Spider-Man

Synopsis : Les aventures du jeune Peter Parker qui devient le super-héros Spider-Man.
Casting : Andrew Garfield, Emma Stone, Rhys Ifans…
Réalisateur : Marc Webb (“500 Jours Ensemble”)
Date de sortie : juillet 2012

James Cameron revient sur la fois où il voulait faire un film Spider-Man

Pendant le festival Hero Complex Film de LA Times, James Cameron a fait beaucoup de déclarations. Il est revenu, entre autres, sur la fois où il était sur le point de réaliser un film Spider-Man, juste avant « Titanic ».

Il explique : « Spider-Man n’allait nulle part à l’époque. Canon, une société de production de film au budget très modeste qui a vécu dans les années 80, l’avait brièvement. Personne n’a rien fait avec. En général, les personnages de Marvel n’allaient pas être bien développés à cette époque. Avec Carolco Pictures, on a acheté Spider-Man. J’allais lancer le projet en tant que saga. J’ai écrit une histoire assez vague qui comprenait quatre-vingt ou quatre-vingt dix pages, je pense. Puis, Carolco s’est effondré aussi, et ces droits étaient de nouveau disponibles et je ne les ai pas rachetés parce que j’allais plancher sur ‘Titanic’ et j’allais faire autre chose. »

Il a poursuivi que même s’il s’est intéressé à Spider-Man, cela ne veut pas dire qu’il est intéressé par la réalisation d’un film de super-héros. Il poursuit : « Quand j’étais gosse, pour moi, il y avait tous les super-héros et puis il y avait Spider-Man. Donc si je n’ai pas Spider-Man, je ne vais pas m’attarder sur un autre personnage de BD. »

Spider-Man : Andrew Garfield veut passer le flambeau à Miles Morales

Lors de la promotion de “The Amazing Spider-Man 2“, Andrew Garfield a été interrogé si Miles Morales, le garçon métissé noir-espagnol qui est devenu Spider-Man dans les comics “Ultimate Spider-Man, peut co-exister avec son personnage, Spider-Man, dans le même univers cinématographique.

L’acteur répond : « A mon avis, l’une des choses les plus étonnantes avec Spider-Man, c’est qu’on ne voit pas la couleur de sa peau quand il porte son costume. On ne voit pas les croyances religieuses. On ne voit pas les confessions. Tout le monde peut se glisser dans ce costume. »

Il renchérit : « Alors, bien sûr, je pense qu’il est important que le casting, concernant ce qui pourrait être Spider-Man, puisse être n’importe qui. Un héros est un héros, que vous soyez un homme, une femme, un homo, une lesbienne, un hétéro, un noir, un blanc ou un rouge – ce n’est pas grave. Miles Morales était un moment très important dans l’histoire de Spider-Man. Et je crois qu’on peut faire ça, c’est quelque chose qui m’intéresse beaucoup. Soit en coexistant, soit en passant le flambeau. Je n’ai pas de réponse, mais je pense que c’est vraiment un avancement très beau et très important dans l’histoire. Je trouve que c’est un avancement vraiment beau et important ».

The Amazing Spider-Man 2” est actuellement en salles.

L’univers Marvel devient la franchise la plus lucrative aux Etats-Unis

Comme on pouvait s’y attendre, « Captain America : le Soldat de l’Hiver » a rencontré un franc succès. Le film affichait des recettes de 96,2 millions $ au box-office américain le week-end dernier. Cette performance propulse l’Univers Cinématographique de Marvel, qui comprend la Phase I et la Phase II, au rang de franchise la plus rentable qui soit, en devançant la saga « Harry Potter ».

Avec les 96,2 millions $ que « Captain America : le Soldat d’Hiver » a rapportés ce week-end aux Etats-Unis, l’UCM a engrangé au total 2,463 milliards $ outre-Atlantique (uniquement). Ceci inclut les recettes d’« Iron Man » (2008, 318,4 millions), « L’Incroyable Hulk » (2008, 134,8 millions), « Iron Man 2 » (2010, 312,4 millions), « Thor » (2011, 181 millions), « Captain America: The First Avenger » (2011, 176,6 millions), « Avengers » (2012, 623,3 millions), « Iron Man 3 » (2013, 409 millions), « Thor: le Monde des Ténèbres » (2013, 206,3 millions) et « Captain America: le Soldat de l’Hiver », qui en est actuellement à 101,2 millions $ actuellement.

Cependant, si on tient compte de l’inflation, sachant que les billets d’entrée au cinéma sont plus chers de nos jours, la franchise James Bond et ses 24 films (dont la parodie Casino Royale, sortie en 1967) est la franchise la plus lucrative. Elle a rapporté 5,26 milliards $. « Star Wars » arrive en deuxième position avec 4,26 milliards $, « Harry Potter » en troisième avec 2,95 milliards $, Batman en quatrième avec 2,78 milliards $ et l’univers Marvel en cinquième avec 2,58 milliards $.

Et enfin si on compare à l’échelle internationale, « Harry Potter » est toujours la franchise la plus lucrative, puisqu’elle a rapporté 7,7 milliards $, et l’univers Marvel 5,97 milliards $. Avec ses nouveaux films à sortir prochainement, tels que “Les Gardiens de la Galaxie“, “Ant-Man” ou “Captain America 3“, ce n’est qu’une question de temps avant que Marvel ne batte également le record à l’échelle mondiale.

Voici le classement des franchises les plus lucratives aux Etats-Unis (sans prendre en compte l’inflation) :
1 – Univers Marvel (9 films) : 2,463 milliards $
2 – Harry Potter (8 films) : 2,390 milliards $
3 – Star Wars (7 films) : 1,918 milliard $
4 – James Bond (24 films) : 1,912 milliard $
5 – Batman (8 films) : 1,897 milliard $
6 – Le Seigneur des Anneaux/Le Hobbit (5 films) : 1,622 milliard $
7 – Shrek (5 films) : 1,419 milliard $
8 – Spider-Man (4 films) : 1,375 milliard $
9 – Twilight (5 films) : 1,363 milliard $
10 – Pirates des Caraïbes (4 films) : 1,279 milliard $

Il est à noter que sur ces 10 franchises, 8 ont prévu de sortir un nouveau volet d’ici 2 ans.

Spider-Man aura des spin-offs sur Venom et les Sinistres Six

Sony Pictures Entertainment avait annoncé sa collaboration avec Marvel Entertainment pour développer de nombreux projets dérivés de la franchise Spider-Man. Le studio vient d’annoncer sur quels personnages porteront 2 prochains spin-offs.

L’équipe de scénaristes composée par Alex Kurtzman, Roberto Orci, Jeff Pinkner, Ed Solomon et Drew Goddard supervisera le développement de plusieurs films qui seront produits par Avi Arad et Matt Tolmach. Le studio a fait savoir que Kurtzman & Orci & Pinkner écrivent actuellement le scénario de « The Amazing Spider-Man 3 », dont Sony espère remettre la mise en scène entre les mains de Marc Webb. Le film entrera en production à l’automne prochain, pour une sortie prévue pour le 10 juin 2016.

En plus du troisième film Spider-Man, l’équipe établira tout un univers cinématographique. La franchise aura une extension qui se traduira, entre autres, par une adaptation de « Venom » écrite par Kurtzman & Orci & Solomon et réalisée par Kurtzman.

Drew Goddard écrira le scénario d’un spin-off sur les « Sinistres Six », qui se centrera sur les méchants de la franchise. Il sera peut-être aussi assigné à la réalisation. Hannah Minghella et Rachel O’Connor superviseront le développement et la production de ces films pour le compte de Sony.

On ne connait pas encore les dates de sorties de ces spin-offs, mais il semble que Sony souhaite les programmer pour après le troisième volet (juin 2016). Sachant que le quatrième opus sortira en mai 2018, on peut s’attendre à un spin-off en 2017 et un autre en 2019.

En attendant, « The Amazing Spider-Man 2 » sortira le 30 avril 2014. Un nouveau spot du film sera diffusé durant le Super Bowl américain, qui se tiendra le 2 février 2014.

The Amazing Spider-Man aura des spin-offs sur ses héros et méchants

Sony Pictures compte créer des spin-offs autour de l’univers « Spider-Man » et de ses héros et méchants.

En plus d’avoir planifié la saga « The Amazing Spider-Man » jusqu’en 2018 avec un quatrième volet, le studio Sony Pictures annonce avoir des projets encore plus larges. Amy Pascal, dirigeante du studio, explique : « Nous allons accéder à l’univers complet Marvel des personnages Spider-Man, donc soyez prêts pour de nouveaux héros et méchants. »

Il se pourrait que « The Amazing Spider-Man 4 » ne soit pas une traditionnelle suite, mais le départ d’une nouvelle mythologie, grâce à un des spin-offs. Le réalisateur Marc Webb avait précédemment annoncé au Comic Con : « il y aura peut-être des éléments qui étendront l’univers Spider-Man qui pourront compléter le quatrième film. » Andrew Garfield avait fait savoir pour sa part qu’il n’avait signé que pour trois films.

Par le passé, Sony avait déjà tenté de développer un spin-off sur Venom, avec le réalisateur Josh Trank (« Chronicle »), avant que ce dernier ne parte pour réaliser le reboot des « Quatre Fantastiques » de 20th Century Fox.

Il est difficile de savoir sur quels personnages Sony pourrait développer des spin-offs, notamment car on ne sait pas sur quel personnage le studio détient les droits. Peut-être qu’en développant leur univers, Sony pourrait s’accorder avec Marvel et faire des crossovers avec l’univers « Avengers ».

Sur quel personnage souhaiteriez-vous voir un spin-off ?

Marvel ne dit pas non à un film crossover Avengers, Spider-Man, X-Men

Même si Marvel a perdu les droits sur quelques uns des personnages de son univers, Kevin Feige, le patron du studio, nourrit l’espoir de faire un film crossover entre Spider-Man, les Avengers et les X-Men.

Kevin Feige rêve de voir ces personnages dans un même film, un rêve qui ne risque pas de se réaliser de sitôt, puisque Sony détient les droits sur Spider-Man et 20th Century Fox sur X-Men.

Cependant, un film qui réunirait ces personnages n’est pas tout à fait impossible, après tout, Wolverine et Peter Parker étaient autrefois membres d’Avengers. Encore faut-il que Marvel parvienne à un accord avec les studios ayant-droits, peut-être un contrat sur un film qu’ils développeront conjointement.

Dans une interview, Kevin Feige a parlé plus précisément des X-Men. Au début, il a sous-estimé ces personnages, mais il nuancé ses propos en disant que Marvel pourrait en avoir besoin un de ces jours.

« Avec le nombre de personnages que le studio Marvel possède… Qui a besoin de ces satanés X-Men de toute façon ? », a-t-il lancé, avant de se rattraper : « Je dirais, ce n’est pas de sitôt que nous pourrons faire équipe avec d’autres studios qui [ont] quelques uns de nos personnages, parce que nous avons tellement de personnages nous-mêmes … mais je ne dirais jamais ‘jamais’. »

Souhaiteriez-vous voir un film crossover avec les personnages d’Avengers, Spider-Man et X-Men ?

Willem Dafoe critique The Amazing Spider-Man

Willem Dafoe avait déjà fait part de ses critiques envers le reboot de la franchise « Spider-Man » de Sam Raimi, dans laquelle il incarnait le Bouffon Vert. L’acteur a réitéré son point de vue au micro de Total Film.

En promotion du jeu vidéo « Beyond : Two Souls », l’acteur s’est vu interroger sur « The Amazing Spider-Man », qu’il n’aurait pas encore visionné : « J’ai vu une bande-annonce du premier reboot de Spider-Man et je me suis dit ‘C’est effrayant ! Ce n’est pas plan pour plan, mais c’est la même histoire. C’est une approche cynique pour faire de l’argent !’ »

Il poursuit : « J’aime Spider-Man, le premier dans lequel j’ai été impliqué, car bien qu’on puisse argumenter sur beaucoup de choses, de mon point de vue, c’était très pur. Vraiment. La façon dont Sam Raimi l’a approché, c’était pur dans ses intentions et je pense qu’il a parfaitement capturé Tobey [Maguire] dans ce moment. Cette véritable innocence, ce n’était pas fabriqué. Après ça, c’est devenu plus difficile, car c’est dur d’atteindre ça quand vous recevez autant d’attention et un certain niveau de succès ! »

Willem Dafoe sera prochainement à l’affiche de « Out of the Furnace », qui sortira le 26 février 2014, tandis que « The Amazing Spider-Man 2 » de Marc Webb, avec Andrew Gardield et Emma Stone, sortira en salles le 30 avril 2014.

Hugh Jackman aurait pu faire un caméo de Wolverine dans Spider-Man

Les fans de Marvel ont toujours espéré voir un cross over entre Spider-Man de Sony et X-Men de Fox. Même Hugh Jackman a dit qu’il aurait voulu apparaître à l’écran, aux côtés de Robert Downey Jr. (Iron Man), en jouant le rôle de Wolverine.

Dans une interview accordée au Huffington Post, l’acteur a fait savoir qu’il a failli faire un caméo dans « Spider-Man » de Sam Raimi, mais il y a eu un contretemps. Hugh Jackman explique : « Dans le premier Spider-Man – c’est Kevin Feige qui me l’a rappelé récemment – nous avions vraiment essayé de me faire venir sur le tournage et de faire un petit quelque chose, même si c’était juste un gag ou un caméo quasi-invisible. Le problème, c’est que nous avions perdu le costume que je portais dans le premier film, qui était coincé quelque part. Donc, pendant mon passage à New-York en même temps qu’eux, il nous était impossible de faire tout ça ensemble. »

Il poursuit : « Et puis j’ai demandé aux têtes pensantes, avec toute mon innocence, pourquoi ce n’était pas possible de faire [un film cross over]. Elles m’ont rappelé que les montants dépensés par la Fox et par Disney ne sont pas du tout les mêmes. Comment couper la poire en deux ? Dieu seul le sait. Mais dans les comics, c’est le mélange qui est génial. Et tout le monde veut qu’un jour, ça devienne une réalité. Je reste persuadé qu’un jour, nous pourrons le faire. »

Hugh Jackman sera quoi qu’il en soit dans « X-Men : Days of Future Past », qui sortira le 21 mai 2014.