire court : Rien. :lol:

  22. kevin fantastique dit :
    Impression globale
    7
    Histoire/scénario
    6
    Acteurs
    8

    Je suis un fan incontesté de cette saga ! Cette saga fait partie de mes saga préfèré !

    Pourtant ...

    Pourtant ce film est rempli d'incohérence inacceptable ! Le compas de Jack ... Sérieusement ? Premièrement, Jack c'est de nombreuse fois délaissé de son compas notamment dans l'épisode 2 où Jack le confie à Will. Puis, le compas a été offert à Jack par CALIPSO ! Calipso PERSONNE n'en parle ! Une incohérence dans ce qui est tout de même le pilier du scénario ! Et Calipso encore une fois elle est où ? Elle est censé être l'océan... Dans le même sujet : Will. Le Hollandais Volant ne doit-il pas toujours avoir un capitaine ? Will n'a plus de coeur ? Coton ?

    Bref ...

    Le film est une très bonne suite ! Le côté nostalgique nous empare très vite lors des premières minutes avec le retour de Will ! Mais malheureusement la trilogie de trop ... ( Car oui tout est en place pour une 6eme film ! Angelina dans la scène posté générique du 4 et... Davy Jones dans celle du 5 ! Car oui, Davy Jones revient ! Comme quoi, un coeur n'arrête donc personne. ) Maintenant une autre sorte d'incohérence : La fille de Barbossa ! Pourquoi l'abandonner ? Il était rangé au service du Roi ! Enfin bon, repartons d'eau plus grosse incohérence du film : Le compas. QU'EST-CE QUI fait que le compas soit lié au retour de Salazar ? RIEN ne nous explique ceci !

    Enfin bon, très bon film, du même niveau que le 4, sans ne jamais pouvoir espérer atteindre le niveau de la première trilogie avec un second film en apothéose. Pirates un jour, Pirates toujours ! Bien que je pense qu'un 6eme opus soit vraiment la suite de trop, je me ferait un plaisir d'y assister ! :cheerful:

  23. Dalila dit :
    Impression globale
    9
    Histoire/scénario
    9
    Acteurs
    9

    Vu tout ce qui a était dit, je n'en ajouterais pas d'avantage. J'ai passé un excellent moment en famille, et c'est tout ce qui compte après tout.

    • DarkGigantic dit :

      Erf, après tous ces arguments délicieux pour le détruire et lui donner une note basse qu'il mériterait, tu l'as fait repasser au dessus de 7, impliquant que c'est un plutôt bon film. Snif, j'en lâcherais presque une larme.

  24. Black-Ant0ine-White dit :
    Impression globale
    8
    Histoire/scénario
    7
    Acteurs
    6

    Un subtil mélange entre le côté humour du 4ème opus (qui n'était pas terrible point de vue scénario) et le côté sombre de ses 3 précédents. On retrouve un Depp en forme qui m'a bien fait rire et le reste de la bande qui nous fait éprouver une certaine nostalgie. Par contre, le thème utilisé de la relation du père à son enfant est exploité trop brièvement face à des personnages haut en couleur. Une suite serait peut être de trop ...avec la scène post générique j'ai bien peur que cela se fasse.

Donner mon avis